All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Quand nos amis sont contre nos relations

Par Nerds – le dans Bien-être, Sexe

Je crois que je suis une spécialiste des relations qui ne mènent nulle part. Je le dis sans amertume, je trouve moyen de m’amuser quand même pendant un certain temps, mais c’est comme ça. Ça fait des années que toutes mes histoires meurent dans l’oeuf.

Forcément, mes amis ont l’habitude. Ça c’est la partie qui fait un peu plus chier parce que bien souvent, mes amis ne croient plus en mes relations. Ils sont devenus des experts pour pointer ce qui ne va pas et me dire d’avance «tu devrais oublier ça avant de t’attacher. Ça va pas marcher. ». Je sais qu’ils essaient de m’éviter des déceptions supplémentaires, mais je crois quand même que, si je m’étais sauvée dès le départ de toutes mes fréquentations sous prétexte que ça n’allait pas marcher, je me serais un peu ennuyée dans les dernières années.

295f61bf5b141aee8f4b1795d32e4d0e
Source: Pinterest

J’ai une amie qui vient de se mettre en couple avec une fille. La fille en question sort tout juste d’une longue relation, avec un garçon qui l’a trompée. Et puis bang, tout d’un coup, elle décide qu’elle veut se mettre en couple avec mon amie.

Plusieurs questions ont raison d’être quand on se soucie de mon amie. Sa nouvelle copine sort à peine d’une longue relation qui l’a blessée, est-elle là juste pour le rebound? Possède-t-elle la stabilité mentale nécessaire pour une relation saine? Certains sont même aller à se demander si elle aime vraiment les filles, puisqu’on l’a seulement vue avec des garçons dans les dernières années.

Et mon amie est là en plein milieu de tout ça. Avec ses doutes à elle aussi, mais aussi son bonheur, son petit bonheur stupide qui veut rien savoir de toutes les raisons pour lesquelles elle pourrait avoir peur et qui veut juste en profiter pendant que ça dure. Et elle trouve ça dur. Parce que son bonheur, ben elle peut pas le partager avec grand monde. C’est comme ça! Ses amis ont tellement peur qu’elle se plante qu’ils oublient qu’elle est heureuse en ce moment.

Le pire dans tout ça, c’est que je sais qu’au moindre anicroche, ces mêmes amis-là seront de retour pour lui balancer le fameux «Je te l’avais dit!», Et même si c’est dit délicatement, de façon contournée et avec amour, le résultat sera le même : mon amie va se sentir honteuse. Elle va se sentir stupide de ne pas avoir écouté les autres, elle va se retrouver coincée avec sa peine liée aux problèmes auxquels elle fera face, mais aussi avec un sentiment tout croche de honte de ne pas avoir évité ce qui, apparemment, aurait pu l’être.

Source: www.marieclaire.com
Source: www.marieclaire.com

Pis tout ça parce que ses amis veulent bien faire et la protéger.

Non mais est-ce que ça a vraiment du sens ça? Qu’en tant qu’amis, on boude le bonheur de nos proches, mais qu’un coup que ça va mal, on soit les premiers à rappeler à tout le monde qu’on avait deviné la fin décevante du film dès la première scène? Est-ce que c’est vraiment à ça que ça sert l’amitié?

De mon côté, j’ai décidé de supporter la nouvelle relation de mon amie. Oui, j’ai mes doutes, comme elle, comme tout le monde. Mais je la connais assez pour savoir que ce ne sont pas des doutes qui vont l’empêcher de foncer, alors pourquoi je la ferais chier avec ça?

Cette amie-là, on la qualifie affectueusement de brave et stupide. Surtout en amour. Elle est brave et stupide, elle fonce sans trop se poser de questions, plus courageusement que la plupart d’entre nous, même quand c’est un peu con; elle prend des risques. Je trouve ça admirable.

C’est admirable parce que non seulement ça prend du courage pour se laisser être aussi vulnérable devant quelqu’un, mais ça en prend doublement pour affronter nos proches qui sont toujours là pour nous rappeler que c’est stupide.

Alors oui, je supporte sa relation. Et si ça finit mal, je lui dirai qu’au moins elle s’est donnée la chance de vivre de quoi, et que ça, c’est déjà bien en soi.

J’aimerais ça pouvoir dire à tous les amis du monde d’arrêter de juger les relations qui mènent nulle part. Je veux dire, c’est une chose s’il y a de la violence psychologique, physique ou verbale. Là oui, il faut intervenir.

Mais quand c’est juste une relation qui sait pas trop où ce qu’elle s’en va… Ce n’est pas en se protégeant de ce qui pourrait arriver qu’on va savoir s’il y avait pas une toute petite chance que ça finisse bien. Et puis si pour l’instant nos amis sont heureux, pourquoi leur balancer tout de suite au visage ce qui les frappera bien assez vite plus tard? C’est difficile, parce que c’est un réflexe vieux comme le monde de vouloir protéger nos amis, mais maintenant je tourne ma langue sept fois quand mes amis me présentent des amoureux qui ne m’inspirent pas trop confiance.

Parce qu’après tout, ce serait d’autant plus con de gâcher un bonheur qui, de toute façon, sera de courte durée.

Source: www.messagescollection.com
Source: www.messagescollection.com

Par Valérie JB
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Plus de bien-être

Garder le cap

Garder le cap

Améliorer son bien-être: conseils et astuces!

Améliorer son bien-être: conseils et astuces!

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Atteindre le burnout avec succès en 5 étapes faciles

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand il ne reste que le confort

Quand il ne reste que le confort

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.