All time BetterBe Branchez-vous Carrières

À découvrir : Elliot Maginot

Par Sarah Leblanc – le dans Divertissement

À découvrir : Elliot Maginot

Elliot Maginot, artiste émergent, avec le petit quelque chose de plus que le talent. J’étais ce mardi soir au National pour le lancement de son album intitulé Yound/Old/Everything.in.between, disponible partout, à écouter en boucle!

(Sa musique à la fin de l’article)

noirblanc
Photo par Daniel Brodeur Chouinard

Ses débuts

Je me souviens bien de la première fois que je l’ai vu en spectacle, au Zaricot de Saint-Hyacinthe. Il n’était pas du tout sûr de lui, accompagné que de sa guitare et son clavier, avec ses cheveux qui cachaient son visage, il avait l’air d’un bum. Dès la première note qu’il a chantée, tout le monde avait la gueule à terre, ça nous faisait l’effet d’un poignard dans le cœur, mais qui fait du bien. Et à la fin du show, je crois avoir été la première à lui acheter un album (son premier EP homemade), et il n’en avait pas apporté assez pour tout le monde qui en voulait.

J’aimais tellement ses chansons que j’ai osé lui demander de m’envoyer les paroles pour que je les chante avec mon copain. C’est à ce moment-là qu’on s’est autoproclamés ses fans #1 et qu’on s’est déplacés partout pour aller le revoir.

(Trêve de tranche de vie)

En très peu de temps, il s’est taillé une place parmi les grands. Il a signé avec Indica (même maison que Bon Iver et Half Moon Run, auxquels on le compare d’ailleurs souvent). «Tout ça n’a été qu’essai-erreur, chance, timing et autre… Je compte bien continuer à opérer ainsi!», me dit-il très humblement. Il a enregistré son premier «vrai» album avec le renommé Jace Lasek, et était accompagné mardi soir de 5 grands musiciens dont Jesse Mac Cormack.

Il s’est aussi taillé une place parmi les grands médias, qu’il remercie d’encourager la musique émergente : Nightlife, LaPresse, VOIR, Radio-Canada, Journal de Montréal, etc. Tout le monde parle de son lancement.

Qui est Elliot Maginot?

Non, son pseudonyme ne fait pas référence à Elliot Smith, mais il n’a pas su me le définir autrement qu’en me disant «C’est un mouton égaré, comme nous tous!» (Remarquez ici son sens de l’humour). Il qualifierait sa musique de «Hasardeuse, mélancolique, planante et épique!»

De quoi parlent tes textes?, lui demandai-je. «De mon nombril et du nombril des gens que j’aime et que je déteste.» Puis, il m’explique la signification de son album : «J’essaie de faire la paix avec Young, j’ai peur de Old, alors vaut mieux essayer de survivre au Everything.In.Between.»

Il a beau écrire avec mélancolie, c’est un gars qui a beaucoup d’humour; on se demande d’où il sort, sa musique planante nous emmène ailleurs, mais lui, il est très terre-à-terre et sait toucher droit au cœur.

Le lancement, a.k.a. la soirée que t’as manquée!

C’est d’un public très fébrile que j’ai fait partie ce mardi pour le dévoilement de cet album tant (trop) attendu. L’ambiance était planante, et même assis, le public se balançait, la tête par en arrière. Il gère tant bien que mal son trac avec humour, et les quelques centaines de spectateurs s’esclaffaient de rire devant ses maladresses attendrissantes. Il a pris le temps de remercier chaque personne impliquée de près ou de loin à cet accomplissement auquel il ne semble pas encore croire. «C’est juste des tounes, capotez-pas», dit-il, un peu dépassé par les événements.

Ceux qui, comme moi, le suivent depuis longtemps auront remarqué que son album comporte quatre chansons qu’il traîne depuis longtemps, et d’autres qu’il vient probablement tout juste d’écrire. Il doit donc porter l’étrange sentiment d’être rendu ailleurs, mais il a pourtant raison d’être fier d’absolument chacune d’entre elles, et je suis incapable de vous nommer ma préférée.

Bref, Elliot est une bibitte rare, mais très humaine, qui a le mérite de ne pas se prendre pour un autre. Il n’est pas encore assez convaincu qu’il est bon, ses cheveux cachent encore son visage, mais on l’aime comme ça!

Je t’ai convaincu? Clique ici :

Vidéoclips : Young/Old – Bell – Monsters at war

Page Facebook – Site web  – Spectacle recommandé

Continuez votre lecture

Montréal en Lumière ? Montréal en MUSIQUE !

Montréal en Lumière ? Montréal en MUSIQUE !

Marie-Pier Hamon -
Ce qu’on a hâte d’entendre en 2015; les lancements d’album d’ici et d’ailleurs

Ce qu’on a hâte d’entendre en 2015; les lancements d’album d’ici et d’ailleurs

Nerds -
Les prefs d’Anne-Julie : Les sorties d’albums de décembre

Les prefs d’Anne-Julie : Les sorties d’albums de décembre

Nerds -
7 albums à mettre dans son iPod pour la rentrée

7 albums à mettre dans son iPod pour la rentrée

Roxane Chouinard -
FME 2015 ou comment tomber en amour

FME 2015 ou comment tomber en amour

Nerds -
5 artistes méconnus qui seront à Osheaga cet été

5 artistes méconnus qui seront à Osheaga cet été

5 concerts à ne pas manquer cette année

5 concerts à ne pas manquer cette année

Sur le beat de… Emilie & Ogden

Sur le beat de… Emilie & Ogden

Nerds -
Les prefs d’Anne-Julie : les sorties d’albums d’octobre

Les prefs d’Anne-Julie : les sorties d’albums d’octobre

Nerds -
Shake Ton Booty à Montréal ce week-end …  [STB @ MTL]

Shake Ton Booty à Montréal ce week-end … [STB @ MTL]

Nerds -
Anomalie, ou une passion musicale à l’état pur

Anomalie, ou une passion musicale à l’état pur

Nerds -
Qui va triompher au GAMIQ?

Qui va triompher au GAMIQ?

Nerds -
Maître Gims à la conquête de l’Amérique

Maître Gims à la conquête de l’Amérique

Romain Chauvet -
Mika débarque dans la métropole !

Mika débarque dans la métropole !

Nerds -
Le 4e mur, un nouveau bar secret…

Le 4e mur, un nouveau bar secret…

Nerds -