All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Quand la deuxième fois est la bonne

Par Valérie Martel – le dans Amour
On aura beau s'acheter de nouvelles pantoufles, beaucoup plus belles et peut-être même de bien meilleure qualité, nos vieilles pantoufles resteront toujours les plus confortables. On les connait bien, on est consciente qu'elles ne sont pas très belles, mais on sait déjà comment nous allons nous sentir lorsque nous mettrons à nouveau nos pieds à l'intérieur et ça, c'est rassurant.

On ne peut le nier, à la base, l’être humain est un être de routine. Il aime se retrouver dans des situations familières et garder un certain niveau de confort. C’est quelque chose de rassurant, car c’est quelque chose qu’on connait. Et c’est souvent ce qui nous pousse à retourner vers nos ex.

Je ne suis pas en train de te dire que c’est une bonne ou mauvaise idée parce que ça dépend vraiment des circonstances. Cependant, si tu retournes avec ton ex seulement parce que tu as peur d’être seule, je peux déjà prédire que ça ne marchera pas longtemps et que cette relation risque de ne pas t’apporter tout ce que tu recherches. Je ne suis pas voyante, mais si tu retournes avec ton ex uniquement parce que c’est plus simple que de retourner sur le marché du célibat, il y a de fortes chances que ça ne fonctionne pas encore une fois. Et pire, si tu retournes avec ton ex seulement parce que tu n’arrives pas à être heureuse avec toi-même, oublie ça tout de suite le bonheur à deux. Le bonheur, ça doit t’appartenir et dépendre de toi uniquement, pas de quelqu’un d’autre.

Il ne faut pas non plus se leurrer, ce ne sont pas toutes les relations qui peuvent être sauvées. Si tout s’est terminé en guerre nucléaire et qu’un geste irréparable a été commis d’un côté ou de l’autre, ce n’est peut-être pas une bonne chose de tenter de recoller les morceaux. Les gens évoluent, mais ne changent pas toujours complètement.

Alors j’aimerais te dire que si t’as vraiment envie que ça puisse marcher à nouveau avec ton ex, laisse-toi du temps. Je ne peux pas te dire combien de temps exactement parce que chaque relation est différente. De mon côté, ça m’a pris 4 ans avant que ça soit possible (ben oui, je suis de celles qui sont retournées avec leur ex). Il faut savoir par contre que rien de majeur ne m’agaçait chez lui et que notre relation ne s’est pas terminée suite à un geste irréparable de sa part ou de la mienne, même si quelques erreurs ont parfois été commises.

Je vous mets un peu en contexte, nous nous sommes rencontrés à l’été de mes 17 ans, je venais tout juste de terminer le secondaire. Je l’ai rencontré par l’entremise d’une amie qui avait déjà travaillé avec lui. Il était parfait! Je n’arrivais pas à croire qu’un homme comme lui soit mis sur mon chemin, à moi. Il ne montait jamais le volume pour expliquer son point, il ne m’a jamais fait pleurer, même sans le vouloir. Il était attentionné, doux et calme. Il avait tout ce que je cherchais chez un homme. Nous avons été ensemble un peu plus de deux ans. Puis, j’ai débuté l’université et j’ai eu besoin d’air. Pour moi, c’était juste trop d’avoir quelque chose de sérieux à ce moment-là, je n’avais pas la maturité pour tout ça. J’avais envie de vivre ma jeunesse tout simplement. Évidemment, je l’ai regretté assez rapidement.

Puis, le temps a passé et à travers les années, nous avons évolué et vécu nos expériences chacun de notre côté. Puis, il faut savoir que nous n’avons jamais vraiment cessé de prendre des nouvelles de l’autre. Il avait eu mal, mais pour une raison que j’ignore, il ne m’avait jamais vraiment détesté (ou du moins, il ne me l’avait jamais fait sentir). Puis, un soir, il m’a demandé d’aller prendre un verre et j’ai accepté! Je n’avais aucune raison de refuser, nous étions «restés amis». Puis, après cette soirée, les choses ont déboulé.

Au départ, je dois l’avouer, je n’étais certaine de rien. Je me demandais si cette fois ça pouvait réellement fonctionner. J’avais vraiment peur de le blesser à nouveau. Je me suis demandé si c’était possible de continuer sans rancœur et simplement aller de l’avant. Mais il y avait quelque chose au fond de moi qui me disait que je devais laisser les choses aller, que je devais essayer parce que sinon j’allais le regretter toute ma vie. Après tout, c’était le timing parfait. J’étais célibataire et lui aussi. C’était maintenant ou (peut-être) jamais! Alors, j’ai simplement écouté ma petite voix intérieure et elle ne s’est pas trompée.

Plus le temps avançait, plus il était évident que notre place était côte à côte. C’est simple, dès qu’il posait le regard sur moi, il me faisait fondre. Cette complicité entre nous deux était toujours là. J’avais l’impression de reprendre exactement là où nous en étions. Je savais que c’était lui le bon parce que jamais, auparavant, un homme ne m’avait fait sentir comme lui réussissait à le faire.  Avec lui je me sentais belle, il me faisait sentir importante et me soutenait peu importe mes projets. Les choses ont tout simplement fini par se recoller tout naturellement. Sans même m’en rendre compte, je suis tombée follement amoureuse de lui, à nouveau, comme cela c’était produit il y a 7 ans.

J’ai senti beaucoup de jugement de la part de certains de mes proches puisque c’était mon ex. Certains n’y croyaient juste pas. On se fait souvent dire: «si c’est ton ex, c’est qu’il y a bien une raison». Oui, il y en avait une. Mais on a le droit à l’erreur. L’important au fond, c’est ce que toi tu ressens. L’important, c’est de te demander pourquoi tu décides de revenir maintenant. Il faut que ce soit pour les bonnes raisons. Et, si tu as simplement fait une erreur et qu’être avec lui te remplit de bonheur, pourquoi pas ?

Vidéo récente
- Amour

- 5 Des Pires Tendances Dating

Plus d'amour

Es-tu victime de stashing dans ton couple?

Es-tu victime de stashing dans ton couple?

Marie-Pier Hamon -
Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Marie-Pier Hamon -
Le serendipidating, une autre tendance désagréable

Le serendipidating, une autre tendance désagréable

Nerds -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -

Valérie Martel

Amatrice du #cheatday et grande indécise de la vie, elle rêve de créer le prochain Google ou de passer ses journées à siroter des mojitos au soleil.