All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Penses-tu qu’on peut s’aimer plus tard ?

Par Mélissa Lavoie – le dans Sexe

Un retour comme les autres. Un retour tard en métro avec l’amitié féminine qui m’accompagne pour quelques stations. On essaie de refaire le monde, comme tout le temps. On rit fort. On se confronte, on se brouille de questions. De questions qui font pas tout le temps notre affaire, qui nous remettent à notre place sur un moyen temps. Pis on en vient à une conclusion.

On en vient à la conclusion que ce serait peut-être ça justement, la solution. D’aimer juste plus tard. Juste quand on sera ben ben grandes. Dans plusieurs années. Quand on sera des aînées, peut-être. Comme nos grands-mamans. Me semble que toute serait tellement moins compliqué. Me semble qu’on éliminerait une bonne partie des dangers.

A photo by Lukas Budimaier. unsplash.com/photos/JzkgpML_8XICrédit: Lukas Budimaier

Des dangers de trop tomber, de trop haut. Des dangers de trop s’attacher pour que la personne aimée, au final, te laisse tomber. Des dangers de la variété infinie qui s’offrent aujourd’hui, dans notre société. Des dangers de vouloir tout chambouler parce qu’anyway les années devant toi sont indéterminées. De toujours trop se questionner à propos de notre destinée, ensemble, à deux, en couple.

Des dangers d’avoir le cœur déchiqueté, encore. D’entendre son souffle oublier d’exister. De devoir tout recommencer. Se livrer, s’ouvrir, se vulnérabiliser le p’tit cœur. De devoir une fois de plus chercher. Chercher l’autre qui te fera t’esclaffer. Souvent. Pis fort. Chercher l’autre qui te poussera à te dépasser, à aller le plus loin que t’es capable d’aller, pour y voir la fierté qui lui sort de partout des pores.

Des dangers de s’inquiéter. Qu’y se lève pis qu’y t’aimes pu. Qu’y te regarde pis qu’y te vois pu. Qu’y te touche mais qu’y vibre pu. Qu’y soit là physiquement mais pu vraiment. De s’inquiéter du moment où tu vas le savoir, que c’est fini. Parce qu’on le sait tout le temps. On le sent, on le voit, on l’entend, en dedans.

Me semble que tard dans notre vie, une fois qu’on se serait choisi, on pourrait arrêter d’avoir peur. Parce qu’on se serait choisi pour le dernier boutte de vie. Le dernier boutte avant ce qu’il y a de l’autre bord. Pis qu’on signerait un contrat de « dernier boutte ensemble ». Me semble.

1AUQ82GZRCCrédit: Leeroy

… Mais j’ai changé d’idée.

Quand j’ai repensé à ma fille. Ma fabuleuse de 4 ans et demi, qui m’a demandé l’autre jour, si elle allait avoir un amoureux quand elle serait grande.

Je pourrais pas. Je pourrais pas lui faire des accroires. Je serais incapable de lui dire d’attendre la majeure partie de sa vie pour connaître ce qui nous garde en vie. Connaître les premiers amours avec les papillons, les palpitations, les conversations, les regards profonds, les émotions en tourbillons. Connaître les relations de plus d’implication, de plus de projection, de plus de construction. Connaître le sien, celui avec qui elle verrait plein de lendemains. Je pourrais pas lui mentir. Même si je devrai acheter des milliers de colles magiques qui viendront rapiécer son petit cœur brisé, mille fois. Même si je sais qu’elle aura peur, qu’elle pleurera, qu’elle doutera.

Je sais qu’elle s’en sortira, à chaque fois

Je sais qu’elle aimera, souvent

Je sais qu’elle vivra, totalement

Et c’est ça le plus important.

Parce qu’y faut pas oublier qu’on est là,  juste une fois.

Continuez votre lecture

Doit-on être propriétaire pour réussir sa vie? #adulting

Doit-on être propriétaire pour réussir sa vie? #adulting

Se donner le droit de s’aimer

Se donner le droit de s’aimer

Sarah Leblanc -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -
Un premier voyage de couple, ça se planifie!

Un premier voyage de couple, ça se planifie!

Papa : es-tu plus qu’une fiole de sperme?

Papa : es-tu plus qu’une fiole de sperme?

Soleil Laflèche -
J’ai décidé d’être seule pour apprendre à réapprivoiser l’amour

J’ai décidé d’être seule pour apprendre à réapprivoiser l’amour

Noémie Lessard -
S’aimer le temps d’un été

S’aimer le temps d’un été

Esther Armaignac -
Tu en dis plus sur toi que tu le penses

Tu en dis plus sur toi que tu le penses

Valerie Landry -
Y’a une boule dans mon ventre

Y’a une boule dans mon ventre

Nerds -
À toi, l’éternelle romantique

À toi, l’éternelle romantique

Laurie Belletête -
S’esclaffer des grands malaises

S’esclaffer des grands malaises

Nerds -
J’ai plus qu’une vocation

J’ai plus qu’une vocation

Mélissa Lavoie -
#sorrynotsorry: J’ai peur de tout

#sorrynotsorry: J’ai peur de tout

Aimer jusqu’à s’oublier…

Aimer jusqu’à s’oublier…

Marilyne Jetté -
S’autosaboter, juste au cas où

S’autosaboter, juste au cas où

Alice Gaudreau -