All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Et toi, qu’est-ce que tu veux faire plus tard?

Par Shanna Sarrazin-Laverdure – le dans Bien-être
Dans les réunions de famille, après les classiques: «As-tu un petit chum?» ou «Comment ça va à l’école?», vient souvent la question de ton avenir. «Et toi, qu’est-ce que tu veux faire plus tard?». C’est une question relativement banale qui alimente les conversations et qui naît d’une bonne intention par la personne qui la pose. Mais à un certain point, quand l’heure des choix approche, cela peut devenir vraiment angoissant.

Il y a ceux dont le parcours est tracé d’avance depuis le primaire, c’est clair, net et précis. «Plus tard, je serai enseignante (ou médecin, décoratrice, vétérinaire, peu importe)». Puis, il y a les autres. Ceux dont le parcours est flou, pour lesquels les ambitions professionnelles changent chaque année et qui envient ceux qui savent déjà. Ça c’est moi !

J’ai toujours été indécise et ce n’était pas différent lorsqu’il était question de mon avenir ou de mes choix de cours. Pour vrai, je dois avoir rencontré une dizaine de conseillers en orientation dans le but de m’aider à trouver ce que je voulais faire. J’aurais aimé qu’il n’y ait qu’une seule réponse possible. Faire un test et obtenir une réponse qui me mènerait dans une voie unique sans aucun choix à faire. Malheureusement, ce n’est pas ça le rôle d’un conseiller en orientation! C’est plutôt de t’aider à faire un choix éclairé, te faire voir les différentes options et pousser la réflexion plus loin. Et c’est correct comme ça, effectivement, le choix final doit me revenir.

Bref, tout ça pour dire que j’ai hésité fortement au secondaire quand est venu le moment de choisir mes options de secondaire 4 ou 5. Maths fortes ou non? Chimie et physique ou non? Il en a été de même pour le choix de mon programme au cégep, ainsi qu’à l’université. Alors dans l’indécision, je m’y connais pas mal!

Quelques trucs pour faire ses choix

À toi qui dois faire ton choix «déterminant» pour ton avenir, voici mes conseils.

– Observe toutes les options qui s’offrent à toi. Élimine celles qui d’emblée ne t’intéressent pas du tout.

– Parles-en autour de toi. Tes parents, tes amis, ta famille peuvent t’amener une perspective différente.

– Si tu en ressens le besoin, consulte un conseiller en orientation, il y en a généralement dans les écoles. Mais ne t’attends pas, comme moi, à avoir une réponse tout cru dans le bec!

Conseils pour le choix d’options au secondaire

Tu peux y aller en suivant tes intérêts, observer quelles options te paraissent les plus intéressantes. Comparer avec tes amis peut être une autre idée, c’est toujours plus l’fun d’être avec des personnes qu’on connaît dans ses cours.

Par contre, il faudra aussi que tu sois un peu stratégique dans tes choix. Je ne serai certainement pas la première à le dire, mais ton choix aura un impact sur les programmes qui te seront accessibles au collégial. Certains demandent des préalables. Dans cette optique, le choix de chimie/physique et maths fortes ouvre pas mal toutes les portes pour le cégep. Si vraiment tu n’as aucune idée, mais que tu réussis généralement bien à l’école, c’est ce que je te conseillerais pour avoir le plus d’accès à différentes possibilités.

Sinon, essaie de penser au type de programme qui t’intéresserait au cégep. Est-ce que c’est dans le domaine des arts et lettres? Des sciences de la nature? Penses-tu à un programme technique? Avoir une certaine idée te permettra de regarder s’il y a des préalables nécessaires!

Conseils pour le choix de programme collégial

Fouille, sois curieux, il y a certainement des programmes dont tu n’as jamais entendu parler, mais qui pourraient t’intéresser.

Tiens compte de la proximité du cégep par rapport à chez toi. Mis à part si c’est pour un programme qu’il n’y a pas ailleurs, je te conseillerais de ne pas prendre une école à 1h30-2h de chez toi. Tu vas te tanner assez vite du transport en commun au quotidien, surtout quand tu n’auras que deux heures de cours durant la journée!

Malgré le fait que les choix soient importants et déterminants pour ton avenir, rien n’est irréversible. Si en arrivant au cégep, il te manque un cours de physique pour accéder à un autre programme désiré, il y a des moyens de faire une mise à niveau, même chose pour les maths et la chimie. Si après une session, tu te rends compte que le programme que tu as choisi au cégep ou à l’université ne te plaît pas, il est possible de changer! Parmi mes amis, les personnes à avoir eu un parcours linéaire durant leur scolarité sont rares! La plupart d’entre eux ont fait un changement durant le cégep ou l’université, et c’est vraiment correct, c’est loin d’être anormal!

Bonne chance!

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

Contraception: l’importance d’évaluer les options

Contraception: l’importance d’évaluer les options

Marie-Pier Hamon -
LGBTQuoi? Le lexique LGBTQ+ expliqué en termes simples

LGBTQuoi? Le lexique LGBTQ+ expliqué en termes simples

Et si je me faisais confiance?

Et si je me faisais confiance?

Sixtine Pinot -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
10 signes que c’est terminé

10 signes que c’est terminé

Valerie Landry -