All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Anne Marie Brassard, co-fondatrice de Just Doers

Par Kristine Bergeron – le dans Girlboss
Just Doers, c'est deux sœurs qui veulent mettre les gens (toi, lui et l'autre d'à côté) en action à travers des expériences hors du commun. YOLO style.

On organise présentement un trip de snow-surf au Vermont du genre tu-verras-pas-ça-ailleurs. On veut battre le record du monde de la plus grosse bataille d’oreillers, faire revivre l’époque ultime des courses de boîtes à savon. Bref, on veut rassembler le monde autour d’activités insolites et distribuer le plus de high five possible.

D’où vous est venue l’idée du projet ?

Du besoin de sentir qu’on tire le maximum de nos vies (violons s’il vous plait!) et qu’on inspire des gens à en faire autant. Ma sœur et moi, on a toujours été un peu cowboy. On a besoin de notre dose d’adrénaline et de farfelu.

Just Doers incarne notre volonté d’être en action, d’explorer et de s’accomplir en ayant du fun. On espère que le plus de gens possible se reconnaîtront dans cette idée.

Et c’est fou comme ça libère du temps se désabonner du câble!

Pourquoi avez-vous choisi ce nom?

On voulait un nom qui traduisait l’idée de « faiseur », de quelqu’un de motivé, de partant. Le mot Doers s’est imposé assez vite (après avoir épluché le concept de cobaye, d’explorateur, d’aventurier et mangé 2 pizzas), mais il faisait un peu tout seul.

On a ajouté le Just pour exprimer le fait que n’importe qui peut être un Doer, il faut « juste vouloir faire des choses ». Finalement, on a mis la mention « Chasseurs d’expériences » dans notre logo pour bien camper le concept et (aussi, quand même, un peu) se déculpabiliser le français.

Votre petite entreprise en 3 mots.

Vivre. Rassembler. Allumer.

Quelle est votre routine par rapport au projet?

Aaaaah une routine! Le moins possible s’il vous plait.

Comme on a chacune une autre job à temps plein, on se débrouille avec le temps qu’on a pour être le plus efficace possible. Le livre Rework nous inspire beaucoup avec ses idées simples comme You need less than you think, Don’t be a hero, Start making something. On croit à notre projet, on s’investit à la mesure de nos moyens et on verra où ça nous mènera!

Qui fait quoi?

Je m’occupe de l’aspect communication, image de marque, présence sur Facebook et j’excelle dans la catégorie manger/parler au téléphone/me déplacer/gérer des dossiers en même temps.

Ma sœur Catherine, c’est la pro du terrain et de la logistique. Si on jase permis, budget, équipement, transport, alouette, c’est elle la chef. Elle ne le sait pas encore, mais elle est aussi responsable de l’animation de nos activités. Elle a une dépendance à l’ouverture de nouveaux documents dans Dropbox.

En quoi avez-vous étudié?

Catherine a fait une technique en Tourisme au Collège Mérici et une autre en Gestion et technique de scène au cégep de Montmagny. Elle travaille présentement en événementiel comme chargée de projets Spectacles pour Samajam.

De mon côté, j’ai fait un BAC en Communications, profil Stratégies de production culturelle et médiatique à l’UQAM. Je travaille pour (prenez votre souffle) la Société des Attractions Touristiques du Québec et Festivals et Événements Québec comme coordonnatrice aux communications, rédactrice et gestionnaire des réseaux sociaux.

Si j’avais une baguette magique qui pouvait nous projeter dans 10 ans, où voyez-vous votre projet?

1. Je volerais ta baguette magique et je me sauverais en courant sans jamais me retourner.
2. Je nous verrais en train de finaliser les détails de notre voyage de surf en Asie avec Just Doers et de notre trek au Yukon. Nous serions toujours aussi petits (bon, peut-être un peu plus gros), mais on souhaite que ça reste près des gens, notre but n’est pas de devenir méga-global-big. Just Doers aurait sa websérie du genre What’s on your bucketlist? et une association avec l’application mobile Your Extra Life, qui est québécoise.

Pensez-vous vivre de ça un jour?

On vit pour ça tous les jours (oooonnnh). Pour l’instant, on souhaite inspirer un maximum de gens, travailler sur notre image de marque, trouver de bons partenariats et progresser de façon intelligente en gardant en tête que l’objectif premier c’est d’avoir du fun.

Finalement, pourquoi on devrait faire appel à vos services?

Présentement, nous offrons le forfait Ride it all, un voyage de snow-surf au Vermont qui ne s’offre pas ailleurs, le 8 et 9 mars. Journée de snow-ski à Stowe le samedi et surf intérieur le dimanche au Pump HouseWaterpark de Jay Peak. Le transport de Montréal, une nuitée au Hilton Burlington, un brunch de champion, du plaisir à la puissance mille et les taxes sont inclus : à partir de 210 $ par personne en occupation quadruple.

Nous offrons ce premier voyage au prix coûtant, nous ne faisons pas de profit sur son organisation. C’est donc un deal unique que vous ne reverrez pas passer! Enjoy.

Plus de girlboss

Morning Miracle : 6 minutes pour changer ta vie

Morning Miracle : 6 minutes pour changer ta vie

Marie-France Poulin -
Premier emploi : craintes vs réalité

Premier emploi : craintes vs réalité

Noémie Laplante -
3 endroits parfaits pour augmenter ta productivité cet automne

3 endroits parfaits pour augmenter ta productivité cet automne

Marie-Joëlle Pratte -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -