All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Nelly arrive sur nos écrans aujourd’hui

Par Sophie Granger – le dans Divertissement
C'est aujourd'hui que Nelly, de la réalisatrice Anne Émond, prendra enfin l'affiche. Nelly est librement inspiré de la vie et de l’œuvre de l’écrivaine québécoise Nelly Arcan, auteure de Putain, Folle, À ciel ouvert et Paradis, clef en main. Anne Émond présente dans son film les différentes facettes de cette femme à la vie brutale qui aura livré des romans marquants, aux propos uniques. La romancière s’est suicidée en 2009, à l’âge de 36 ans.

Nelly Arcan dénonce, dans ses livres et en entrevue, l’importance de l’image au sein de notre société. Elle parle du narcissisme ambiant, de la peur de vieillir et des femmes réduites à leur sexe, qui suscitent ou ne suscitent pas le désir des hommes. Pourtant, Nelly ne se soustrait pas à ce culte de la beauté. Elle y participe même, d’une certaine manière. C’est du moins ce qu’ont laissé entendre Guy A. Lepage et Dany Turcotte lors de son passage à Tout le monde en parle en 2007, pour la sortie de sortie de son troisième roman, À ciel ouvert. Seule femme sur le plateau de l’émission, l’auteure s’est sentie piégée. Deux ans après sa mort, La honte relate son malaise et son humiliation lors de cette entrevue.

Écrire des choses dérangeantes entraîne des questions dérangeantes. Nelly Arcan s’est beaucoup exposée à travers ses romans. Peut-être trop? Est-ce que ses propos étaient si personnels, si déchirants, qu’ils devenaient difficiles à expliquer et à assumer en public? Putain et Folle ressemblent un peu à des confessions. C’est si intime qu’on a tout de suite envie de faire le rapprochement entre l’auteure et ses personnages féminins, alors que ce n’est peut-être qu’une partie de la vérité.

Pourtant, elle n’est pas la seule. Presque toutes les filles ont déjà voulu du mal d’une femme plus jolie, qui attirait le regard d’hommes auxquels elles auraient voulu plaire. La séduction est une jungle impitoyable qui peut très bien ressembler à ce que Nelly Arcan raconte dans ses romans: les femmes sont cotées et comparées selon leur degré de désirabilité. Elles jouent la putain et en même temps se détestent de le faire. Elles se plient à «l’exigence de séduire […], exigence d’être ce qui est attendu par l’autre». Au regard des hommes et à celui des femmes aussi. Elles s’imposent des standards de beauté irréalistes, à l’excès. Tout ceci mène au dégoût de soi-même et des autres, parce qu’il n’y a rien de vrai dans tout ça. Juste du sexe.

Une femme qui parle de sexualité, de prostitution, du regard de l’homme et de la cruauté des femmes entre elles, ça dérange. Est-ce qu’il faut pour autant tout ramener à sa sexualité à elle, à son décolleté, à sa rhinoplastie, au silicone dans ses lèvres et à son maquillage? Ses propos doivent-ils être automatiquement discrédités parce qu’elle est belle et sexy? Une femme qui ramène les hommes à leur désir bestial est-elle menaçante?

L’imaginaire de Nelly Arcan, ses obsessions et sa manière douloureuse mais tellement lucide de concevoir la féminité, demeureront toujours gravés dans nos mémoires. La mort aussi, qui se trouve au cœur de ses romans. Surtout dans Folle, dans lequel l’héroïne annonce d’emblée qu’elle a décidé, le jour de ses 15 ans, de se suicider quand elle en aurait 30. Le discours de Nelly Arcan sur le suicide est des plus troublants, infiniment triste. Criant de vérité.

Le film de Anne Émond viendra éclairer d’un jour nouveau la vie, l’oeuvre et le mal de vivre de Nelly Arcan. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Bon cinéma!

Plus de divertissement

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

10 cadeaux originaux à offrir pour un shower de bébé

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Les 10 meilleures auditions de X Factor de tous les temps !

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en novembre 2019

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets