All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

5 articles pour tendre vers le zéro déchet en cuisine

Par Fannie Legault Poisson – le dans Cuisine, Société
On entend de plus en plus parler du mode de vie zéro déchet, notamment avec la venue des épiceries en vrac. Mais de quoi s'agit-il réellement? Les personnes qui adhèrent à ce mouvement écologique ont pour but de diminuer, voire d'éliminer complètement, la quantité de déchets qu'elles produisent. Elles visent à réduire leur empreinte écologique dans toutes les sphères de leur vie: tout est pensé pour ne pas générer de résidus. Chapeau à celles qui y parviennent! Cependant, nul besoin de se fixer des objectifs déraisonnables lorsqu'on entreprend une démarche zéro déchet. Voici cinq articles de cuisine à intégrer graduellement dans sa routine quotidienne pour prendre part à ce mouvement.

Bouteilles d’eau réutilisables

Ce n’est désormais plus un secret pour personne, les bouteilles de plastique constituent un énorme fléau pour l’environnement. Certaines villes, comme San Francisco, ont même déjà interdit la vente d’eau en bouteille de plastique. L’avenir est donc aux contenants réutilisables et ce ne sont pas les options stylisées qui manquent! Par exemple, l’entreprise S’well produit de superbes bouteilles d’eau en acier inoxydable sans BPA gardant la boisson fraîche durant 24 heures et chaude durant 12 heures. En plus d’offrir différents formats pratiques (l’un d’entre eux peut d’ailleurs contenir l’équivalent d’une bouteille de vin – avis aux intéressées), cette entreprise redonne une partie de ses profits pour que des communautés vulnérables aient accès à de l’eau potable. Il est possible de se procurer les produits S’well dans les magasins La Baie et Indigo, entre autres. Les prix varient entre 38$ et 58$; c’est un peu cher, mais c’est un bon investissement à long terme!

Sacs réutilisables pour fruits et légumes

La plupart des Québécois apportent des sacs réutilisables à l’épicerie pour transporter les achats qu’ils y font. Pourquoi ne pas ajouter les sacs en filet à cette bonne habitude afin d’enrayer l’utilisation des sacs de plastique dans la section des fruits et légumes? C’est la suite logique des choses; exit les petits sacs transparents! Autre point positif: plus personne ne se frustrera à essayer d’ouvrir ledit sac de plastique pour y mettre des tomates. Il est possible de se procurer des sacs en filet auprès de différentes entreprises, dont Eco etc et SakSac.

Contenants réutilisables pour produits en vrac

Plusieurs épiceries zéro déchet comme Loco et Vrac & Bocaux ont récemment ouvert leurs portes au Québec. En se rendant à ce type d’épicerie, les clients sont invités à apporter des contenants réutilisables pour les remplir d’aliments vendus en vrac (légumineuses, farines, céréales, etc.). Il s’agit d’une belle option pour éviter le suremballage et ainsi tendre vers le zéro déchet. Les magasins Bulk Barn ont aussi instauré un programme de contenants réutilisables depuis peu dans tous leurs magasins du Canada. Les clients peuvent désormais utiliser leurs propres contenants ou se procurer ceux vendus par l’entreprise pour effectuer leurs achats. Le but n’est pas d’arrêter d’aller dans les épiceries «traditionnelles» du jour au lendemain, mais d’acheter quelques produits en vrac pour minimiser son empreinte écologique.

Couvre-plats

On utilise souvent la pellicule plastique (le cellophane, en bon français) pour recouvrir les plats cuisinés. Par contre, cette habitude crée une grande quantité de déchets. On peut simplement remplacer la pellicule par des couvre-plats en tissu. La Fabrik Éco est présentement en pleine production de son tout nouveau modèle de couvre-plat (voir photo ci-dessous), qu’il sera possible de se procurer sur leur site Web à la fin du mois d’avril. On peut aussi en coudre soi-même, si la motivation est au rendez-vous. L’emballage réutilisable zéro plastique de type Bee’s Wrap, fait à partir de coton, de cire d’abeille, d’huile de jojoba et de résine d’arbre, représente une autre bonne option pour dire adieu à la pellicule plastique.

Sacs pour sandwich et collations

Tout le monde a une armoire remplie de plats de type Tupperware à la maison. Le genre de placard qu’on ouvre à ses risques et périls de peur d’être LA personne qui fait tomber la tour de contenants. Sans parler du fait qu’il est pratiquement impossible de trouver le bon couvercle qui ferme le plat qu’on a choisi. Bref, plus personne ne sera obligé de jouer à Jenga pour sortir des contenants de plastique afin d’y mettre sa sandwich et ses crudités; il suffit de les remplacer par des sacs réutilisables en polyuréthane laminé! Ce type de sac ne finira pas à la poubelle, contrairement aux plats de plastique usés et aux sacs Ziploc. L’entreprise québécoise La Fabrik Éco offre un bel éventail de sacs réutilisables et leurs produits se lavent à la machine.

Il est important de se fixer des objectifs réalistes lorsqu’on entame une démarche zéro déchet. Inutile de changer radicalement ses habitudes; il est préférable d’y aller graduellement pour ne pas se décourager. La transition se fera ainsi plus facilement. L’article ne présente que cinq accessoires pour réduire son empreinte écologique en cuisine, mais il en existe une foule d’autres intéressants à utiliser au quotidien.

Bonne découverte!

Plus de cuisine

5 cafés-librairies où bouquiner en buvant une boisson chaude à Montréal

5 cafés-librairies où bouquiner en buvant une boisson chaude à Montréal

De Montréal à Vancouver, voici nos bars cachés préférés!

De Montréal à Vancouver, voici nos bars cachés préférés!

5 restos pas chers et bons où aller manger à Montréal

5 restos pas chers et bons où aller manger à Montréal

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Et toi, t’as couché avec combien de gars dans ta vie?

Et toi, t’as couché avec combien de gars dans ta vie?

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles