All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Ce que j’ai appris en vivant toute seule

Par Valérie Martel – le dans Amour, Psycho
Bien souvent, à la suite d'une rupture, nous n'avons pas trop le moral et on voudrait simplement que la douleur cesse. Nous serions prêtes à n'importe quoi pour que cette petite boule dans notre ventre disparaisse. Malheureusement, pour passer à autre chose, on se lance souvent dans une relation beaucoup trop vite pour ne plus penser à l'ancienne. On le sait toutes que ce n'est pas une bonne solution, mais parfois on ne peut pas s'en empêcher.

Ce que j’ai appris en vivant toute seule

Il y a maintenant près de deux ans, j’ai décidé de mettre fin à une relation qui durait depuis plus de 3 ans. Je ne mentirai pas, ça n’a pas été facile même si c’est moi qui avait pris la décision de le quitter. J’ai tenté de me relancer sur le «marché», comme on dit, car je ne voulais plus penser à cette relation, mais honnêtement les résultats n’ont pas été fameux. Pourtant j’ai rencontré des gens vraiment extraordinaires, qui auraient pu avoir un bon potentiel si je les avais rencontrés un peu plus tard. Toutefois, à ce moment, je n’étais tout simplement pas prête à m’engager à 100%.

J’avais besoin de temps pour moi, pour reconstruire ma vie, puisque je partageais mon quotidien avec quelqu’un depuis maintenant assez longtemps. Je n’étais pas prête à m’abandonner complètement dans les yeux de quelqu’un, j’avais un petit quelque chose en dedans de moi que je devais réparer. Pour me recentrer sur moi-même, j’ai donc décidé de vivre seule, dans mon propre appartement, ce n’était pas parce que je n’avais plus d’homme dans ma vie que je ne pouvais pas vivre dans mon petit chez moi! Puis, un jour, j’ai finalement trouvé mon appartement de rêve, tout près de mon travail. Trois jours plus tard, je déménageais. Mes parents ne comprenaient pas pourquoi je voulais tant vivre seule. Ils me demandaient: «Tu ne vas pas t’ennuyer toute seule chez toi le soir?». Mais honnêtement, c’est le plus beau cadeau que je me suis fait!

Ça m’a appris que je pouvais très bien m’en sortir seule. J’ai pu constater que j’étais très heureuse et bien avec moi-même. Que de me retrouver seule le soir ne me dérangeait pas du tout. Au contraire, je me suis même rendue compte que d’arriver chez moi le soir, et de pouvoir simplement profiter de mon temps seule pour faire ce que j’aime était vraiment satisfaisant. Ça m’a aussi permis de me concentrer sur mes relations avec mes amies. Parfois, sans le vouloir, on met un peu nos amies de côté ou on a tout simplement moins de temps à leur accorder. À partir de ce moment, j’ai décidé que ça n’arriverait plus.

J’ai donc profité pleinement de cette année pour prendre du temps avec mes amies, profiter des petits plaisirs de la vie toute seule et apprendre à me connaître davantage! Ça m’a aussi permis de me remettre en question et me demander à quoi je voulais vraiment que ma vie ressemble. Si je te raconte tout ça, c’est simplement parce que je veux que tu saches que d’être seule ce n’est pas une mauvaise chose et que tu ne dois pas en avoir peur. Ça te permettra de te découvrir vraiment beaucoup.

J’ai même réalisé que j’étais capable d’assembler un meuble IKEA seule et d’accrocher un énorme cadre sans aucune aide même! Crois-moi, ça va clairement t’ouvrir les yeux et te donner une énorme confiance en toi. Après avoir vécu seule, plus rien ne t’arrêtera! En plus, prendre le temps d’être célibataire ça te permettra clairement d’être une meilleure version de toi-même. On le sait toutes, quand on se lance dans une relation tout de suite après une rupture, c’est rarement un succès.

Bref, je te souhaite de te faire ce cadeau toi aussi un jour si tu vis une rupture. Tu découvriras à quel point tu es forte et tout ce que tu peux accomplir!

Continuez votre lecture

La fois où j’ai dû partir pour mieux revenir

La fois où j’ai dû partir pour mieux revenir

Audrey Chabot -
Je suis sortie toute seule

Je suis sortie toute seule

Émilie Lalonde -
J’ai décidé d’être seule pour apprendre à réapprivoiser l’amour

J’ai décidé d’être seule pour apprendre à réapprivoiser l’amour

Noémie Lessard -
Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Nerds -
4 réalisations que j’ai faites en 2016

4 réalisations que j’ai faites en 2016

Sarah-Jane Vocelle -
J’ai d’autres qualités : J’ai appelé ma mère.

J’ai d’autres qualités : J’ai appelé ma mère.

Ève Landry -
Ne me parlez pas d’amour, je vous en prie

Ne me parlez pas d’amour, je vous en prie

Ève Landry -
Et si j’étais enfin honnête avec moi-même

Et si j’étais enfin honnête avec moi-même

Éliza Lafond -
#sorrynotsorry: J’ai peur de tout

#sorrynotsorry: J’ai peur de tout

Est-ce vraiment possible de tout avoir?

Est-ce vraiment possible de tout avoir?

Marie-Joëlle Pratte -
La fois où j’ai médité 10 jours en silence

La fois où j’ai médité 10 jours en silence

Amélie Legrand -
Mon premier Noël seule après sept ans

Mon premier Noël seule après sept ans

Audrey X -
Depuis que j’habite seule, je réalise que…

Depuis que j’habite seule, je réalise que…

Frédérike Wagner -
J’ai fini mes études et j’ai la chienne

J’ai fini mes études et j’ai la chienne

Maman, j’ai pas le loyer, mais j’ai fait des crêpes!

Maman, j’ai pas le loyer, mais j’ai fait des crêpes!

Ève Landry -