All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

#2poutinesdansleseuropes : le karma pis moi

Par Nerds – le dans Où partir, Voyage

J’ai toujours cru au karma, mais j’ai commencé à vraiment y croire le jour où j’ai volé 10$ en 2$, à un bouddha grandeur nature, dans un resto de sushis au Centropolis. Cette année-là, j’étais  tout sauf une roue de fortune. Lorsque j’ai dû appeler le siège social du Énergie Cardio pour leur demander d’avoir l’amabilité de me soustraire 2 abonnements de gym, parce que j’en avais étonnamment 3 qui passaient sur ma carte de crédit,  j’ai alors compris que j’payais ma dette envers le bouddha. Depuis ce jour, j’ai fait tout en mon pouvoir pour me construire un heureux karma que je me saurais bien mérité.

2poutinesFrance2

Or, quand je me suis réveillée y’a une semaine, et que j’ai constaté que mes deux iPhones (J’en entends déjà dire : pourquoi faire que tu emporterais deux cellulaires avec toi? Un est débloqué pour les cartes d’appel, l’autre est bon pour la photo…Ok?) avaient rendu l’âme en même temps, j’ai pensé tout de suite aux Chinois. BIN OUI! Mon karma me le rendait bien. Je m’étais permise de me payer leur tête avec ma collection de selfies stick pis de photobombs, bin voilà que c’était à mon tour de faire ma Chinoise… parce que le seul moyen qui me restait pour prendre des photos c’était avec mon IPAD!  Eille, j’avais tu l’air d’une parfaite touriste tout droit sortie d’un sac de ramen tu penses?!

Ça fait que j’avais mal à mon karma, mais je voulais pas être amère envers la situation en même temps. Après tout, on était en voyage pis c’était pas un bidule électronique qui allait me rendre maussade. J’avais quand même dit en joke à Sam : « Je vais pas m’acheter un autre cellulaire en voyage, mais si j’tombe sur une machine à gagner un iPhone tu peux être sûre je vais investir 2 euros dedans! »

La journée même que j’ai dit ça, comme par magie, alors qu’on déambulait dans les rues de bling bling de Monaco, après m’être faite céder le passage par deux trois Bugatti, se présentait devant moi, sous mes yeux qui ne pouvaient y croire,  une FOIRE!  Je sais pas pour vous, mais dans mon livre à moi, ça ne pouvait être nul autre que mon destin. Donc, cette journée-là, à travers la horde de bateaux à 3,5 millions d’Euros, on pouvait apercevoir une petite Québécoise qui essayait de gagner un iPhone dans une arcade.  J’avais choisi l’arcade avec la main qui est sensée agripper l’objet. Évidemment,  la seule affaire qui a mordu après l’hameçon, c’est MOI!

2poutinesFrance

L’expression « tourner le fer dans la plaie » s’appliquait pas mal bien à ma situation. J’avais l’impression que mon karma se foutait de ma gueule solide. Heureusement que les Français (parce que Monaco c’t’un pays à même la France, tu le sais hen?) étaient là pour me remonter le moral.  J’aurais pas pensé dire ça des Français aussi rapidement, mais je les aimais bien les cousins européeens.  Avec leur bonjour « chantant », ils m’ont rapidement remis le sourire au visage. C’est pas que j’suis farouche, mais quand quelqu’un qui me connaît pas me dit « salut », je fais toujours une face de petite belette égarée. Don’t get me wrong : j’y prends goût rapidement, et je me fonds dans la masse en envoyant des petits « babye » de bonne journée. D’ailleurs un matin, je sais pas ce qu’on avait d’étampé dans l’visage, mais ça devait être nul autre qu’une face de touriste sympathique, parce que les Français sortaient de partout pour nous dire « boooonjour »!  On se croyait dans le film 500 Days of Summer, quand Joseph Gordon-Levitt déambule dans la rue, après avoir scoré au lit, la veille :

Bref, accueillants et chaleureux, on n’était pas encore parties qu’on s’ennuyait déjà de leur accent.  Ils étaient tous, pour la plupart, charmés par le nôtre, bien qu’ils n’arrivaient pas toujours à  saisir qu’on parlait la même langue…

 

À l’épicerie:

 

Le cassier tout souriant : « Vous parlez espagnols?’ »

Moi : « Si seulement, mon cher monsieur. C’est du français. »

Le cassier qui rigole : « Ah mais c’est joli! Mais c’est quoi c’français au fond? J’y comprends rien…»

Moi qui invente que le québécois c’est une langue maintenant! : « C’est du québécois, monsieur.»

À la gare de train :

 

Moi, en québécois façon Denise Bombardier : « Monsieur, pourriez-vous m’aider, on cherche à réserver nos places pour le prochain train. On doit aller à cette billetterie, ou ailleurs? »

L’agent de sécurité qui essaie d’être sympathique : « Anglais ou français? Vous préférez l’anglais?»

Sam, ma blonde, qui essaie de me défendre : «Français!! Elle te parle français ? C’est sa première langue, voyons?! »

C’est drôle, c’est marrant, c’est rigolo, dites-le comme vous le voulez, en autant qu’on s’entende sur un point : un voyage pas de péripéties, c’est un voyage qui n’a pas encore l’mérite d’être raconté.

Plus d'où partir

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Budapest: l’Europe de l’Est comme tu ne l’as jamais vue

Stéphanie Lojen -
Roadtrip USA: 5 belles destinations à faire entre filles

Roadtrip USA: 5 belles destinations à faire entre filles

Nerds -
Voyage pas cher: les meilleures destinations pour la fille fauchée en quête d’aventures

Voyage pas cher: les meilleures destinations pour la fille fauchée en quête d’aventures

Nerds -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.