All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Par Marie-Pier Hamon – le dans Amour
Il n’est pas évident de savoir si on souffre de dépendance affective. Quelques signes peuvent toutefois nous aider à déterminer si c'est le cas.

Dès qu’on délaisse un peu ses amies pour sa fréquentation ou son chum, on se fait habituellement demander, sur un ton mi-sérieux, mi-moqueur: «Coudonc, es-tu dépendante affective?» Le problème, c’est que ce n’est pas une question qu’on peut poser avec légèreté comme «Vas-tu prendre de la salade ou des frites avec ton hamburger?» En effet, la dépendance affective est un problème qui peut occasionner beaucoup de souffrance chez les personnes qui en sont atteintes ainsi que chez leur entourage. Cela demande donc qu’on s’y attarde sérieusement.

La dépendance affective en quelques signes

Cellulaire
Priscilla Du Preez | Unsplash

Il n’est pas évident de savoir si on souffre de dépendance affective. On peut toutefois déterminer cela à l’aide de quelques signes. Si, par exemple, tu as peur de te retrouver seule et que tu recherches constamment l’attention de l’autre personne (notamment en essayant de toujours plaire à ton chum, en lui envoyant 1000 textos par jour et en essayant de toujours te trouver à proximité de lui), cela peut indiquer que tu souffres de dépendance affective.

Un autre signe est la difficulté à sortir d’une relation amoureuse problématique. Souvent, les gens qui sont dépendants affectifs sont en relation avec des personnes un peu «déconnectées» d’elles, ce qui, à la longue, peut mener à une rupture. Évidemment, rompre est loin d’être facile. Cependant, c’est parfois nécessaire, surtout lorsque l’autre personne a de la misère à remarquer ta présence dans une des rares pièces de votre appartement… Une personne dépendante affective rompra de peine et de misère et vivra probablement une future relation aussi distante et «vide» que celle qu’elle a vécue avec son ex, d’où l’importance de régler ce problème.

Quelles sont les causes de la dépendance affective?

Couple
Milan Popovic | Unsplash

Tu t’en doutes probablement: cette problématique peut avoir plusieurs causes. En effet, ça peut entre autres provenir d’une peur de la solitude, d’un manque de confiance en soi et d’une peur de l’abandon dans le couple. Il semblerait donc que la «peur» et le «manque» soient les grands coupables de ce problème affectif.

La dépendance affective pourrait également provenir de l’enfance. Ariane Calvo, psychologue et auteure, mentionne dans l’article Comment sortir de la dépendance affective? paru sur le site de Marie Claire: «Les dépendants auraient été responsabilisés très tôt et auraient manqué d’affection et d’attention au cours de leur enfance. En fait, ce trouble est lié à un manque d’amour inconditionnel.» Comme quoi les causes peuvent être multiples, et surtout, on ne peut plus complexes!

Quelques solutions pour lutter contre ce problème

Évidemment, tu n’es pas vouée à souffrir de dépendance affective toute ta vie. Eh oui, crois-le ou non, toi aussi tu as le droit de vivre une relation amoureuse saine et d’écouter du Céline Dion dans le tapis pour montrer à la Terre entière que tu es heureuse! Il existe des solutions pour venir à bout de la dépendance affective. Voici donc quelques moyens pour t’aider à lutter contre cette problématique.

Trouve-toi une passion

Livre
Nicole Honeywill | Unsplash

Le problème avec la dépendance affective, c’est que toute notre vie tourne autour de l’autre personne. Il est donc primordial que tu te trouves une passion ou un hobby. Peu importe la nature de l’activité que tu choisis, l’important est que ça te fasse du bien et que tu puisses t’épanouir dans celle-ci. Tu as envie de tricoter et d’offrir une paire de pantoufles à chacune des collègues de ton bureau? GO!

Va voir tes amies

Amitié
Simon Maage | Unsplash

Une autre chose à faire pour lutter contre la dépendance affective est de passer du temps avec tes amies. Si ton dernier brunch avec elles remonte à… «À quand déjà?» Voilà. Je crois que tu es due pour les revoir.

Consulte un psychologue

Cela va de soi qu’un psychologue est une excellente manière de t’aider à régler tes problèmes. Avec l’aide de ce professionnel, tu apprendras à gérer tes angoisses, mais aussi tes peurs. Tu apprendras aussi à t’aimer et à t’accepter sans le regard de l’autre posé sur toi.

 

Apprendre à vivre seule n’est évidemment pas facile. Cela ne veut pas dire, cependant, que tu dois renoncer à toutes les relations sociales saines et importantes dans ta vie pour apprivoiser ta solitude. Tu dois simplement apprendre à être bien seule et à t’apprécier à ta juste valeur.


Crédit photo couverture: Parker Whitson | Unsplash

Vidéo récente
- Amour

- 5 Des Pires Tendances Dating

Plus d'amour

«Je t’aime pu»

«Je t’aime pu»

Alexandra Nadeau-Gagnon -
J’ai un ami de 38 ans mon aîné

J’ai un ami de 38 ans mon aîné

Alexandra Nadeau-Gagnon -
J’ai pas beaucoup d’ami.e.s, ouin pis?

J’ai pas beaucoup d’ami.e.s, ouin pis?

Alexandra Nadeau-Gagnon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -

Marie-Pier Hamon

Journaliste de formation, Marie-Pier se passionne pour la rédaction d’articles culturels, de divertissement et la recherche de contenu. Toujours un peu en train d’écouter de la musique, elle écrit probablement plus de mots dans une journée qu’elle n’en dit.