0

Quand vivrons-nous?

Hier, je parlais de ma recherche d’emploi avec mes parents. Mon père m’a dit alors: «métro, boulot dodo, c’est ça la vie». Je lui ai dit que non, la vie ne se résumait pas seulement à ça. Il m’a alors répondu que c’était la vie de beaucoup de personnes.

Si c’est ça la vie, ce n’est pas celle que j’avais prévue. J’aimerais voyager plus souvent comme certains le font, que ma vie soit une histoire à part et qu’elle ne ressemble à celle de personne. C’est déjà un peu le cas, à ma façon. Mais je n’ai pas cette vie remplie d’expériences quotidiennes. Car pour cela, il faut avoir un minimum d’argent. La vie est donc un peu comme un cercle vicieux. Il faut travailler, gagner un peu d’argent pour réaliser nos rêves. Parfois, cela même ne suffit pas. Et quand on a réussi à gagner assez d’argent, nous sommes pris dans notre travail qui ne nous laisse pas le temps de partir vivre la vie. Alors, que devons-nous faire pour vivre? Quand vivons-nous en dehors de cette routine métro, boulot, dodo?

Certains arrivent à tout quitter pour vivre leur rêve. D’autres ont plus de mal. En même temps, l’inconnu fait peur. Mais alors, c’est quoi la vie si on ne fait pas ce qu’on veut et si nous ne sommes pas qui nous voulons? Surpasser les dictâtes de la société et arriver à s’affirmer dans un monde parfois compliqué à suivre ou être soi-même en accord avec celui-ci?

 

Alors, comment pouvons-nous vivre au quotidien? Un bout par ici, un autre par-là, des petites choses, qui, toutes alignées font de grandes choses. Arrêtons de nous prendre la tête avec des futilités et consacrons-nous à ce qui nous apporte de la joie au quotidien. Bien sûr, je ne dis pas d’abandonner tes rêves ni qui tu es vraiment, car un jour, tu feras ce qui pour toi t’apporte la plus grande des satisfactions: vivre.

Vivre au quotidien, c’est passer du temps avec mes amis, écrire, regarder des films, faire des projets d’avenir ou juste pour demain, changer mes plans à la dernière minute et faire son contraire. C’est un petit grain de sable qui s’ajoute chaque jour qui me fait vivre en dehors de ma routine pour me construire et arriver à mes fins.

Un ami très proche m’a dit une fois: «Ne prévoit rien, fait le si tu en as envie.» J’aime son état d’esprit et sa spontanéité. C’est certain que j’ai envie de tout claquer et de vivre mes rêves. Demain, je pars. Mais mon côté rationnel prend bien trop souvent le dessus et je me dis: «Oui, mais avec quel argent?» C’est là que le cercle vicieux reprend sa place et nous joue des tours. C’est à cet instant que la routine du début refait surface. Jusqu’à ce qu’on n’ait plus besoin d’elle. Jusqu’au moment où la vie que nous menons sera celle que nous avons vraiment choisie.Heureusement parfois, ton boulot est ton moyen de vivre encore plus chaque moment de ta vie, car il te plait. Mais pour combien d’entre nous?

J’ai choisi de vivre de ces petits riens du quotidien en attendant de terminer mes projets. Alors, à toi de choisir tes moments qui te permettent de vivre chaque instant.

 

Pour ne pas manquer nos prochains articles, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires

Delphine Nicodeme Photographe voyageuse blogueuse passionnée de nature, j'explore le monde à ma manière