All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Entrevue : Comment tourner ses défauts à son avantage?

Par Sarah Dufresne – le dans Carrière, Productivité, Vie étudiante
Trouver ses défauts et être capable de les expliquer est très dur à faire. Voici comment tourner vos défauts en qualité lors d'un entretien d'embauche.

Entrevue : Comment tourner ses défauts à son avantage?

Femme en entrevue
Crédit photo joboom.com

Cette question peut être embarrassante si vous n’y avez pas réfléchi avant votre entrevue. Mais pourquoi les défauts? Vos qualités, vous les donnez déjà dans votre lettre de présentation, votre curriculum vitae et à tout moment pendant l’entrevue puisque vous voulez démontrer que vous êtes le candidat idéal pour le poste.

La personne qui vous embauche vous demandera donc vos défauts pour voir votre capacité à prendre du recul et à faire une analyse critique sur vous-même. Bien entendu, les défauts que vous donnez ne devraient jamais vous nuire ni donner la possibilité au recruteur de penser que vous n’avez pas saisi les enjeux du poste. Le but est donc de donner vos vrais défauts, mais de donner ceux qui sont mineurs et corrigibles pour l’emploi auquel vous postulez.

Vous ne devez en aucun cas voir vos défauts comme des faiblesses. Après tout, tout le monde en possède et ceux-ci font partie de votre personnalité. Lorsque vous passez un entretien d’embauche, vous devez être honnête et avoir confiance en vous, même lorsqu’il s’agit de votre expérience professionnelle.

N’oubliez pas que les recruteurs entendent des défauts constamment, essayez donc d’être un peu plus original que les autres et par le fait même, de sortir du lot. Trouvez donc des synonymes ou une façon de mieux les expliquer. D’autre part, un vrai défaut ne devrait pas être exagéré. Il vaut mieux mentionner le défaut tout simplement et argumenter votre point par la suite plutôt que de mentir.

Voici des exemples pour vous aider à tourner vos défauts à votre avantage:

«Je suis perfectionniste»: «Je suis pointilleux»

«Je suis stressé»: «Je me mets beaucoup de pression sur les épaules lorsque je commence un nouvel emploi parce que je suis soucieux de bien performer.»

«Je suis timide»: «Je suis une personne introvertie, mais lorsque je commence à me sentir bien dans un groupe, je suis capable de m’investir. De plus, je fais des efforts pour aller vers les autres et je n’hésite à prendre la parole pendant les réunions d’équipe ou à accepter de faire une présentation.»

«Je suis trop direct»: «Je suis spontané et je dis souvent ce que je pense, mais j’apprends à réfléchir et à formuler mes remarques de façon constructive.»

«Je ne sais pas dire non »: «Je suis orgueilleux et j’ai tendance à vouloir en faire trop dans mon travail et à toujours vouloir rendre service. J’essaie maintenant de trouver un juste milieu : j’aide mon équipe tout en respectant mes échéances.»

«Je suis impatient et ça m’énerve d’attendre»: «Mes collègues disent de moi que j’ai un besoin d’action permanent comme je n’aime pas les choses lentes. C’est pour cela que je me plais dans un emploi milieu de travail où le rythme de travail est élevé.»

«Je suis lent et je gère mal la pression»: «Je préfère les ambiances plus décontractées, cela me permet de donner un meilleur rendement et d’offrir un travail de meilleure qualité.»

«Je ne maîtrise pas assez Excel »: «Ma connaissance d’Excel est moins approfondie que celle de Word, mais je possède un ordinateur à la maison sur lequel je m’entraîne régulièrement dans le but de m’améliorer constamment. J’ai confiance en mes compétences.»

Pour chacun de vos défauts, pensez à des pistes d’amélioration et/ou à des exemples pour y remédier et essayer de l’embellir pour vous montrer sous votre meilleur jour lors de entretien de recrutement. Un défaut peut d’ailleurs devenir un point fort quand on en a pris conscience et qu’on sait quels comportements adopter pour pallier ses points faibles.

Maintenant, à votre tour de faire une introspection sur vous-même pour trouver vos «bons» défauts. Passer un entretien d’embauche demande de la confiance en soi ainsi qu’une bonne dose de préparation! Il est donc important que vous preniez le temps de préparer votre entretien.

Bonne chance pour votre prochaine entrevue!

Continuez votre lecture

Une introspection professionnelle en 5 questions

Une introspection professionnelle en 5 questions

Nerds -
Chercher et trouver un emploi après son baccalauréat, par où commencer?

Chercher et trouver un emploi après son baccalauréat, par où commencer?

Sarah Dufresne -
L’angoisse post-entrevue

L’angoisse post-entrevue

Nerds -
Travailler et voyager, c’est possible?

Travailler et voyager, c’est possible?

Nerds -
Comment rédiger un CV qui a du punch !

Comment rédiger un CV qui a du punch !

Claudie Hinse -
Gérer ses défauts: mission impossible?

Gérer ses défauts: mission impossible?

Karine Boileau -
Laissez-moi donc avoir des défauts

Laissez-moi donc avoir des défauts

Ève Landry -
« Je veux n’importe quelle job, tant que j’ai une job. » Non et re-NON!

« Je veux n’importe quelle job, tant que j’ai une job. » Non et re-NON!

Nerds -
Aider un ami dans sa recherche d’emploi

Aider un ami dans sa recherche d’emploi

Nerds -
Comment préparer son corps pour la randonnée

Comment préparer son corps pour la randonnée

Julie Morisset -
4 conseils pour mieux décoder les offres d’emploi

4 conseils pour mieux décoder les offres d’emploi

Sarah Dufresne -
Comment réaliser le meilleur pitch aux consommateurs

Comment réaliser le meilleur pitch aux consommateurs

-
Françoise Abanda: Autopsie d’une entrevue ratée

Françoise Abanda: Autopsie d’une entrevue ratée

Nerds -
7 étapes pour se préparer à une entrevue en fin de session

7 étapes pour se préparer à une entrevue en fin de session

Valérie Martel -
10 erreurs à commettre pour rater son entrevue

10 erreurs à commettre pour rater son entrevue

Charles L'Heureux -