All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Bye bye burger, bonjour bien-être?

Par Eve Bilodeau – le dans Bien-être, Cuisine, Opinion, Société
L'industrie de la viande est un secret de moins en moins bien gardé, mais nous vivons quand même dans un déni profond. Peut-être t'acharnes-tu à te faire croire que tu en as réellement besoin pour mener une vie stable et harmonieuse. J'ai pour mon dire, qu'après plus d'un an de végétalisme, je suis beaucoup plus en paix avec mon mode de vie. Les conséquences négatives de l'industrie de la viande ne sont pas à négliger! Le végétarisme et le végétalisme sont beaucoup plus qu'une simple mode, c'est une ouverture d'esprit sur le monde qui nous entoure. Voici 4 raisons pour t'aider à rester motivé si tu désires diminuer ou même arrêter de consommer de la viande.

1. La cruauté animale

C’est bien connu, avant d’arriver dans ton assiette l’animal en question à subi son lot de maltraitances. Castration à froid, chocs électriques, gorge tranchée et isolement, c’est le processus normal. Nous ne pouvons pas fermer les yeux, ce ne sont pas des documentaires faussement montés pour nous troubler. C’est la simple vérité, le fondement de notre routine alimentaire. Pour le cochon, nous  le castrons pour empêcher un goût désagréable une fois la viande dans notre assiette et nous voulons leur couper la queue pour ne pas qu’ils s’entre-mangent (un comportement observé chez les animaux qui grandissent sur un sol de béton). Pour les poussins nous leur brûlons le bec. De plus, en grandissant dans des milieux fermés, les animaux vivent beaucoup d’anxiété.

2. Des conséquences humaines

Tu es assis dans ton salon, tu vois défiler des centaines d’articles et de documentaires sur la pauvreté, sur la faim qui occupe l’estomac de plus de deux milliards de personnes. Tu te demandes ce que tu pourrais faire pour aider? Pour permettre à ceux qui ont le ventre vide de manger trois repas par jour? C’est simple, diminue ta consommation de viande si ce n’est pas de l’arrêter. Ce repas éphémère pour toi déserte la possibilité et l’espoir de vivre dans un monde équitable. Près du 2/3 des terres agricoles sont destinées à produire la nourriture servie au bétail, qui lui à son tour ne nourrit pas la planète entière. Seule une diminution de la moitié de notre consommation de viande permettrait annuellement à des millions d’enfants de ne pas souffrir d’un ratio calorifique insuffisant. Nous avons besoin de sept fois plus de nourriture végétale pour produire une fois la quantité de viande. Ce n’est pas logique dans un monde où la malnutrition mène à la mort.

3. L’environnement

L’élevage de viande est une cause importante de la déforestation. Nous avons toujours besoin de plus de place pour les élevages et pour faire pousser la nourriture destinée au bétail. De plus, nous avons besoin de 5 fois plus d’eau pour élever un kilo de viande comparativement à une alimentation végétale.  C’est près de 15 500 litres d’eau qui sont nécessaires à la fabrication d’un kilo de bœuf, c’est énorme! Par ailleurs, le méthane est un gaz très nocif pour l’environnement. Annuellement, les animaux d’élevage sont plus nocifs pour l’environnement que tout le réseau de transport.

4. Les risques sur ta santé

Je ne suis pas une experte, loin de là, mais après diverses lectures dans des livres et des documentaires voici ce que j’en retiens. Premièrement, la viande est responsable de près de 95% des intoxications alimentaires graves comme le E. coli. De plus, comme les animaux sont plusieurs dans un petit enclos et qu’ils sont dans l’obligation d’y rester, la variabilité génétique est très basse ce qui augmente le risque de développer des maladies transmissibles. Aujourd’hui, la viande vient aussi avec son lot de produits de conservations et de colorations, ce n’est pas pour rien que le taux de cancer est beaucoup plus faible en Orient. L’ OMS a même classé la viande rouge comme cancérigène probable, au même niveau que la cigarette. Je pense qu’une réflexion est à faire.

J’espère t’avoir ouvert les yeux sur un univers qui ne demande qu’à être amélioré. Pour de plus amples informations, je t’invite à visionner les documentaires La face cachée de la viande et Cowspiracy, ainsi qu’à lire le livre Anticancer de David Servan-Schreiber.

Plus de bien-être

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Ce que voyager seule m’a appris : récit de la Grèce

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Le «courage» de réaliser le rêve de sa vie

Garder le cap

Garder le cap

Populaires

Quand ton plan de vie prend l’bord

Quand ton plan de vie prend l’bord

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À l’aube de mes 30 ans, j’ai le bouton panique collé

À toi qui ne parles plus à ta mère

À toi qui ne parles plus à ta mère