All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Le sightjogging: quand sport et tourisme se rencontrent!

Par Audrey Bellehumeur – le dans Bien-être, Forme, Voyage
Même si les vacances servent majoritairement à décompresser et à relaxer, il est quand même possible de maintenir la forme. À première vue, il peut paraître difficile de concilier tourisme et sport puisqu'on veut avant tout profiter des attraits offerts par les villes touristiques. On se sent alors souvent coupable de ne pas faire autant d’exercice physique qu’à l’habitude. J’ai toutefois la solution à ce problème! Avez-vous déjà entendu parler du sightjogging?

Le sightjogging: quand sport et tourisme se rencontrent!

Je ne sais pas si c’est le cas pour tout le monde, mais il m’arrive souvent de penser que le temps passe beaucoup trop vite. En fait, c’est l’histoire de ma vie! J’ai l’impression que pour tout faire ce qu’il y a dans mon agenda en une seule journée, il faudrait que je me lève aux petites heures du matin. En d’autres mots, mission impossible!

Cela est d’autant plus vrai lorsque je pars en voyage. Évidemment, ma priorité est de découvrir en profondeur ma destination tout en continuant à m’entrainer, mais le temps manque. The struggle is real! Heureusement, j’ai récemment entendu parler du sightjogging, soit l’activité de prédilection pour rester actif et profiter au maximum de son séjour à l’étranger.

Qu’est-ce que le sightjogging?

Le concept du sightjogging est assez simple: combinez sport et tourisme, puis le tour est joué! Accompagnés d’un guide que les voyageurs rejoignent à un point de rencontre, ces derniers parcourent un circuit qui leur permet d’explorer la ville dans laquelle ils se trouvent et d’en apprendre plus sur son histoire, ses attraits, sa population, etc. Évidemment, vous aurez compris que tout cela se fait en « joggant »!

D’une durée approximative d’une heure, les circuits de sightjogging sont offerts dans plusieurs villes touristiques européennes comme Paris, Bruxelles, Berlin, Rome, Dublin et plus encore. Ainsi, peu importe où vous vous trouvez, pas d’excuse! Il est toujours possible de faire du sport, même en voyage.

D’ailleurs, que vous soyez un habitué du jogging ou encore un débutant, ce genre de visite touristique est idéale puisqu’elle vous permet d’y aller à votre rythme. Le but n’est pas de courir un marathon et d’être exténué à la fin du circuit! Au contraire, il suffit plutôt de bien gérer son énergie afin d’être en mesure de compléter l’itinéraire.

Les avantages

Comparativement aux tours guidés en autobus, le fait d’explorer une ville à pied (ou plutôt à la course) offre l’avantage d’avoir accès à de splendides petits coins cachés. En plus, puisque le sightjogging se fait en compagnie d’un guide privé, il est beaucoup plus facile pour les voyageurs de poser des questions et d’alimenter la conversation en fonction de leurs intérêts.

De ce fait, bien que les tours de sightjogging ne soient pas gratuits, les prix sont tout de même abordables (environ 30 $ à 40 $ par personne si vous êtes deux). En plus, ceux-ci diminuent plus le groupe de « joggeurs » est nombreux (habituellement entre une et cinq personnes). Il s’agit donc d’une superbe activité familiale!

Les inconvénients

Qui dit jogging, dit extérieur. Comme nous le savons tous, notre chère mère Nature peut être assez imprévisible à ses heures. Ainsi, la température est sans aucun doute un facteur à considérer si le sightjogging est dans vos plans. Cela dit, ce n’est certainement pas un peu de pluie ou de vent qui vous empêchera de faire de l’exercice!

Évidemment, pour les gens qui ne sont pas habitués de parcourir de longues distances à pieds, le sightjogging peut être un peu fatigant. Toutefois, il n’est jamais trop tard pour commencer à s’entrainer! En effet, si cette activité vous intéresse et est offerte dans votre destination de voyage, courir un petit 5-10km quelques fois par semaine peut servir de bonne préparation!

Pour finir, voici un petit conseil; assurez-vous d’avoir de bons souliers de course si vous décidez d’essayer le sightjogging! Il n’y a rien de pire que de limiter ses activités en vacances parce qu’on a trop mal aux pieds. Croyez-moi, je parle par expérience…

Continuez votre lecture

3 conseils (modestes) pour se mettre à la course à pied

3 conseils (modestes) pour se mettre à la course à pied

Nerds -
Découvrir Oslo selon le type de voyageuse que tu es

Découvrir Oslo selon le type de voyageuse que tu es

Audrey Aubertin -
Combiner le sport et les études : comment faire?

Combiner le sport et les études : comment faire?

Audrey Bellehumeur -
Un seul conseil avant de commencer la course à pied

Un seul conseil avant de commencer la course à pied

Annick Gendron -
Mai: le mois du sport automobile

Mai: le mois du sport automobile

Nerds -
Quand le parc devient ta salle d’entraînement

Quand le parc devient ta salle d’entraînement

Mélissa Rose -
Quand le parc devient ton gym préféré

Quand le parc devient ton gym préféré

Annick Gendron -
Choisir le bon soutien-gorge de sport

Choisir le bon soutien-gorge de sport

Ethel Gutierrez -
7 événements sportifs à ne pas manquer cet été!

7 événements sportifs à ne pas manquer cet été!

S’entraîner en plein air

S’entraîner en plein air

Ethel Gutierrez -
La forme d’accord, mais la santé d’abord

La forme d’accord, mais la santé d’abord

Sarah-Marie Bernard -
Dossier sport : La course hivernale !

Dossier sport : La course hivernale !

Ethel Gutierrez -
Manger avant de courir le matin: un must ?

Manger avant de courir le matin: un must ?

Nerds -
Quand la fiction et la réalité se rencontrent

Quand la fiction et la réalité se rencontrent

-
Ma première expérience à la Color Run Night

Ma première expérience à la Color Run Night

Annick Gendron -