All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Toi aussi, t’es capable d’ajouter des étincelles dans tes yeux

Par Alice Gaudreau – le dans Bien-être

Il paraît qu’ici, on est heureux. Pour la majorité des gens, leurs besoins matériels de base sont comblés. Et pourtant, quand je me promène dans la rue, dans le métro, au resto, je vois souvent des yeux vides. Ces yeux qui manquent d’étincelles.

On serait capable de voir le bonheur et de mettre plus d’étincelles dans ces yeux-là. L’existence est magique. On pourrait s’émerveiller chaque jour. On est vivants. Oui, tu le sais, c’est évident. Mais prends le temps d’y penser juste un petit peu plus longtemps. C’est un hasard tellement extraordinaire, c’est presque insupportable comme concept. Et cette vie, on en fait quoi?

Le train-train quotidien nous absorbe la majorité du temps. Nos journées s’enfilent, nos gestes se répètent. Notre corps connaît la chorégraphie par coeur. On n’y pense plus. Dans nos têtes, on est ailleurs. On attend des moments extraordinaires pour vivre : des vacances, un spectacle, une graduation. Mais à force de toujours courir après la vie, on ne la voit plus passer.

Aujourd’hui, j’aimerais te dire de prendre le temps de vivre. Respire. Fais-le pour vrai. Encore. Et encore.

large (1)weheartit

Es-tu déjà plus centré dans ton dedans? Maintenant, regarde le monde qui t’entoure. Regarde le soleil qui lèche ta fenêtre. Regarde les fleurs sur ton chemin, celles devant lesquelles tu passes chaque matin. Arrête-toi juste un instant. Quinze secondes, peut-être. Prends le temps. Effleure-les du bout de tes doigts. Savoure leur couleur. Détaille les pétales qui frémissent et ploient sous le vent chaud. Laisse-toi frémir, toi aussi.

Le bonheur, c’est comme le feu. Nourris ton étincelle. On ne choisit peut-être pas d’où l’on vient et ça peut être difficile de choisir ce que l’on fait et où l’on vit, mais on choisit le regard que l’on veut poser sur la vie. On peut se donner le droit d’être heureux et de cultiver notre petite joie intérieure même quand la vie semble décider autrement.

Même quand tout va bien, on ne se laisse pas toujours aller à la joie. Pour une raison qui m’échappe, on croit qu’il faut se retenir, pas être trop heureux, de peur que tout ce bonheur nous glisse entre les doigts alors que nos yeux en seront trop éblouis pour le voir s’envoler au loin.

Pourquoi? Qu’est-ce qui nous manque pour que l’on s’aime et que l’on aime la vie?

Peut-être qu’il ne nous manque pas grand-chose, en fait. Peut-être que le secret du bonheur, c’est tout simplement d’être heureux. Oui, c’est une évidence. Mais lorsqu’il est question de bonheur, ça n’a jamais besoin d’être compliqué. Tout est dans les petits moments. Laisse faire l’argent, la gloire, le fame. T’en as pas besoin pour être heureux. Et justement, j’écoutais le documentaire Happy sur Netflix et ce qu’il nous dit c’est que 50% de notre potentiel de bonheur serait génétique, et que seulement 10% nous viendraient de nos circonstances extérieures comme les objets qu’on possède, ou la job que l’on a. Ça laisse un 40% non négligeable de bonheur qui est conscient, qui nous vient d’un comportement volontaire.

Si tu choisis simplement de regarder la vie avec des yeux d’enfants, elle t’apparaîtra plus douce et légère. Pas nécessairement parce qu’elle l’est vraiment, mais parce tu en as décidé ainsi. Juste parce que tu en as le pouvoir. C’est la magie de la vie.

Continuez votre lecture

Mon bonheur, c’est ma décision

Mon bonheur, c’est ma décision

Alice Gaudreau -
Des changements de perception pour s’aider à être heureux

Des changements de perception pour s’aider à être heureux

Nerds -
L’angoisse du bien-être

L’angoisse du bien-être

Chloé Néron -
T’es pas parfait, thank god!

T’es pas parfait, thank god!

Noémie Laplante -
Le succès dans une coquille de noix

Le succès dans une coquille de noix

Nerds -
Avoir un crush sur la copine de son ami

Avoir un crush sur la copine de son ami

Kevin Sauvé -
Mon amour, tu es malade

Mon amour, tu es malade

La fois où j’ai médité 10 jours en silence

La fois où j’ai médité 10 jours en silence

Amélie Legrand -
Et toi, t’es de quel style de yoga ?

Et toi, t’es de quel style de yoga ?

Mélissa Rose -
Tu es parti sans me saluer

Tu es parti sans me saluer

Eve Bilodeau -
La volonté d’exister dans l’inconnu

La volonté d’exister dans l’inconnu

Eve Bilodeau -
T’es vraiment pas mon genre

T’es vraiment pas mon genre

Andréanne Beaupré -
Désolé, le bonheur ne s’obtient pas en « 7 étapes faciles »

Désolé, le bonheur ne s’obtient pas en « 7 étapes faciles »

Emil Morin -
Mettre nos sourires sur pause durant la magie des Fêtes

Mettre nos sourires sur pause durant la magie des Fêtes

Kim Bélisle -
Je ne te dirai pas que t’es belle

Je ne te dirai pas que t’es belle

Ève Landry -