All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Malaise entre deux géants

Par Nerds – le dans Divertissement
Maurice Richard et le fameux flambeau des Canadiens de Montréal. Crédit photo: sportsquébec.com
Maurice Richard et le  flambeau des Canadiens de Montréal. Crédit photo: sportsquébec.com

Dans la catégorie des malaises touchant une grande partie de la population, les événements de la semaine dernière remporteraient sûrement la palme d’or au gala des conflits inutiles. Le sujet de conversation par excellence des résidents de la Rive-Sud de Montréal, le nouveau Pont Champlain, s’est transformé en un gigantesque débat. Pourquoi? Parce que son nom pourrait changer de Pont Champlain à Pont Maurice Richard.

Même si rien n’était officiel et même si tout ça n’était qu’une rumeur, je crois fermement que la famille de Maurice Richard ne méritait pas d’être mêlée à ce débat. Pourquoi les mettre dans un tel embarras? En entendant tout cela à la télé plus tôt cette semaine, je me suis dit : « Le Rocket s’est sûrement retourné dans sa tombe aujourd’hui. »

Le Rocket avec une des coupes Stanley qu'il a remporté au cours de sa carrière. Crédit photo: hockeygods.com
Le Rocket avec une des coupes Stanley qu’il a remportée au cours de sa carrière. Crédit photo: hockeygods.com

Le ministre des Transports fédéral, Denis Lebel, a laissé entendre que le nom de Maurice Richard était largement favori dans la liste de noms potentiels du nouveau pont. Une des raisons donnée pour cette action était le fait qu’il s’agira bel et bien d’un nouveau pont et non un pont de remplacement.

Nouveau ou pas, il est boiteux d’avoir fait cette annonce à un moment comme ceci. Le fait de vouloir laisser tomber le nom de Samuel de Champlain et de sortir cette nouvelle au moment où le président de la République française, François Hollande, est en visite au Québec est simplement comique.

En plus de se mettre les traditionalistes et une bonne partie des Québécois à dos, Lebel et ceux qui travaillent sur ce projet se mettent les pieds dans les plats à l’international aussi. Tu parles d’un bon timing, mon Denis…

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s’est d’ailleurs insurgé contre le changement de nom du futur pont. Via Twitter, le maire à commencé par dire que la famille de Richard ne méritait pas de vivre une controverse de la sorte. Son prochain tweet démontrait la stupidité de la situation, alors que même le président Hollande est intervenu.

Ensuite, il y eu le témoignage de Maurice Richard fils à la populaire émission de Paul Arcand à la radio, qui a lui-même fait un appel au calme dès le début de son entrevue. Il a mentionné qu’il était très fier d’avoir reçu cet appel du ministre voulant donner le nom de son père au nouveau pont au-dessus du Saint-Laurent.

Ce qu’il ne croyait pas, c’est que ça allait créer une vague de débat dans le paysage montréalais. Même si tout le monde était d’accord pour dire que le Rocket n’était pas la source du débat, le public ne semblait pas d’accord à lui donner la place de Champlain sur un des ponts les plus achalandés au pays.

« Si mon père était vivant aujourd’hui, ça serait à peu près sûr qu’il serait contre ce choix-là, expliquait Richard fils. Probablement qu’il dirait comme il a toujours dit : « je suis juste un joueur de hockey et j’ai fait mon travail ». »

Vision architecturale du pont qui ne portera finalement pas le nom de Maurice Richard. Crédit photo: La Presse.
Vision architecturale du pont qui ne portera finalement pas le nom de Maurice Richard. Crédit photo: La Presse.

En tant que nation, nous avons tous poussé un soupir de soulagement quand la nouvelle que le nom du Rocket était retiré de la liste du prochain pont, à la demande de la famille Richard. Finalement le célèbre numéro 9 et son fils, qui soudainement se retrouvait partout dans les médias, vont pouvoir dormir sur leurs deux oreilles.

La famille Richard ne méritait pas d’être au centre de cette controverse. Selon plusieurs, ceci représentait une tactique pour faire oublier les autres sujets à débat entourant la construction du pont, incluant le potentiel mode de péage. Utiliser le nom d’une des (sinon la) plus grandes légendes sportives du Québec pour cette raison est inacceptable, immoral et inconcevable.

L’idée d’honorer le Rocket pour ce qu’il a fait pour le Québec n’est pas mauvaise pour autant. Certaines suggestions comme celle de nommer une rue (comme De la Gauchetière ou même celle sur laquelle le Rocket a grandi) en son honneur serait une bien meilleure option que de remplacer un grand nom de l’histoire de la Nouvelle-France.

Ajoutez à cela l’aréna Maurice Richard aux abords du Parc Olympique, le trophée Maurice Richard remis au meilleur marqueur de la LNH et le numéro 9 suspendu dans les hauteurs du Centre Bell. On obtiendrait alors un bon quatuor honorifique pour un des pilliers du sport québécois, l’idole d’un peuple.

Par Tristan
Collaborateur spontané

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

Retrouve ta motivation et ton énergie grâce à ces 15 films

Plus de divertissement

7 activités fun pour une journée parfaite entre filles

7 activités fun pour une journée parfaite entre filles

Nerds -
5 lectures érotiques pour booster ta libido

5 lectures érotiques pour booster ta libido

5 jeux de société pour une fun soirée entre amis

5 jeux de société pour une fun soirée entre amis

Nerds -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.