All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Juste un dernier

Par Simone Beatrice Gravel – le dans Club de lecture, Divertissement

Hier, il y avait le mimosa au  brunch, des bulles, de la poussière aux yeux ! Une ou plusieurs bières pour le 5 à 7 et finalement le vin pour accompagner ton dernier repas du jour. Comte André de Montpezat –Cahors-2011. Toutes les excuses étaient bonnes pour boire. Tu avais envie de faire la fête, de te moquer de toi, et des autres. Une sorte de tragi-comédie. Mais quand tu rentrais le soir, tu la sentais tout autour de toi.  De toute façon, tu perçois toujours sa présence dans ta maison ; dans les ourlets, les draps, les murs et les coins.

Où es-tu déjà?
Le matin, tu hisses tout ça, ton corps ramolli.
Tu écoutes monter le vacarme, les battements de ton cœur dans ta tête, hier …
Tu ne veux pas t’en souvenir.
S’il vous plait, ne me parlez pas d’hier.
Tu clignes des yeux, il y a trop de lumière, t’as une migraine.

Depuis quelques mois, tes amis te répètent d’essayer de passer davantage de temps avec elle, beaucoup plus de temps. Tu comprends, cependant le soir que tu es incapable de rester à ses côtés, tu enchaines les dates. Pourtant, tu la sors beaucoup, tu fais pratiquement tout avec elle. Elle te suit à peu près partout, ne te quitte pas d’un pas. T’es capable de l’endurer, faute de mieux, mais tu as besoin de plus pour te nourrir, te gaver. D’autres attributs t’attirent ; la brillance, la chair, les jambes.

Tu sais que tu t’enlises avec elle.

Tu sais qu’elle contamine ton cerveau.

Qu’elle s’y est logée comme le fait un parasite.

Tu n’as même plus envie d’écrire.

Tu penses juste au parfum et à l’arôme de quelqu’un d’autre.

C’est peut-être à cause de l’automne, et qu’elle n’arrive pas à te réchauffer, même si elle prend toute la place dans le lit.

Éclopé du cœur, tu t’attendris trop vite. Ton muscle cardiaque s’active à la moindre gentille attention.  Parce qu’avec elle c’est le néant et les silences. Fait que, tu guettes ton cellulaire…

Pourtant, y’en a qui la trouvent attirante ; ils la désirent ardemment.

Pas toi.

T’as songé à partir loin, t’envoler, changer d’air et d’espace, pour la délaisser et t’en éloigner un peu.

T’es encore là, tu regardes les rues de Montréal et tu les trouves sans intérêt.

Mais il y a le vin rouge, et sa chaleur.

Tu n’étais pas alcoolique, c’est juste que sa présence te met en confiance. Tout est plus savoureux avec lui. Sa rondeur, sa charpente te fait oublier son existence à elle. Pour quelques instants. Pourquoi aimer quelqu’un qui ne t’aime pas? Ça se fait à deux ces affaires-là. Tu restes avec elle parce qu’il le faut. Mais il faut aussi que tu te lèves, que tu coures en classe. Il va falloir que tu recommences à exister.

Puis aujourd’hui, il y a eu un verre rapide pour déjeuner, ça commence toujours bien la journée. Ensuite, un breuvage en présence de ton nouveau collègue après tes cours, et après celui-là …un vin bien frais, un bon Chardonnay avec un tartare de saumon. Enfin, une petite gorgée de Scotch et une dernière, promis juré avant de rentrer.

Juste un dernier verre avec tes amis, un peu de compagnie.

Avant de rentrer chez toi, avec ta solitude.

Plus de club de lecture

Démocratiser la poésie

Démocratiser la poésie

Josiane Ménard -
Ta dose de chick lit pour l’été

Ta dose de chick lit pour l’été

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

8 romans incontournables qui méritent une place dans ta bibliothèque

Gabrielle Delorme -

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -