All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Comment s’en sortir avec le CAQ – Partie II.

Par Nerds – le dans Vie étudiante
QUEBEECCCCC
Photo d’Alexis Gavel (http://tinyurl.com/kq24gpt)

 

Bonjour et Allo! 

Alors que la semaine dernière, je vous ai donné mes conseils de base pour s’en sortir avec le CAQ. Aujourd’hui, tâchons de régler les ultimes galères et en finir une fois pour toute. Ces galères qui vous vaudront angoisse, boule au ventre et stress infime si on ne s’en charge pas dès maintenant; les plus complexes donc! À vous les solutions à ces montagnes de problèmes qui vous empêchent de profiter de vos premiers mois de cours et les astuces pour devenir un pro en démarches administratives; c’est parti!

Appliquer par la poste : oui mais comment ?

Vous trouverez ici une charmante petite liste de VAC (loin d’être des vacances, c’est des Visa Application Center), où vous pouvez envoyer votre demande.

Grosses galères et solutions 

« Au secours ! Je suis déjà au Canada et je n’ai toujours pas reçu mon CAQ. Mon permis d’études, on n’en parle pas… La procédure n’est même pas lancée… »

C’est le genre d’occasion où l’on dirait « tabernouche kesta foutu ? ». Pourtant, pas de panique, si votre demande est en cours, votre statut est implicite au Canada (d’autres diront « illégal », mais laissez les dire). C’est arrivé au moins une fois à tout immigrant que je connais (tout immigrant qui débarque à 17 ou 18 ans complètement paumé dans cette myriade de paperasse en tout cas). Voici comment procéder :

Règle numéro un : ne prévoyez pas de sortir du pays, même pour aller aux États Unis, tant que vous n’avez pas reçu votre CAQ et permis de travail. Il se peut qu’on ne vous laisse pas ré-entrer au Canada après, et que les USA, eux-mêmes, vous refusent l’entrée sous prétexte de n’avoir aucune assurance que le Canada vous rouvrira ses portes après avoir quitté son précieux sol. Pire bêtise à faire donc, si vous ne voulez pas rester coincé sur une autoroute entre deux frontières routières (sans même avoir accès au duty free ou à votre cellulaire : comble du malheur !).

Règle numéro deux : Réunissez tous les papiers pour le permis d’étude pendant que vous attendez le CAQ. Il se peut que votre institution vous pose un ultimatum si les cours sont déjà commencés et vous donnent un certain temps pour mettre votre statut légal au clair. En général, ils vous attribuent maximum un semestre. Ainsi, vous l’aurez compris, chaque minute compte ! Ne vous faites donc pas prier et dès que vous avez le précieux CAQ dans vos mains, lancez la procédure pour le permis d’études.

Règle numéro trois : Une fois ces deux papiers en poche, il vous faudra quitter le pays (munis de ces deux papiers et votre passeport bien sûr) et rentrer à nouveau au Canada afin que les gardes frontières du Canada puissent agrafer les dits papiers à votre passeport. Pour ça, pas de panique : trois solutions s’offrent à vous :

– Les universités ici ont souvent un département pour les élèves internationaux et organisent régulièrement des voyages en bus à la frontière contre un peu d’argent et ce pendant quelques mois après la rentrée pour les retardataires comme vous et moi;

– Le co-voiturage se fait beaucoup ici et vous pouvez trouver de nombreuses personnes, ou même services, qui se proposent de vous donner rendez-vous à une station de métro, de vous emmener à la frontière et de vous ramener contre rémunération aussi. En général, c’est sur kijiji.ca, craigslist.ca ou amigoexpress.com. Ça peut paraître louche pour ceux qui ne l’ont jamais fait, mais je vous parle d’expérience quand je dis que c’est très souvent un gain de temps fou comparativement aux bus, et un excellent moyen de rencontrer des gens.

– Si vous avez un permis de conduire, il vous est toujours possible de louer une voiture en cliquant ici. La frontière la plus proche est St-Bernard-de-Lacolle, située sur l’Autoroute 15 et dont l’adresse exacte est :  501, Autoroute 15, St-Bernard-de-Lacolle QC  J0J 1J0.

Règle numéro quatre : Quitte à y passer une journée, faites-en une sortie sympathique. Sur le chemin de Montréal à la frontière, il y a plein de petites fermes et beaucoup d’occasions de faire du apple picking (pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec le concept : on vous laisse cueillir un sceau entier de pommes dans une petite exploitation de pommiers) pour à peine 8 dollars le sceau entier et 4 pour le demi. Vous aurez de quoi faire des tartes, compotes et snacks à tire-larigot pendant bien 4 mois, et puis c’est très sain (« santé »). Alors faites le plein de campagne, détendez-vous, profitez de l’aprèm après une matinée de stress. (Faites ça sur le retour évidemment, APRÈS le passage à la frontière, sinon vous risquez d’y passer la nuit… et niveau hôtellerie, la frontière, c’est vraiment pas le top.)

Mon ultime conseil est le plus important : AÉREZ-vous l’esprit et ne ressassez pas vos problèmes légaux H24. Sortez, allez au ciné, au parc, mais soyez patients et laissez faire le processus sans oublier de vivre. Pour avoir quelques idées sur comment oublier pendant quelques heures ce petit nuage noir au-dessus de votre tête, je vous conseille vivement d’aller voir nos sections bien-être ou sorties ; elles sont pleines d’idées divertissantes, tout ce dont vous avez besoin! Dans le cas où vous n’y trouveriez pas votre bonheur, vous pouvez toujours regarder les recettes de cuisine pour de la comfort food (pas de honte, on est tous pareils).  Allez, courage et à la semaine prochaine !

Par Johanna
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Vie étudiante

Comment tourner tes défauts en avantages en entrevue

Plus de vie étudiante

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

5 trucs pour affronter la rentrée en douceur

Gabrielle Delorme -
Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Combattre l’angoisse de ne pas retourner aux études

Esther Armaignac -
La dernière lettre

La dernière lettre

Populaires

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Les meilleurs restaurants de Québec où passer un bon moment entre amis

Nerds -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.