All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Ce qu’il reste de nous

Par Collaboration spontanée – le dans Amour
Je décèle chaque intonation de ta voix, toutes les fois où tu hausses le ton. Je remarque chaque regard froid. Je reconnais ton mécontentement à l'égard de ce qu'il reste de nous.

On pensait naviguer sur le fleuve calme de l’amour, mais on s’est retrouvé en pleine tempête avec très peu de moyens de survie. On s’est appuyé l’un sur l’autre sans penser qu’on tenait à peine debout par nous-mêmes. On s’est laissé sombrer. J’essaie de me convaincre que notre relation se porte bien, que l’on évolue de façon saine. Je vis chaque jour en espérant qu’après avoir atteint le fond, on aura la force de remonter à la surface. Mais chaque jour est pire et la déception grandit.

J’ai définitivement fait tout ce qui était en mon pouvoir pour donner une chance à notre relation.

J’ai avancé les yeux fermés pour notre famille. J’ai concédé tout ce que j’avais bâti pour que notre équipe ait une chance de survivre à la distance et à nos problèmes. Je t’ai laissé t’appuyer sur moi lorsque tu en avais besoin, aux dépens de ma santé. J’ai voulu calmer tes orages et les tempêtes que tu avais dans le cœur. J’ai voulu faire fleurir ton jardin; j’ai pris soin de lui donner toute l’eau et tout l’amour dont il avait besoin pour redevenir viable. J’ai voulu te montrer que c’était encore possible d’aimer, de faire confiance, et de te laisser bercer un moment.

Je suis épuisée.

J’ai laissé tomber la personne la plus importante à mes yeux: moi. J’ai cru pouvoir encaisser, endurer et tolérer. J’ai cru pouvoir passer outre les mots prononcés pour blesser. Ces mots que tu lances en sachant la douleur qu’ils provoquent. Ces mots que tu utilises pour détruire notre relation petit à petit.

Femme épuisée
Kyle Broad | Unsplash

Je remarque chaque intonation de ta voix, chaque fois que ton regard fuit le mien. Je remarque que nos moments de tendresse deviennent de moins en moins fréquents, je vois que tes yeux ne me regardent plus comme avant. La distance qui s’installe entre nous est tellement plus imposante que celle qui nous séparait réellement lorsqu’on s’est rencontrés. On vit dans le même appartement, mais chacun sur notre planète.

J’ai renoncé à nous.

J’ai abandonné. Je te laisse me blesser, je te laisse hausser le ton et m’attaquer. J’encaisse chaque mot comme un soldat qui a vu d’autres batailles. J’ai laissé le feu de notre amour s’éteindre. J’ai décidé de te laisser mettre de l’eau sur les flammes au lieu d’essayer de les protéger des dégâts que tu causais.

Je suis responsable du déclin de notre couple, parce qu’au lieu de me battre, je t’ai laissé nous détruire.

 

Collaboration spontanée de Catherine GT

Tu voudrais nous soumettre un article? Envoie un courriel à [email protected]!


Crédit photo de couverture: Priscilla Du Preez | Unsplash

Plus d'amour

On ne choisit pas sa famille

On ne choisit pas sa famille

À toi qui m’as brisée…

À toi qui m’as brisée…

«Je t’aime pu»

«Je t’aime pu»

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Collaboration spontanée

Si tu es intéressé.e à écrire de manière spontanée pour Nerds, n'hésite pas à nous contacter par courriel au [email protected]!