All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le burnout, c’est quoi et surtout, comment fait-on pour l’éviter?

Par Marie-Pier Hamon – le dans Bien-être
On entend fréquemment parler du burnout dans les médias écrits et télévisés. Il n'y a rien d'étonnant à cela: bon nombre de gens tombent malades pour cause d'épuisement professionnel! Or, en quoi consiste exactement ce surmenage et comment fait-on pour le prévenir?

Le burnout, également appelé surmenage ou syndrome de l’épuisement professionnel, se retrouve constamment dans les médias écrits et télévisés, et avec raison. Il s’agit, après tout, de «la plus grande cause de congé de maladie au pays […]», selon Camillo Zacchia, psychologue rencontré par le Journal Métro. Il est donc essentiel de savoir ce en quoi consiste exactement le burnout dans le but de mieux se protéger contre les ravages physiques et mentaux de cette fatigue intense.

Le burnout, qu’est-ce que c’est?

Emploi ordinateur
Photo par Josefa nDiaz sur Unsplash

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), on peut caractériser le burnout par «un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail». Il s’agit, en d’autres termes, d’une incapacité à accomplir ses tâches dans le cadre de son emploi à cause d’une fatigue mentale, mais également physique. Contrairement à ce que certaines personnes pensent, l’épuisement professionnel n’est pas un syndrome qui affecte seulement une tranche d’âge ou un secteur d’emploi en particulier. En effet, d’après un article paru sur Canal Vie, 25 à 50% des personnes présentes sur le marché du travail sont susceptibles de souffrir de surmenage un jour. C’est évidemment gigantesque! Il y a toutefois des personnes qui sont plus à risque de vivre de l’épuisement professionnel, par exemple celles qui ont de la difficulté à établir des limites, qui ne veulent pas ou sont tout simplement incapables de déléguer des tâches, qui investissent un temps considérable dans leur emploi, qui sont trop perfectionnistes, etc. Si tu te reconnais dans ces traits de caractère, essaie d’être à l’affût des signes que t’envoie ton corps pour ne pas souffrir d’un épuisement professionnel et mettre tes batteries à plat durant quelques semaines, voire quelques mois! Tu ne veux surtout pas t’épuiser et te retrouver en arrêt de travail. 

Quels sont les symptômes de l’épuisement professionnel?

Femme fatiguée
Photo par Stacey Gabrielle Koenitz Rozells sur Unsplash

Justement, quels sont les signes d’un burnout? Comment fait-on pour savoir qu’on en souffre? Il existe plusieurs symptômes qui peuvent t’aider à savoir si tu es en burnout, mais sache que seul un professionnel de la santé sera réellement en mesure de te donner un diagnostic. Des symptômes physiques, émotifs et intellectuels peuvent toutefois t’indiquer que ça ne va pas bien et que tu devrais aller consulter un médecin. Il existe plusieurs symptômes, mais les gens vont généralement ressentir une fatigue intense, avoir des troubles du sommeil comme l’insomnie, souffrir de diverses douleurs physiques (tels que des maux de tête), vivre des émotions semblables à celles que vivent les personnes dépressives (désespoir, pessimisme, anxiété), être confus et déconcentrés, etc.

Comment peut-on traiter et prévenir le burnout?

Travail équipe
Photo par rawpixel sur Unsplash

Le burnout comporte plusieurs symptômes s’apparentant à la dépression. Il est donc primordial de le traiter avec l’aide d’un professionnel de la santé et d’apprendre à s’écouter et à se reposer. Il est également possible d’aller chercher de l’aide auprès d’un psychologue. Bref, pour traiter le syndrome de l’épuisement professionnel, on doit prendre soin de son corps, mais également de sa tête!

Évidemment, on peut éviter cette fatigue intense en apprenant à déléguer certaines tâches à ses collègues, en évitant de manger devant l’ordinateur, en posant des limites claires et en ayant de saines habitudes de vie.

 

Comme mentionné précédemment, le burnout consiste en un surmenage. Par conséquent, même si tu es aux études à temps plein, tu peux en souffrir. N’hésite jamais à aller chercher de l’aide et à prendre un peu de recul pour contrer le stress, la fatigue ou la déprime. Tu te sentiras beaucoup mieux après, c’est garanti!


Crédit photo couverture: Photo par Christin Hume sur Unsplash

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Ça se recolle-tu, l’amour?

Ça se recolle-tu, l’amour?

Mélissa Lavoie -

Marie-Pier Hamon

Journaliste de formation, Marie-Pier se passionne pour la rédaction d’articles culturels, de divertissement et la recherche de contenu. Toujours un peu en train d’écouter de la musique, elle écrit probablement plus de mots dans une journée qu’elle n’en dit.