All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Il n’y a pas de checklist en amour

Par Nerds – le dans Bien-être, Voyage

Tsé, ce moment où tu te demandes comment tes talents culinaires, supposément acquis du fait que tes générations antérieures sont toutes italiennes, ont pu skipper ton corps lors des dons de personnalités. Ce moment où le produit final de la recette que tu essayais de faire avec de si bonnes intentions ne ressemble que dalle à la photo du blogue prônant des recettes faciles et simples à suivre.

Tu leur as fait confiance, aux étapes simples et faciles à suivre. T’as réalisé que c’est facile à propager la simplicité et la facilité de la bonne nouvelle quand on maîtrise la recette.

Y’a des recettes plus faciles que d’autres, tsé.

Pis des fois, pour te consoler d’en rater une, tu te rappelles que t’en connais d’autres.

Là, mon sujet amené par entonnoir ayant pour point de départ l’Italie ne semble point pertinent. Mais il l’est, je vous le jure. Parce que c’est là que tout a commencé.

Je sais ce que c’est que d’aimer à penser que vous êtes les seuls à vraiment comprendre la twist. Je sais aussi reconnaître ce regard là chez les autres.

Mais eux, les autres, ils ne regardent plus depuis un petit bout déjà. Ils s’aiment qu’à se regarder l’un et l’autre, à se déshabiller sans pudeur l’âme, à y voir absolument tout, même les choses qui font peur, et à ne pas vouloir déroger le regard quand même.

En fait, ils n’ont jamais appris à s’aimer autrement, parce que dès le départ, ils ne comprenaient pas un seul mot de ce que l’autre racontait. Dans le sens littéral là. Dans le sens qu’ils ne parlaient pas la même langue. Elle est arrivée en Italie pour comprendre un peu plus d’où elle venait, sans savoir qu’elle marchait davantage dans les rues de son futur que dans celles de ses origines.

Il y avait une barrière si haute entre les deux que la plupart des petits cœurs habitués au confort de l’habitude non compliquée auraient abandonné. Surtout qu’en plus, le vertige est encore plus étouffant quand il n’y a aucun point de repère connu. Il faut retourner aux bases. À la recette simple et facile. Celle qu’on ne peut pas expliquer. Littéralement, parce que je vous rappelle que les mots sont simplement inutiles dans cette histoire là.

Alors, tout se jouait dans les regards, dans les gestes, dans les petites attentions, dans les frôlements des bouts des doigts. Les observer apprendre à se dire je t’aime autrement m’a refait découvrir ce qu’il y a de beau dans l’amour, le vrai, celui qui est non-dit. Quand on ne peut pas faire de promesses qu’on ne tiendra pas, quand tout ce qui est compliqué doit devenir simple, quand il y a quelque chose qui surpasse la raison qui nous ramène à un corps et à un esprit, chaque fois. Au départ, ça peut sembler incompréhensible. Mais quand on y pense, leur histoire est d’une limpide évidence.

Parce que trop souvent, on se donne l’impression de savoir où on s’en va dans la vie en dressant des checklists de prétendants. Une liste conne, car irréaliste, qui nous permet de choker l’engagement, le vrai, sans se justifier. Bref, une liste d’étapes simples et faciles vers le bonheur à deux.

Mais la vérité c’est que la liste d’épicerie de ton voisin est sûrement plus pertinente que celle-là. Parce que la plupart du temps, on aime sans être capable de dire pourquoi. Ça en est même quelques fois frustrant. On n’aime pas une coupe de cheveux hipster ou un passé réglé ou un solide talent au hockey. On aime un feeling : cette certitude nouvelle d’exister à la bonne place au bon moment et exactement comme on le voudrait.

Il n’y a pas grand chose d’intelligent dans l’amour. Et c’est correct, ça n’a pas besoin de faire du sens pour en avoir. Pas besoin de le verbaliser en raisons simples et faciles.

Eux, leur amour ne tient, la majorité du temps, qu’au piton vert de skype. À 6 heures de décalage, des fois, ils ne se pognent que pour dormir un en face de l’autre. L’écran gèle toujours sur leurs pires faces laites et leurs je t’aime se rendent avec 5 secondes de retard. Ils vivent dans deux fuseaux horaires différents, mais leurs cœurs sont à la même heure. Ils s’investissent jusqu’à mettre leurs vies sur hold quatre fois par année pour prendre l’avion, et elle, elle est prête à la remettre sur play sur un autre continent.

Tsé, quand tu comprends la twist dans la recette, celle qui échappe aux autres. Ben eux, ils l’ont comprise.

Alors même si tu es dans les ingrédients principaux pour que ma vie ne goûte pas la marde, c’est pour ça que je n’arrive pas à  ressentir une peine viscérale de te voir partir ma sœur.

Sardaigne, en Italie
Sardaigne, en Italie

Par Karine CA
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de bien-être

Améliorer son bien-être: conseils et astuces!

Améliorer son bien-être: conseils et astuces!

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Populaires

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.