All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Syndrôme de la génération Y

Par Amélie Desmarais – le dans Voyage, Voyager mieux

Ma génération à moi, celle qui atteindra bientôt la mi-vingtaine, rêve de voyages, d’aventures et de spontanéité. Elle y rêve parce qu’au fond, elle est nichée dans le logement de ses parents avec son petit boulot de 9 à 5, sa belle routine. Rien de pire que la routine. Ma génération à moi veut toujours échapper ce qu’elle vit dans le présent et aime mieux imaginer ce qui pourrait arriver si…

Souvent, elle s’amuse à dire qu’elle veut toujours ce qu’elle n’a pas… Alors, toi, penses-tu qu’en réalisant tes aspirations de voyages, d’aventures et de spontanéité, tu te sentiras mieux?

Ma réponse : pas nécessairement!

Au fond, ce qu’on espèrerait en plaquant tout et en partant en mode YOLO, c’est de ne plus être dans notre routine et de faire quelque chose qui sort de l’ordinaire. Mais la question qui tue : ok, mais pour combien de temps? C’est important de voir le bout de tout ça. Mener une vie chaotique et désorganisée pendant un certain temps, ça peut être soutenable voire même presque agréable. Par contre, si c’est pour une période indéterminée, là c’est autre chose.

Choc des cultures 

En faisant le choix de déménager en Italie, je croyais que c’était une société européenne évoluée, développée avec une organisation similaire au Canada. Grave erreur. On voit des wannabe entrepreneurs tenter de joindre les deux bouts, en laissant des miettes de pain à des employés payés sous la table.. et les miettes ne sont pas toujours versées en temps dû. Il ne semble pas avoir de code d’éthique, chacun s’improvise sa propre loi parce que, de toute façon, le proprio est chummy-chummy avec la polizia. J’ai possiblement l’air de généraliser, peut-être légèrement, mais après avoir tenté DEUX expériences de travail différentes en 1 mois, je vous assure que, dans les deux cas, c’était le chaos. Dans les deux cas, il régnait une désorganisation totale, un manque flagrant de communication et même lorsqu’il y a communication, il y a toujours le patron qui est là pour revenir sur sa parole.

12167705_10153710556324680_440388210_n

Retour à la case départ

Tout plaquer encore une fois. Je repars, je quitte l’Italie demain pour un nouveau pays complètement nouveau. C’est sans regret parce que j’ai essayé, j’ai même tellement poussé que ça m’a brûlée. Un petit trajet d’autobus et je retrouverai un semblant de Québec en Europe : l’Autriche et ses montagnes, son air pur, isolée à plusieurs kilomètres de la ville, loin des klaxons de voiture qui n’en finissent plus au beau milieu de la nuit. J’y pense et ça me donne espoir, ça me fait sourire. Finalement, mon p’tit Québec à moi, yé pas si pire, je le trouve ben swell, son herbe est pas mal plus verte qu’ici.

12167574_10153710556334680_716939954_n

Ma génération à moi 

Elle est têtue. Peu importe ce qu’on lui dira, elle voudra faire ses erreurs, elle voudra partir à l’aventure. Je le sais, parce que je suis comme ça. Tous me disaient de ne pas partir, je suis partie quand même. Ma génération à moi est déterminée. J’errerai à travers l’Europe à partir de demain avec mes grosses valises, ça ne sera sûrement pas facile, mais je me suis entêtée à partir. Après tout, n’est-ce pas ça l’aventure? Ma génération à moi est positive malgré les échecs parce qu’on a grandit avec la chanson : What Doesn’t Kill You Makes You Stronger et qu’on y croit vraiment.

Ma génération à moi, elle est belle, parce qu’elle est pleine d’humanité et qu’elle veut s’instruire au-delà des bancs d’école. Elle aspire à être un citoyen du monde.

Plus de voyage

5 activités incroyables à faire au Nouveau-Brunswick

5 activités incroyables à faire au Nouveau-Brunswick

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Randonnées pédestres dans les White Mountains

Petit guide linguistique du parler Québécois pour nouvel arrivant Français

Petit guide linguistique du parler Québécois pour nouvel arrivant Français

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère

Amélie Desmarais

Vagabonde dans l’âme, mais relationniste dans la vrai vie, Amélie sait porter plusieurs chapeaux. Elle aime les voyages, la cuisine et le vélo!