All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Mon premier voyage solo : merci aux nombreux imprévus !

Par Juliette Lefebvre – le dans Voyage
Quand tu passes les douanes à l’aéroport, backpack au dos et billet d’avion en main, tu te sens invincible et libre comme l’air. Trois heures plus tard, quand tu manques ta correspondance après avoir fait un sprint digne de Usain Bolt dans l’aéroport, tu retombes sur Terre assez brutalement. Retour sur un premier voyage solo un peu rocambolesque.

Ce premier périple en solitaire, j’en ai rêvé durant des mois. Bien que j’aie imaginé mon voyage en Espagne des centaines de fois à toutes heures du jour et de la nuit, je n’avais planifié aucun itinéraire. Une idée floue avec en tête quelques endroits que je souhaitais visiter, mais sans plus. Le plan de match : aller où bon me semble, y rester tant que je le souhaite, profiter du soleil, jouer à la photographe, perfectionner ma maîtrise de l’espagnol et goûter aux spécialités du pays. Voilà à quoi ressemblaient mes attentes. Maintenant, un petit topo de mon voyage :

-J’ai manqué ma correspondance lors du départ.
– Une semaine plus tard, mon portefeuille se faisait voler alors qu’il contenait tout mon argent liquide et mes cartes.
– J’ai survécu deux jours en ne mangeant que des barres énergétiques en attendant que mes anges gardiens (lire ici : mes parents) me transfèrent de l’argent.
– Me tromper de ville, me perdre dans les rues à d’innombrables reprises et chercher mon auberge de jeunesse pendant plus d’une heure m’ont fait réaliser que le sens de l’orientation n’était peut-être pas ma plus grande qualité.

large (9)weheartit

Tout ça, ce n’était pas prévu dans le plan de match. Pas du tout, même, mais cela ne m’a pas empêchée d’avoir un plaisir fou et de vivre le mois le plus merveilleux de ma vie. Difficile à croire, mais ces mésaventures m’ont permis de vivre de bons moments et de faire des rencontres inoubliables!

En route vers la banque après le vol de mon portefeuille, j’ai par exemple rencontré un vieil homme à l’allure sympathique qui m’a invitée à dîner. Lassée des barres énergétiques qui constituaient mes repas depuis presque 48 heures, j’ai accepté. En temps normal, j’aurais probablement décliné l’offre, mais mon estomac criant famine m’a poussée à suivre Antonio. Nous avons jasé devant une assiette d’escargots et de viandes froides à la terrasse d’un restaurant. J’ai sorti mon espagnol des grands jours et j’ai adoré ce repas durant lequel nous avons parlé de tout et de rien, de nos cultures respectives et de la vida.

Lors des nombreuses fois où je me suis perdue, j’ai découvert des endroits où je n’aurais jamais mis les pieds sans mon sens de l’orientation défaillant. Appareil photo autour du cou et backpack au dos (l’air plus touriste que ça tu meures), j’ai dû sembler égarée à quelques reprises dans des rues fréquentées uniquement par les locaux. Égarée, je l’étais effectivement, mais j’ai ainsi pu voir l’Espagne des Espagnols en plus de l’Espagne réservée aux touristes.

À mon retour, lorsqu’on me demandait si j’avais passé un bon voyage « quand même », je souriais en coin. Bien que je sois celle qui ait vécu ces aventures abracadabrantes, ce sont mes proches qui s’en sont le plus souciés. Pourquoi donc? Parce qu’eux n’ont pas vécu tous les instants magiques qui ont ponctué mon voyage et qui ont relégué les mésaventures dans un coin lointain de ma mémoire. De l’Espagne, je me souviendrai des tapas, des couchers de soleil sur la Méditerranée, de l’agitation nocturne sur les terrasses, des paysages montagneux à couper le souffle, de l’architecture unique et des belles rencontres. Alors oui, j’ai « quand même » passé un bon voyage. Mon seul regret? Que la fin du périple soit arrivée aussi rapidement!

Continuez votre lecture

Un premier voyage de couple, ça se planifie!

Un premier voyage de couple, ça se planifie!

Mon premier contact avec la DivaCup

Mon premier contact avec la DivaCup

Je suis en amour avec mon boss pis c’est un problème

Je suis en amour avec mon boss pis c’est un problème

Jamais sans mon meal prep: même quand on manque de temps

Jamais sans mon meal prep: même quand on manque de temps

Jamais sans mon meal prep: spécial BBQ

Jamais sans mon meal prep: spécial BBQ

Comment passer le temps à l’aéroport en attendant ton vol

Comment passer le temps à l’aéroport en attendant ton vol

Doit-on être propriétaire pour réussir sa vie? #adulting

Doit-on être propriétaire pour réussir sa vie? #adulting

Ces superbes hôtels vont te donner envie de voyager!

Ces superbes hôtels vont te donner envie de voyager!

BOHO Blues

BOHO Blues

Mission Montjuïc: À la conquête de Barcelone

Mission Montjuïc: À la conquête de Barcelone

Karine Boileau -
Affrontement entre les finalistes de 2010

Affrontement entre les finalistes de 2010

Ethel Gutierrez -
Les couleurs de l’Espagne: Madrid

Les couleurs de l’Espagne: Madrid

Laurence Leduc -
Ignorer son guts feeling : bonne ou mauvaise idée?

Ignorer son guts feeling : bonne ou mauvaise idée?

Amélie Desmarais -
Les saveurs de l’Espagne

Les saveurs de l’Espagne

Laurence Leduc -
Comment recevoir en mode tapas !

Comment recevoir en mode tapas !

Claudie Hinse -