0

Économiser un maximum d’argent avec une seule phrase

Comme l’adage le dit si bien: «L’argent, ça ne pousse pas dans les arbres». Malgré tout, on peut remercier le crédit pour le contredire. L’ère moderne qu’on connaît aujourd’hui permet à tout le monde de vivre au-dessus de ses moyens. Pas de cash? Crédit! Ta paye n’est pas prévue avant deux semaines? Crédit! Cependant, diaboliser le crédit ne fera pas la différence, c’est un moyen financier extrêmement puissant s’il est bien utilisé.

Mon but n’est pas de te tenir par la main pour t’apprendre à économiser. Ce que je veux te montrer, c’est comment j’arrive à mettre de côté plus de 45% à 50% de mes payes par mois en me disant une seule phrase.

 

Est-ce que j’en ai réellement besoin?

Ce que nous avons en commun toi et moi, c’est qu’on vit des p’tits moments éphémères en dépensant de l’argent. C’est presque orgasmique d’entrer dans un magasin avec sa paye et flamber une partie d’un coup sur des choses qui ne servent à rien à long terme. C’est triste, mais on peut remercier le manque d’éducation financière que la province subit depuis plusieurs décennies. Certains blâmeront le capitalisme et le marketing, ce n’est pas faux. Toutefois, ce n’est qu’un facteur externe de ton endettement. Tu es le problème pour être franc.

 

 

Est-ce que je suis parfait? Absolument pas, mais je suis le genre de personne qui laisse ses cartes de crédit à la maison ou dans un bloc de glace. Par contre, grâce à internet c’est un peu plus difficile de me retenir. Il est si facile d’appuyer sur Buy Now-Shipping Free. L’idéal serait de ne pas enregistrer ses moyens de paiements en ligne, mais entre toi et moi, qui a sérieusement envie de se taper un numéro de 16 chiffres, le code de vérification pis la date d’expiration à chaque fois? Le mieux, c’est de changer ses habitudes de consommation.

 

Tout est psychologique

«Est-ce que j’en ai vraiment besoin?» est sans aucun doute la meilleure question que je me suis posée. C’est un truc psychologique qui te force à prendre du recul sur ce que tu es en train de faire. Au début, tu te dis que ça ne changera pas grand-chose sur ton budget. Puis, en faisant le calcul, tu te rends compte que l’argent du gaz est passé dans une tablette IKEA qui fit pas et cinq déjeuners au McDo.

À Noël, j’avais envie d’acheter le nouveau Google Pixel XL en promo puisqu’il n’était pas si cher que ça avec un contrat. Par contre, mon iPhone fonctionne encore très bien. Même si l’argent était dans mon compte, ça ne voulait pas dire qu’il fallait le dépenser! Je n’en n’avais pas absolument besoin. J’ai donc attendu deux semaines et j’me suis tanné. Mon iPhone est encore là et j’ai 350$ de plus dans mon compte d’urgence.

 

Inspiration minimaliste

Après avoir lu un article sur le sujet en décembre dernier, j’ai été intrigué. Bien que je ne sois pas encore un expert de ce mouvement, j’ai voulu pousser mes réflexions d’entrepreneur plus loin.

 

Est-ce que ce que je m’apprête à acheter me rapporte de l’argent?

Un concept que j’ai appris en finance et en affaires est que chaque sortie d’argent doit en générer autant ou plus. Une voiture te permet de te déplacer au travail. Un appartement te permet de vivre et de continuer à générer de l’argent. La sixième paire de bottes d’hiver que tu vas porter deux fois, elle ne risque pas de générer grand chose. Réfléchis très fort et demande-toi si ça vaut la peine de dépenser autant pour ne rien recevoir en retour ou presque.

 

Pis le plaisir dans tout ça? Je vais être riche plus tard anyway!

Si ton fun est de payer des cartes de crédit, une hypothèque trop élevée et des marges de crédits, c’est ton problème. Que tu fasses 50 000$, 100 000$ ou même 1 000 000$ par année, si tu dépenses 110% à chaque fois, qu’importe ton revenu, tu seras surendetté. T’as le droit d’avoir du plaisir, mais les choses qui t’apportent uniquement une joie éphémère ne devraient pas en faire partie (trop souvent). Même chose pour les cadeaux, pas besoin de la nouvelle machine espresso 2000 si la tienne fonctionne toujours bien! Parfois, un présent fait à la main ou une sortie vaut tout l’or du monde parce que ce sont les moments qui importent, pas les objets.

Enfin, réfléchir à long terme est la clé. C’est pourquoi il faut définir ses objectifs financiers, ses rêves et ses besoins en premier. Établis un budget qui fait du sens et qui sera simple à respecter. Ensuite, mets-y un peu de volonté. Ce n’est pas en lisant des trucs sur Internet sans poser d’actions que tu avanceras. Je ne suis pas un conseiller financier, j’ai fait des erreurs astronomiques avec l’argent et le crédit, mais si je suis capable de le faire, tu l’es aussi! Nous avons tous nos excuses, mais n’attends pas que ta situation se détériore davantage pour passer à l’action!

 

Si tu veux plus de conseils, n’hésite à me poser tes questions dans les commentaires!

Cheers!

 

 

Commentaires

Charles L'Heureux Il adore le silence, surtout celui des grands espaces naturels. Le décrire en 4 mots? Scotch, entrepreneur, rêveur et humain.