All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La fois où il t’a annoncé qu’il avait rencontré quelqu’un

Par Mélissa Lavoie – le dans Bien-être, Sexe

Tu le sais que ça va finir par arriver. Pis peu importe le moment, que ça fasse des semaines ou des mois, tu le sais que ça va fesser. Tu le savais, t’es pas conne. Mais ça fesse pareil comme un sale coup de gong dans face. En fait non. C’est toi le gong. Pis le ce que je voulais te dire, c’est que j’ai rencontré quelqu’un, c’est le bâton qui fesse sur toi pis qui résonne. Un samedi matin ben banal, supposé être beau pis toute. Un samedi que tu t’en vas fêter ton anniversaire.

Sur le coup, quand il est en train de te crisper le cœur pis de le chiffonner encore un peu, tu le sens. Tu l’entends dans sa voix que ça lui tente clairement pas de venir te réveiller les larmes qui s’enfuient sans que tu sois capable de les contrôler. Il te l’annonce pis on dirait que tu reviens des mois en arrière. Jusqu’à ce moment précis. Mais non. Tu veux pas aller là. Tu le sais depuis longtemps que ça te prenait ça. Pour avancer, pour arrêter de figer. Qu’il devait le faire en premier parce que toi, t’étais pas capable. Pis tu finis par comprendre que tes larmes, c’est des larmes qui vont devoir concevoir qu’il y aura quelqu’un d’autre dans la vie de tes humaines préférées. Tes deux merveilleuses.

Parce que tu le savais que ça allait arriver. Mais tu voulais pas. Tu voulais pas parce que t’es supposée être la seule qui est capable de leur faire des tresses, la seule qui maîtrise le thème de Caillou pis qui est capable de le chanter de mille voix différentes avant que ta plus jeune tombe dans les bras de Morphée. La seule qui peut les coller pis les chatouiller jusqu’à en pleurer. L’unique qui met de la musique après le souper pour les regarder danser, tomber, se relever pis recommencer. La seule qui est là pour les consoler, les conseiller, les regarder devenir.

T’aurais pas voulu. Parce que probablement qu’elles vont te parler d’elle pis que tu vas devoir les écouter. Pis tu le sais. Tu te connais. Tu vas embarquer. Parce que t’auras pas le choix. Pis tu vas espérer.

Espérer qu’elle soit comme elles. Tes amies merveilleuses qui sont de l’autre côté. L’autre bord du rideau. Les pas toi qui arrivent dans la vie de p’tits humains qui ont déjà une maman. Tes amies qui te parlent de comment c’est pas toujours simple. De comment elles veulent tellement faire pour le mieux. Sincèrement. Tes amies qui te montrent des vidéos et des photos de ces humains qui ont déjà une maman. Pis de voir l’amour et la tendresse sortir de leurs yeux. Pis de voir qu’elles sont en train de tomber en amour avec eux. Comme toi quand t’as vu les tiennes pour la première fois.

Tu le savais que ça allait arriver. Mais ça fesse pareil. Ça fesse quand tu vois ta plus grande avec une belle tresse. Parce que t’es consciente que c’pas toi qui lui a faite. Fait que tu lui dis que tu la trouves belle. Pis dans le fond, tout c’que t’espères, c’est qu’elle soit comme tes amies, les pas toi qui arrivent dans la vie de p’tits humains qui ont déjà une maman.

Plus de bien-être

Pardonner: la voie de la libération

Pardonner: la voie de la libération

Je juge donc je suis

Je juge donc je suis

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Populaires

Les 5 plus cools mini-putt de la grande région de Montréal

Les 5 plus cools mini-putt de la grande région de Montréal

5 comptes Instagram érotiques qui vont te donner chaud!

5 comptes Instagram érotiques qui vont te donner chaud!

9 secrets bien gardés de la Baie-des-Chaleurs

9 secrets bien gardés de la Baie-des-Chaleurs