All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Notre TED de la semaine : ce sont tes relations qui te rendront heureux

Par Noémie Ferland – le dans Chroniques

Les Ted Talks, ce sont des milliers de conférences données par des professionnels (ou pas) de tous les horizons qui présentent leurs idées pour « changer le monde ». Parce que chez les Nerds, on pense que c’est important de prendre un peu de temps pour mettre à jour nos connaissances sur toutes sortes de sujets, on lance la série TED Talk de la semaine. Ainsi, chaque semaine, un de nos collaborateurs vous présentera le Ted qui l’a fait le plus vibrer!

Souvent, lorsqu’on pense au parcours de notre vie, au chemin qu’on suppose avoir tracé à l’avance et aux vieux jours qui nous attendent, on s’imagine une vie remplie d’abondance, d’argent et de succès. Le sondage mentionné dans le TED Talk ci-dessous souligne d’ailleurs que près de 80% des milléniaux questionnés affirment que la richesse et la popularité sont des éléments clés qui vont les mener à vivre une vie heureuse. Après tout, on est probablement tous coupables, quand les ennuis se pointent et que la vie se fait longue, d’avoir voulu gagner au Lotto 6/49 (parce que maudine que ça en règlerait des problèmes).

Mais si on était complètement dans le champ?

En réponse à cette question, Richard Weldinger, psychiatre, conférencier et directeur de la Harvard Study of Adult Development, arrive à mettre des mots concrets, preuves scientifiques à l’appui, sur ce qui nous rend réellement heureux, nous humains (et c’est pas mal plus accessible et commun qu’on pourrait le croire). Cette étude-là, c’est probablement l’une des plus vieilles de l’histoire des études (elle existe depuis plus de 75 ans). Bien normal, il a fallu suivre les sujets TOUT au long de leur vie pour en venir à ces résultats-là.

Au départ, 724 hommes ont participé à cette étude, ils étaient divisés en deux groupes : le premier comprenait des jeunes scolarisés qui ont vécu la guerre alors que le deuxième comprenait des jeunes d’un quartier très défavorisé de Boston. Ils ont été observés à partir des années 40 jusqu’à leurs vieux jours, permettant aux chercheurs de les suivre en toute intimité dans leur ascension vers le succès tout comme leur descente vers l’échec. Au final, il n’en restait plus que 60 encore vivants pour continuer à faire l’étude.

Le constat : les hommes les plus heureux n’étaient pas forcément fortunés et n’ont pas eu de carrière phénoménale, pourtant, ce qui leur a assuré une vie longue et épanouie, c’est une ressource encore plus précieuse.

Un petit 12 minutes bien investi, je vous le garantis.

Plus de chroniques

Dénoncer, une décision difficile

Dénoncer, une décision difficile

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Ma marraine la bonne fée

Ma marraine la bonne fée

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement