All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La Déesse des mouches à feu

Par Roxane Chouinard – le dans Club de lecture, Divertissement
Critique du roman de Geneviève Pettersen

mouche1

Je viens de terminer le roman d’une ex-uqamienne. Ça m’a rendue tout doucement nostalgique de mon adolescence. Et puisque je suis une nostalgique de la pire espèce, je dois m’écrier : alléluia!

Le revival des années 90 ne s’entend plus seulement dans des mauvais remix hip-hop-pop-électro-boboche, il se transporte maintenant avec une saisissante justesse dans la littérature québécoise avec le tout premier roman Geneviève Pettersen (qui porte aussi le nom de plume de Madame Chose dans La Presse +). N’épargnant aucune référence à cette époque — que ce soit Kurt Cobain, les personnages de Pulp Fiction, les VHS écoutés dans le sous-sol, le bon vieux punk rock, la mode skate, rockabilly et même le déluge du Saguenay en 1996 — la jeune auteure arrive à créer une trame de fond et à donner un réalisme chavirant au monde intérieur de la narratrice, Catherine, une « petite crisse » de 14 ans pressée de tout expérimenter, tiraillée entre l’enfance, l’âge adulte et ses deux parents divorcés.

À la manière de son idole Christiane F., l’adolescente nous raconte les batailles épiques du secondaire entre skateux et pouilleux, ses trips de wâ dans les bois de Chicoutimi-Nord avec sa gang et comment elle parvient à se hisser en popularité pour devenir la déesse des « mouches à feu ». C’est le récit d’une adolescence heavy sans aucune censure, pas mal moins rough que celle de la jeune Berlinoise Christiane F., mais qui nous tient tout autant bien en haleine.

mouche2

Dans ce roman léger et hyper divertissant, on entre non seulement dans une autre époque et dans la peau d’une ado qui s’alimente du suspense de sa propre sa vie, on fait aussi une maudite belle ride au Saguenay-Lac-Saint-Jean! Geneviève Pettersen nous y amène d’abord en osant intégrer le patois régional et le reste du voyage vient tout simplement avec!

Moé l’sac! Me demandais qui allait réellement avoir le guts de l’faire pou vrai un menm’né… Fak c’est pour ça qu’avec le roman de cette jeune auteure prometteuse, me revois drette à 14-15 ans à faire des feux dans l’wood pis tripper au camp bosco à Valleyfield avec ma gang de la poly, ou à squatter le parc Sauvé pis les marches de la Cathé pour aller fumer des clutchs pis aller manger de la pout’s à Pait’s ak les friends pis après déambuler sul bord du canal pour aller à Pointe-aux-Anglais!

Mais bien sûr, tout est plus clair en Saguenéen qu’en Campivalencien… À lire absolument! Tout nouveau, tout chaud!

La déesse des mouches à feu Geneviève Pettersen 23,95$ Éditions Le Quartanier

Plus de club de lecture

Démocratiser la poésie

Démocratiser la poésie

Josiane Ménard -
Ta dose de chick lit pour l’été

Ta dose de chick lit pour l’été

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

Gabrielle Delorme -

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -