All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Être un bon leader: mode d’emploi

Par Sarah Lussier – le dans Bien-être
«Au cours du prochain siècle, les leaders seront ceux qui donnent aux autres le pouvoir d'agir.» - Bill Gates

Leçon d’un mauvais dirigeant, d’un mauvais patron

Pendant plus de deux ans, j’ai travaillé pour un organisme communautaire ayant une magnifique mission. Par contre, durant tout ce temps, j’avais un patron qui a été négatif, voir toxique pour toute l’équipe de travail. Le harcèlement psychologique était présent dans la direction auprès des employés, comme si c’était normal. En tant que cadre, j’avais des employés, et je désirais plus que tout être une bonne supérieure pour qu’ils vivent une belle expérience, et non l’inverse. Maintenant, heureusement, je ne travaille plus là, auprès de ce patron malsain. Par contre, c’est grâce à cette expérience de travail que j’ai compris qu’il existait deux sortes de dirigeants: les «patrons» et les «leaders».

Dans l’imaginaire collectif, un «patron» est perçu de manière péjorative et négative. À l’inverse, un «leader» est plutôt perçu de manière positive, voire même en héros. En fait, si vous pensez cela, vous avez raison. De plus en plus, les gens sont en quête du bonheur et cherchent du leadership positif qui saura les accompagner dans leur travail quotidiennement.

L’importance du leadership positif

De nos jours, l’importance du leader positif est encore très sous-estimée au sein des organisations, et pourtant, tout le monde, sans exception, apprécie de travailler pour une organisation qui cultive le bonheur au travail et non le négatif et les conflits.

Le leadership qualifié de positif a un impact et un rayonnement beaucoup plus importants que le leadership négatif. Son étendue d’impact et la capacité d’un leadership positif à influencer, mais surtout à changer les autres, en sont décuplées davantage. Certes, peu de chefs sont des leaders positifs. Toutefois, nous pouvons nous améliorer, grandir et évoluer pour être un meilleur leader. Pour être un leader positif, il faut être solide et développer sa sagesse.

Leader vs patron

Pour mieux comprendre ce qui distingue un leader d’un patron, voici le top 20 des grandes différences importantes qui existent entre ces deux types de dirigeants:

  1. Le patron pousse ses employés, le leader les encourage et les motive à passer à l’action;
  2. Le patron s’appuie sur l’autorité, le leader sur la bonne intention et la volonté;
  3. Le patron inspire la peur et la méfiance, le leader inspire l’enthousiasme et le sentiment d’appartenance au groupe;
  4. Le patron dit «Je» constamment, le leader dit «Nous» tout le temps;
  5. Le patron dit «Arrivez à l’heure et travaillez», le leader arrive à l’avance et travaille plus que son équipe;
  6. Le patron blâme pour les erreurs, le leader répare l’erreur et en retire une leçon;
  7. Le patron sait comment faire, le leader enseigne aux autres comment faire en leur apprenant à devenir meilleurs;
  8. Le patron fait du travail une tâche fastidieuse, le leader en fait une mission, une vocation, une passion;
  9. Le patron dit «Va!», le leader dit «Allons-y ensemble!»;
  10. Le patron se justifie et rejette la responsabilité sur ses employés, le leader assume la responsabilité, car il sait que s’il délègue, il reste toujours responsable;
  11. Un patron gère le travail, un leader conduit son équipe du point A au point B;
  12. Un patron donne des réponses et dit «Je sais. J’ai raison.», un leader cherche des solutions, car il dit «Je sais que je ne sais pas»;
  13. Un patron s’attend à de gros résultats et exerce une pression sur son groupe, un leader complimente, valorise et mobilise son équipe pour en retirer le meilleur d’elle;
  14. Le patron compte la valeur de tout (argent, temps, ressources), le leader crée de la valeur ajoutée;
  15. Un patron contrôle, un leader fait confiance et donne de la latitude aux autres, car il sait qu’en laissant les gens libres, ils vont faire aller leur créativité;
  16. Un patron commande et ordonne, un leader écoute et parle;
  17. Un patron crée une élite de pouvoir, un leader crée un cercle d’influence et de concertation mobilisatrice;
  18. Un patron critique, dénigre et juge, un leader encourage;
  19. Un patron choisit des chouchous, un leader crée une relation équitable pour tout un chacun afin de diminuer les inégalités entre les gens;
  20. Un patron s’entoure de gens moins bons que lui par peur de la compétition, le leader s’entoure des meilleurs que lui et crée des leaders.

Alors, quel type de dirigeant êtes-vous dans votre organisation? Patron ou leader?


Crédit de couverture: Pixabay

Plus de bien-être

Pardonner: la voie de la libération

Pardonner: la voie de la libération

Je juge donc je suis

Je juge donc je suis

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement