All time BetterBe Branchez-vous Carrières

#2poutinesdansleseuropes – Chers oreillers d’hostel…

Par Nerds – le dans Où partir, Voyage

#2poutinesdansleseuropes – Chers oreillers d’hostel…

Chers oreillers d’hostel, faites de petites boules de ouates irrégulières, sachez ô combien vous me faite déjà rêver au jour où je retrouverai le chest poilu de mon chum (mon oreiller). Hélas, il y a des luxes qu’on ne peut se payer en voyage…

Les cadrans sont pratiquement interdits en voyage, et ce, peu importe l’heure qu’on s’est couché. De toute façon, on finit toujours par être réveillé par une gang de mouettes criardes, quelqu’un qui change de côté de lit trop souvent, ou quelqu’un qui cherche depuis forever quelque chose dans son sac avec sa petite flashlight de cell. Sinon, on se réveille en sursaut et constate qu’il nous reste 10 minutes avant de râter le déjeuner gratuit. TU ne veux pas le manquer. C’est une gratuité non-négligeable dans un périple de backpacker qui veut parvenir à survivre le plus longtemps possible.

img_4946

D’ailleurs, c’est fou comment tu deviens gratteux quand tu commences à voyager. Faire l’épicerie en voyage ne t’aura jamais semblé une activité aussi coûteuse. Il te suffira que de quelques jours pour que tes achats ne soient basés que sur un facteur: le prix. Tu n’hésiteras point entre le vin à 4 euros et celui à 6 euros. Tu opteras pour le mal de tête. Lorsque tu chercheras un restaurant cheap et que tu tomberas sur celui qui est traduit en 3 langues, tu fuiras ce dernier comme la peste, parce que tu le sauras un tourist trap. Finalement, tu apprécieras chacun de tes repas comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Ces 3 food-commandments de backpacker, qu’on s’est nous-même imposés, sont devenus chose sérieuse de notre quotidien. Ne pas les respecter, ce serait pêcher. Chaque restaurant qu’on se permet est souvent le meilleur repas de notre vie, car les sandwichs fades et sans saveur font aussi partie de notre routine. Il nous arrive souvent de se dire après une bonne tablée : « Eille on a mangé comme des truies, ou comme dirait les parisiens – tu te sens ballonée quoi! » Wait, what? Balloné vs truie. Laisse-moi te mettre en contexte mon cher cousin;  je viens de dévorer mon plat comme si je venais de me faire offrir mon premier buffet à la Stanza. Je suis pas juste, un peu, enflée de la bédaine là. Je me sens comme si j’allais accoucher d’un 4 services. Bref, c’est le bride d’une conversation pleine d’incompréhension que nous eumes avec trois parisiens lors d’un souper à Porto. Ce soir là, je compris une chose des parisiens; le deuxieme degré n’existe pas avec eux, il faut plutôt surfer sur des métaphores pas trop grotesques, assez distinguées.

Mais tout ça pour dire qu’après avoir mangé goulûment, on se sent souvent coupable (parce qu’on se sent balloné????), et des choix comme marcher, ou prendre un bus, nous apparaissent comme une évidence; choisir la gratuité! On le sait que c’est gratteux rare,  mais quand tu vois tes épargnes, que t’as sué du front depuis 6 mois, s’envoler comme le emoji (emoji de cash qui vole), tu r’vires vite su’ un 10 cent, comme dirait un québécois. Tu piges le cousin?

Bref, après les plages désertes où nous avons pu apercevoir quelques Adam et Ève se promener main dans la main, nous quittons Lagos, notre dernière ville portugaise, pour des terres nouvelles. Première destination complétée, le Portugal nous aura donné quelques drôles leçons de vie. D’abord, il nous aura fait comprendre qu’on se fait vraiment trop suer au Québec à chercher le parking parfait, alors qu’ici, c’est le free for all du parking. En sens contraire, à moitié sur la chaîne de trottoir, les portugais sont créatifs en terme de chef-d’oeuvre stationnaire. D’autre part, faut-il admettre que c’est un brin triste que de réaliser que nos seuls comparables au fleuve du Douro sont le St-Laurent ou le canal Lachine; donc, prend le train chaque jour qui serpente la vallée du Douro pour te rendre au travail, ou achète-toi un condo à Griffintown ou dans l’Vieux-Montréal, et bénéficie du même avantage, une vue merveilleuse sur l’eau.

img_5053

Puis, après m’être perdue dans le Cristal Garden à Porto, avec ses milles petits endroits cachés où on peut s’asseoir, profiter, ressentir le calme, marcher à côté des paons et des coins coins, j’ai personnellement eu mal à notre jeunesse. J’ai eu mal, parce que je me suis rappelée que nos chilling spots pour se sauver loin des yeux de nos parents étaient soit le Tim Hortons, soit les estrades du terrain de soccer…  Ok, je suis née en banlieu, c’est vrai, mais reste que les ratons-laveurs du Mont-Royal ne battent quand même pas le Cristal Garden. On est d’accord.

Finalement, le Portugal m’offrira, pour la modique somme de 5 euros, une dernière belle claque au visage, en me faisant réaliser qu’on est loin d’avoir le best hang over meal. En fait, force est d’admettre chers québécois, que vous êtes tous à une francescina près de détronner la poutine vous même. Je vous le jure, une seule pourrait changer votre conception du foodporn.

>dios.

Continuez votre lecture

#2poutinesdansleseuropes, partie 2 : Lisbonne et ses environs

#2poutinesdansleseuropes, partie 2 : Lisbonne et ses environs

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes : les hostels trash pis nous…

#2poutinesdansleseuropes : les hostels trash pis nous…

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes : La (grosse) différence entre le low et le high season

#2poutinesdansleseuropes : La (grosse) différence entre le low et le high season

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes : le karma pis moi

#2poutinesdansleseuropes : le karma pis moi

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes – Le Grand départ

#2poutinesdansleseuropes – Le Grand départ

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes : TCHOU TCHOU !

#2poutinesdansleseuropes : TCHOU TCHOU !

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes : voyager pour mieux apprécier

#2poutinesdansleseuropes : voyager pour mieux apprécier

Nerds -
#2poutinesdansleseuropes: ce n’est qu’un au revoir…

#2poutinesdansleseuropes: ce n’est qu’un au revoir…

Nerds -
Les meilleurs endroits où regarder l’Euro

Les meilleurs endroits où regarder l’Euro

Ethel Gutierrez -
#2pdle: pourquoi on est tellement moins bonnes touristes que les Asiatiques ?!?

#2pdle: pourquoi on est tellement moins bonnes touristes que les Asiatiques ?!?

Nerds -
7 bonnes raisons d’opter pour une escapade à Lisbonne

7 bonnes raisons d’opter pour une escapade à Lisbonne

Nerds -
À toi, cher inconnu

À toi, cher inconnu

Sarah Leblanc -
Cher premier amour

Cher premier amour

Éliza Lafond -
Un détour par Paris!

Un détour par Paris!

Nerds -
#2pdle : wanderlust, yolo et quart de siècle

#2pdle : wanderlust, yolo et quart de siècle

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.