All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Comment s’en sortir avec le CAQ – Partie I

Par Nerds – le dans Divertissement, Vie étudiante

CAQ PIC

posté par « meddygarnet » sur Flickr.com

Bonjour et Allo!

Si vous venez de pauser le pied (gauche) au Québec, à Montréal plus particulièrement, et que vous avez déjà rencontré un Quebs (j’ai nommé les tauliers du lieu et nos grands potes les québécois), vous avez dû l’entendre plaisanter (vous niaiser), dès que vous avez balbutié quelques mots en français : « Ah un autr’ français ! Esti qu’on s’fait envahir là (prononcé ‘leuh’) ».

Comme sur beaucoup d’autres choses, qu’on va découvrir ensemble, nos amis Quebs ont raison et c’est pas moi qui vais les contredire ! Installée ici depuis un peu plus de quatre ans, ils ont eu beau tout faire pour m’en déloger, peine perdue. CAQ, RAMQ, permis de travail hors campus, post campus, résidence permanente, taxes, carte opus, service internet, téléphone, banque ; j’ai fait presque tous les faux pas possibles et vécu galère sur galère ! Tous ces efforts de la part des diverses administrations pour rien : on est tenace nous les Français, plus encore que cette douce odeur de tabac froid qu’on traîne derrière nous ! Puis les Quebs ont su partager avec moi, outre leur forfait téléphonique, leurs contacts, et leurs conseils prodigieux lors des dites galères, les joies de Montréal que je tâcherai, à mon tour, de vous divulguer.

En attendant, l’avantage, le seul, de toutes mes mésaventures, c’est qu’à force de me gourer (ou « de me planter » pour nos tendres Quebs), j’ai fini par connaître les aléas du système suffisamment pour vous dire exactement comment ne pas vous ramasser (attention amis du Québec, « se ramasser » pour vos frenchy chéris c’est aussi « se planter ») et ainsi vous éviter des mois d’angoisse. Alors ouvrez vos oreilles, ça commence maintenant !

Attaquons-nous d’abord au mastodonte des emmerdes administratives, la première d’une longue série sur le dur chemin d’une vie peinarde au Québec, j’ai nommé le CAQ (ou Certificat d’Acceptation au Québec).

Le CAQ, késako ?

Avant même de pouvoir postuler pour votre permis d’études, il vous faut être accepté comme « immigrant désirable » (en gros) par la Province de Québec. C’est leur façon de s’assurer que vous allez bien vous intégrer au Québec, que vous avez les moyens de payer vos études, ou du moins de vous assurer que les frais en soient couverts, que ce soit par vous ou vos parents/un tuteur légal (merci papa, merci maman !). L’idée, c’est d’être sûr que, quoiqu’il arrive, vous ne veniez pas au Québec pour finir par y mendier dans les rues (puis vu le froid dans ce pays, on est jamais trop prudent !). En très concis bien sûr.

 

Premier Warning : Le dossier peut prendre jusqu’à deux mois avant d’être traité et accepté (voir plus bas en cas de pépin). Comme, à ces délais, il faut ajouter ceux du permis d’études que vous ne pouvez commencer qu’une fois le CAQ en main, je vous conseille de vous y prendre à l’avance. Bien à l’avance même, vu que les papiers prennent eux aussi un peu de temps à être réunis. Il faut donc compter 4 à 6 mois de préparation avant d’arriver au Québec.

Deuxième Warning : Toujours faire votre CAQ pour le plus de temps possible, histoire de ne pas avoir à le renouveler dans un ou deux ans. Ça paraît logique, mais quand on débarque tout jeunot après le Bac (notre diplôme de fin de Lycée, ce qui équivaut au CEGEP), on n’est pas forcément au courant qu’on peut faire son CAQ pour 4 ans d’un coup.

3190963012_a519ed4e8a_n

https://flic.kr/p/5RYw8E

Se lancer dans l’archi relou (« tannant » pour nos amis Quebs) CAQ : Ok, mais comment ?

Tout part de .

Vous avez dès lors deux manières de procéder : soit remplir une application en ligne, soit postuler à l’ancienne, par bon vieux courrier postal. Le choix vous appartient selon que vous soyez plus ou moins à l’aise avec l’informatique (oui ça arrive aussi à notre âge d’être une quiche ou un boubourse en informatique, j’en suis une preuve bien vivante et je me fais vive défenseuse de leur cause.)

Il faut bien reconnaître pourtant qu’il y a bien plus d’avantages à faire votre demande en ligne : vous pouvez suivre le statut de votre demande à tout moment en vous connectant au portail CIC (si vous ne perdez pas vos codes d’accès une fois la demande faite – on niaise pas avec ça les enfants, faites gaffe!), la demande est reçue beaucoup plus rapidement et vous ne craignez plus ni les grèves des postes françaises (qui, on le sait, ont dû passer pro dans le domaine depuis le temps) ou canadiennes, ni la perte de votre demande par une poste ou une autre (ma demande a été égarée dans la nature 4 fois en 3 mois – certains diront que je suis juste malchanceuse, mais moi je dis que les postes sont juste incompétentes – toujours est-il que de le dire ne m’a pas apporté mon visa plus vite). Enfin, ça vous coûte certainement moins cher que de faire partir tout ça en recommandé.

Le seul défaut de l’application en ligne, c’est que vous êtes contraints à payer les frais de votre demande de CAQ en ligne.

Appliquer en ligne : soucis et solutions

–  Je n’arrive pas à télécharger les documents et formulaires de la plateforme d’Immigration Canada.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, parfois le téléchargement de ces documents ne marche pas, ou vous ne pouvez pas les voir, si vous utilisez Google Chrome. Essayez avec Internet Explorer ou Mozilla Fox (oui je sais, c’est rare de préférer ces moteurs à Google Chrome, mais bear with me, comme on dit ici). Parfois aussi, c’est ton Adobe Reader qui n’est pas à jour. La mise à jour suffit à redonner un petit coup de fouet à ton ordi.

Si vraiment tu butes à t’en arracher les cheveux et que tu commences à avoir envie de jeter ton ordinateur contre le mur, tape tout simplement la fin du nom du formulaire que tu cherches à avoir (par exemple « IMM5102 ») sur Google et tu tomberas sur quelques forums où tu peux demander à quelqu’un de te l’envoyer par courriel (c’est beau la solidarité entre galériens non ?)

–  Je fais partie des gens qui considèrent que payer en ligne, c’est suspect. Comment je paye autrement même si je fais ma demande en ligne?

Attention les amis, si vous postulez en ligne, vous êtes coincés ! Le paiement en ligne est obligatoire pour obtenir votre CAQ! (C’est là que vous vous dites que vous auriez jamais du vous moquer des quiches en informatique. Non? Passons.)

Pour les quiches en informatique ; vous avez enfin une raison d’être fières d’avoir fait votre demande par courrier postal ! Vous avez la possibilité de demander un reçu original, ou le formulaire IMM5401 en cliquant ici , afin de payer dans une institution financière (comme une banque ou Western Union, par exemple). N’oubliez pas d’ajouter le reçu à votre application, ou les galères vous guetteront !

–  Comment je convertis plusieurs fichiers en un seul document pdf ? (pour les nouilles du clavier comme moi)

Tapez simplement « word to pdf converter » dans votre moteur de recherche ou cliquez ici.

–  Qui peut me renseigner ?

Personne, ou du moins pas grand monde. Pour ceux faisant la demande de France, vous pouvez toujours vous rendre à l’ambassade du Canada qui à Paris est située au : 35 Avenue Montaigne, 75008 Paris.

Cependant, et même si vous arrivez à braver les horaires d’ouverture hostiles de ce lieu (ouvert seulement de 9h à 12h et de 14h à 17h – pratique pour ceux qui travaillent ou vont à l’école non ?) ainsi que la longue queue qui s’étale devant l’entrée à la fermeture, les guichetiers refusent catégoriquement de répondre aux questions concernant les procédures de visa : « Aucune demande de visa, de permis ou de renseignements n’est acceptée en personne. Aucun formulaire pré-imprimé n’est disponible. », peut-on lire sur leur site internet. Après tout pourquoi le feraient-ils ? Cela n’a rien à voir avec leur job right ? Bref, vous pouvez essayer de les faire changer d’avis avec votre petit minois implorant, mais disons qu’ils ne sont pas connus pour leur empathie.

Donc l’ambassade, vous l’aurez compris, n’est pas le meilleur plan pour obtenir des réponses. La meilleure des options reste de contacter le numéro mis à la disposition de ceux qui postulent à partir du Canada ou en ligne, à savoir le : 1- 888-242-2100 (à n’utiliser qu’en cas d’extrême angoisse; c’est notre seul point de contact alors tâchons de ne pas les effrayer en les harcelant). Il y a des agents « cachés » prêts à vous répondre du lundi au mardi de 8h du matin à 4h de l’après-midi (heure canadienne bien sûr). Je dis « cachés » car, pour avoir le privilège de leur parler, il faut mentir un petit peu et savoir les dénicher.

C’est là l’astuce (ou tip) le plus utile que j’ai pour vous éviter des heures au téléphone avec un système automatisé qui vous prend pour une courge et vous répète mot pour mot ce qu’il y a sur le site web (au cas où vous n’avez déjà pas passé assez de temps dessus.)

Lorsque le système vous demande si vous avez un dossier en cours ou prévoyez en entamer un vous dites « oui » bien sûr, mais lorsqu’il vous interroge sur le type de dossier, il vous faut prétendre chercher de l’information pour demander un permis de résidence permanente, une carte de résident permanent ou la citoyenneté. Rien de moins ne vous permettra de pouvoir parler avec un agent, un humain qui puisse vous dire ce qu’il en est.

Cette astuce marche aussi pour ceux qui effectuent leur demande par la poste et qui veulent vérifier le statut de leur application (les quiches en informatique n’ayant pas le droit à un suivi en ligne ou à n’importe quel suivi d’ailleurs, c’est bien connu).

Bon j’espère que j’en ai déjà sorti quelques uns de la galère, mais si ce n’est pas le cas, n’ayez crainte, j’aborde les soucis puissance deux du CAQ la semaine prochaine pour régler les problèmes de ceux qui, comme moi avant, s’y sont pris comme des manches et sont maintenant dans une situation légale délicate. D’ici là, respirez un bon coup, allez au yoga, éviter de quitter le pays et tout se passera au top. Dès la semaine prochaine, on règle tout ça, parole de scout!

Par Johanna
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Divertissement

5 activités gratuites et le fun à faire en septembre

Plus de divertissement

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

6 lieux hantés au Québec à visiter si t’es assez brave

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

7 lieux hantés à Montréal pour te donner une petite frousse!

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

6 endroits Instagrammables à Montréal pour des photos parfaites

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.