All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Tu te sens feeling? Breeze!

Par – le dans Vie étudiante

On a tous déjà pris un ou plusieurs verres. À multiples reprises d’ailleurs. On trippe solide avec notre gang, on a du plaisir et ce, jusqu’au moment fatal. Vous savez, ce moment qui exige quelques instants de lucidité et où on se demande par quel multiple nous éclatons la balloune si on devait souffler ou pire encore, suis-je «légal» pour prendre la voiture? Laissez-moi vous présenter une entreprise que je crois très intéressante et qui devrait vous sauver ce tracas désagréable. Cette entreprise, c’est Breathometer.

www.techcrunch.com
techcrunch.com

Vous allez probablement me dire qu’il existe déjà des machines qui identifient votre taux d’alcoolémie dans les bars et ce, souvent au coût de 2$. Ceci est sans mentionner que la machine se retrouve pratiquement toujours à côté des toilettes et on ne peut s’empêcher de se questionner sur leur salubrité. La cerise sur le sundae, nous avons toujours tendance à adopter la même attitude que nous avons lorsqu’on magasine une application sur l’App Store : on y voit l’intérêt, mais si elle est payante, on ne peut pas s’empêcher de se dire que ça ne fait pas de sens de payer pour ça. De toute façon, avec l’arrivée de Breathometer, ces machines font tellement 2014…

Comment ça marche

Armée avec plus de 2 millions de dollars en investissement, cette entreprise qui a fait apparition sur le fameux show télévisé Shark Tank précédemment est devenue extrêmement sérieuse et sa proposition de service est aussi intéressante qu’ambitieuse. L’utilisateur n’a qu’à télécharger l’application IOS ou Android, et celle-ci se connecte automatiquement via Bluetooth au petit gadget bleu très stylisé dans le but de lire le taux d’alcoolémie de son utilisateur. Il suffit d’y souffler quelques instants et l’application vous fournit instantanément un estimé de temps que cela prendra avant de revenir à un taux d’alcoolémie de zéro. Vous trouvez ça utile? Attendez de voir la suite.

L’application y intègre plusieurs fonctionnalités des plus intéressantes. À l’intérieur de son menu, on y retrouve une connexion (API) avec Uber afin de rentrer chez soi de façon sécuritaire et à moindre prix. La possibilité d’appeler un taxi ou un ami est également proposée. Si l’utilisateur décide de rester aux environs afin de retrouver son état de sobriété, l’application propose également un menu de suggestions de bouffe. L’entreprise planifie d’ailleurs y intégrer des suggestions d’hôtels dans le but de fournir une expérience complète. Enfin, l’application peut être connectée à Apple HealthKit dans le but de te fournir de l’information quant à la fréquence à laquelle tu bois; pratique si tu veux conserver ta ligne!

Capture d’écran 2015-02-06 à 16.31.43

En plus de pouvoir détecter le taux d’alcoolémie, le petit gadget y détecte la mauvaise haleine et la déshydratation. Dorénavant, au lieu de souffler dans ta main et y respirer ton haleine afin de juger si son état est présentable ou critique (un truc qui ne fonctionne pas en passant, hihi), tu pourras sortir ton Breeze et dégager un look un peu plus… sophistiqué.

Combien ça coûte?

Bien que ce soit très utile, je dois admettre que son prix est légèrement exorbitant. On peut se le procurer sur breathometer.com ou encore à un détaillant BestBuy qui détient l’exclusivité au coût de 100$. À bien y réfléchir, peut-être que finalement nous allons moins faire nos difficiles et utiliser la classique machine du bar au coût de 2$, qu’en pensez-vous?

Plus de vie étudiante

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord