All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La vie, comme un cornet de crème glacée

Par Eve Bilodeau – le dans Psycho
Si j'ai un seul conseil à t'offrir, c'est de développer la capacité à assumer tes propres décisions et ton authenticité (avec l'indépendance, mais c'est une autre histoire). La vie, c'est un peu comme un cornet de crème glacée marbrée. Ce n'est jamais tout blanc, jamais tout noir. Des fois, tu dois assumer que ça te coule un peu sur les doigts lorsque tu n'arrives plus à gérer la situation. 

Au cours de ta vie, tu devras faire face à plusieurs remises en question. Tu auras des doutes en ta capacité de prendre des décisions éclairées que tu ne regretteras pas. J’ai un petit secret, assume que parfois, tes décisions ne correspondront pas à l’utopie de tes désirs. De toute façon, tu as encore de la difficulté à savoir si tu vas prendre chocolat ou vanille, pis encore plus à savoir si tu vas y ajouter quelques bonbons. La vie c’est aussi ça, mettre un peu de confettis pour recouvrir ce qu’on regrette, ce qu’on veut cacher. La fuite n’est que solution éphémère.

Si seulement tu pouvais te faire confiance quelques fois, tu verrais que tout est plus simple. Des erreurs, tu en feras tout au long de ta vie, mais elles seront beaucoup moins pénibles lorsque tu auras accepté que le plus simple est d’en profiter pour apprendre et continuer. Tu ne pourras jamais regretter d’être resté fidèle à tes propres valeurs. La seule personne qui sera toujours là pour t’appuyer et te faire avancer, c’est toi. Ton moral ne dépend que de l’importance que tu donnes à te dépasser.

Ta confiance est fragile. Tu as probablement déjà surestimé ta capacité à accomplir une mission exigeante, comme tu t’es déjà convaincue que tu pouvais manger un gros sundae avec un extra de coulis au chocolat et une cerise sur le top. Ça t’arrive de t’en mettre trop sur les épaules et c’est juste humain de se sentir crouler sous la pression parfois. Tu as le droit d’être différente, tu as le droit d’être celle qui aime la partie rose dans la Napolitaine. Je m’excuse personnellement aux amatrices de crème glacée aux fraises, anyway je voudrais te remercier personnellement de te sacrifier pour nous.

Bien que la différence soit prônée dans notre société actuelle, l’orgueil arrive trop souvent à nous méprendre. C’est beau d’être fier, tout en étant humble et tout aussi fier des réussites d’autrui. C’est un beau cadeau que de croire en tes projets et même dans tes échecs, parce que ce sont eux qui te permettront de donner la meilleure version de toi-même. Je ne te dirai jamais à quel point ta quête vers un bonheur plus riche dépend de comment tu visualises la personne que tu es. Tu n’as pas besoin d’un enrobage pour prouver que tu vaux plus, reste authentique et fière c’est tout ce qui compte.

Plus de psycho

Foncer dans la vie, maintenant ou jamais

Foncer dans la vie, maintenant ou jamais

Vivre avec l’anxiété généralisée

Vivre avec l’anxiété généralisée

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

Populaires

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

Tout laisser derrière pour recommencer

Tout laisser derrière pour recommencer

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère