All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Voyager pour soi

Par Marie-Joëlle Pratte – le dans Voyage, Voyager mieux

Ça fait des mois que tu en rêves, des semaines que tu l’as planifié et d’ici là tu comptes presque les minutes qui te séparent du jour tant attendu de ton départ. Finalement, c’est enfin ton tour! Tu pars à l’aventure, à la découverte d’un autre continent et rien ne peut t’arrêter ni freiner ton enthousiasme. C’est pas mal le sentiment qu’on ressent tous la première fois qu’on part pour vrai, qu’on quitte le nid pour une longue période.

Par contre, dans l’énervement, tu pourrais être tenté de stalker tous les comptes Instagram de voyage sur ton passage et de dévorer tous les guides de voyage du Indigo. Tu risques probablement aussi d’être submergé d’informations par tes amis ou tes proches qui sont déjà passés par la destination que tu convoites. Je ne suis pas ici pour te dire que tu dois te couper du monde, mais plutôt pour te mettre en garde de ne pas vivre ton voyage au complet, ici, avant même d’être parti. Il y a surement une bonne raison qui t’a poussé à vouloir prendre des vacances. Que ce soit l’overdose d’études ou de boulot, un deuil, un p’tit cœur à réparer ou encore simplement le besoin de relaxer et de changer de décor, tu avais également l’envie de sortir de ton quotidien et de te laisser surprendre par l’inconnu.

Les histoires et les photos de ton entourage peuvent toujours être pertinentes pour te donner des idées et des mises en garde, mais même si tu suivais à la lettre leurs recommandations, ton périple ne sera jamais le même, tout simplement parce que c’est le tien et que tu vas le vivre à ta façon. La meilleure manière d’optimiser ton expérience, c’est de te laisser aller par la vibe que tu vas ressentir et de laisser tes intuitions guider tes décisions. C’est le temps de faire pause sur les choses qui te tracassent, de les regarder d’un angle différent et d’apprécier les imprévus. Le plus important ce n’est pas le nombre de montagnes que tu vas escalader ni la multitude de monuments historiques que tu vas croiser, c’est le feeling que tu vas ressentir dans le moment présent.

Essaye de faire table rase des idées préconçues que tu t’es faites sur ton voyage, ça t’évitera d’être déçu. Souvent, en regardant des magazines, on a une image bien précise d’un endroit où on ira regarder le coucher de soleil, où on ira pique-niquer une p’tite bouteille de vin sous le bras, où on ira se ressourcer, où on prendra nous-mêmes une photo digne dudit magazine pour se rappeler de ces moments exceptionnels quand on sera vieux. Ce qui m’amène à te dire que des touristes, il y en a partout. Tu n’es sûrement pas la seule personne qui se rend dans ce pays ou dans cette région, et ce même durant la basse saison. Il se peut donc que le p’tit coin de paradis que tu t’étais imaginé ne soit pas aussi paisible que prévu et que tu doives chopper plusieurs têtes d’inconnus sur tes photos.

L’an dernier, je suis allée en Grèce et malgré le fait que j’avais déjà beaucoup voyagé avant, c’est la destination pour laquelle j’avais le plus d’appréhension et où j’ai été le plus surprise. On m’avait dit qu’Athènes ne valait pas la peine et que ce n’était pas la ville la plus propre mettons. Oui, c’est vrai, il y a beaucoup de pauvreté, mais ça fait partie de l’expérience et ça ne rend pas cette ville moins intéressante au contraire. C’est un incontournable assuré pour tous les amateurs d’histoire et je ne regrette absolument pas d’y avoir passé plusieurs jours. Je croyais également que j’allais retrouver des petites maisons avec un toit bleu partout à Santorini. Erreur. Représentant les églises, elles ne se trouvent pas n’importe où et ça m’a pris un p’tit bout avant d’en trouver, mais ça valait vraiment le détour.

On pourrait croire qu’avec la crise économique que la population subit depuis plusieurs années, les locaux ne soient pas des plus accueillants. Pourtant, ce sont les gens les plus généreux de leur temps et de leur hospitalité que j’ai eu la chance de rencontrer, et ce, sans jamais vouloir en retirer un bénéfice quelconque. Je me rappelais également des promenades à dos d’âne dans Sisterhood of the travelling pants, mais quand j’ai vu que ces pauvres animaux devaient monter plus de 500 marches quotidiennement, en transportant de lourdes charges, l’idée m’a plutôt dégoutée en voyant certains touristes en profiter. Je m’étais trompée à plusieurs égards et ça reste un de mes plus beaux voyages jusqu’à présent.

Bref, que tu partes au Nicaragua, en Inde, au Japon, en Californie ou peu importe où dans le monde cet été, fais table rase de tes idées préconçues, oublie les photos de magazine et les histoires abracadabrantes de tes amis. Façonne TON périple à TA façon parce que ça reste la meilleure option pour TOI. Prends un verre à ta santé, crée tes propres souvenirs, explore, vis et laisse-toi aller, tu le mérites! Enjoy!

Vidéo récente
- Voyage

5 road trip pas cher à faire au Québec cet été

Plus de voyage

5 comptes Instagram qui te donneront envie de voyager

5 comptes Instagram qui te donneront envie de voyager

Nerds -
5 murales à voir dans les rues de Montréal

5 murales à voir dans les rues de Montréal

Marie-Pier Hamon -
L’itinéraire parfait pour un road trip mémorable sur la côte ouest américaine

L’itinéraire parfait pour un road trip mémorable sur la côte ouest américaine

Nerds -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -