All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Vivre avec l’anxiété généralisée

Par Eve Bilodeau – le dans Bien-être, Psycho, Santé
Tu cherches sans relâche à créer ton bonheur, le cœur chargé d’ambitions mais la tête pleine d’attentes, parfois irréalistes. Tu parcours le quotidien les yeux grands ouverts, prête à accueillir ce cher invité qui finit par mettre tout à l’envers avant de quitter les lieux, en oubliant de t'informer de sa prochaine visite. Tu finis alors par combler ce vide et ce désordre par des craintes et des doutes. Sans le savoir, tu construis une véritable constellation cérébrale nocive qui devient un obstacle de plus à la construction de ton fameux bonheur. 

Vivre avec l’anxiété généralisée

 

Cette constellation devient un vrai terrain de jeux où peuvent se poursuivre les peurs et les doutes. Une partie de «tag» se joue dans ton esprit frêle qui ressent l’incapacité de siffler l’arrêt de la partie. Respiration anormale, étourdissements, hyperventilation, perte de concentration, palpitations, agitations, troubles du sommeil, pour ne nommer que quelques symptômes.  C’est ici que tu mets en danger ta santé physique et mentale. Un fameux combat sans relâche, assis sur le banc des punitions. Le cœur serré, le souffle coupé et les mains ligotés à ton inconscience. La partie de «tag» amicale entre tes idées devient maintenant un problème vicieux connu sous le nom de TAG (trouble d’anxiété généralisée). La partie devient brutale, voire chaotique. Elle n’est catégoriquement plus entre les idées elles-mêmes, mais bien entre elles et toi. Tu as l’impression qu’une bombe à retardement vient d’être déclenchée en ayant comme seule solution d’accepter la guerre qui vient de se déclarer.

Aujourd’hui, je veux que tu saches que tu as le droit d’imposer des règlements à la partie de «tag» qui se joue dans ta tête. Tu as le droit de mettre sur pause cette récréation qui pèse lourdement sur ton avenir. Je sais que ça peut faire peur lorsque les doutes courent derrière ton dos, mais il est temps que le chrono s’arrête.  Je voudrais que tu saches qu’il faut s’entraîner pour apprendre à gagner la partie, mais que rien n’est impossible. Le plus important est d’accepter qu’au fond ce n’est pas dangereux et que le tout restera toujours éphémère.  

Ne te laisse pas emporter à contre-courant, parce que ce terrain de jeux deviendra un champ de bataille dans lequel on peut devenir fou. Il faut se battre afin de rester maître de sa vie. Ce n’est pas simple loin de là, mais un jour à la fois, tu dois former un bouclier. J’te parle pas de sortir ton marteau qui te donnera l’impression de réparer les fissures de ton passé, mais plutôt de prendre le temps de prendre ton temps. Prendre une grande respiration entre chaque manche afin d’être prêt à affronter la suivante en toute humilité.  Avec beaucoup de temps et la détermination d’accepter les défaites, je te promets que le jeu reprendra son cours normal, sans disputes et sans bousculades. Parfois le bonheur a besoin d’une pause, il se réfugie alors dans une partie de «tag» où tu perds le contrôle de la situation. Il se fait tout petit, mais restera toujours bien puissant.

Le trouble d’anxiété généralisée est une réponse incohérente à une stimulation. En d’autres mots, la capacité d’autogénérer la peur en appréhendant des événements ou un danger inexistant. Il est absolument normal de vivre un stress dans une situation qui pourrait être dangereuse, mais il est anormal de vivre cette crise d’angoisse de manière constante avant même d’être exposé à une quelconque situation donnant des sueurs froides.

Le TAG touche beaucoup de gens et ça ne devrait pas être un sujet tabou. Que la cause de ton trouble d’anxiété généralisée soit biologique, psychologique ou environnementale, il existe plusieurs moyens de s’en sortir! Il faut avant tout l’accepter comme un problème qui te rendra plus fort et non comme une défaite.

Tu peux réduire ton stress de plusieurs manières, notamment à l’aide de technique de relaxation. Tu peux également avoir recours à de la psychothérapie pour apprendre à vivre avec ton trouble panique et ainsi diminuer ta nervosité lorsque tu vis de l’appréhension face à une situation ou à un événement stressant.

N’hésite pas à communiquer avec un professionnel de la santé pour connaître les ressources disponibles.

Continuez votre lecture

L’anxiété, parlons-en!

L’anxiété, parlons-en!

Stéphanie Allard -
La fois où j’ai dû mettre ma vie sur pause

La fois où j’ai dû mettre ma vie sur pause

Chloé Néron -
10 trucs faciles pour gérer ton anxiété

10 trucs faciles pour gérer ton anxiété

Eve Bilodeau -
L’urgence de vivre, quand l’anxiété nous paralyse

L’urgence de vivre, quand l’anxiété nous paralyse

Parce que c’est pas « juste » de l’anxiété

Parce que c’est pas « juste » de l’anxiété

Nerds -
L’anxiété « prouvée scientifiquement »

L’anxiété « prouvée scientifiquement »

Sarah Leblanc -
Ma belle amie…

Ma belle amie…

Joanie Hébert -
À toi qui ne comprends pas la maladie mentale

À toi qui ne comprends pas la maladie mentale

Nicolas Sipak -
Entrevue avec Marilou de Trois fois par jour

Entrevue avec Marilou de Trois fois par jour

Nerds -
Combat dans ma tête; comment m’en sortir

Combat dans ma tête; comment m’en sortir

Nerds -
Guide 101 pour surmonter l’anxiété de performance

Guide 101 pour surmonter l’anxiété de performance

Marie-Pier Hamon -
Pour en finir avec le perfectionnisme

Pour en finir avec le perfectionnisme

Josiane Ménard -
Deux semaines en une pour toi

Deux semaines en une pour toi

Joanie Hébert -
Gabrielle, 25 ans, ex-anorexique

Gabrielle, 25 ans, ex-anorexique

Nerds -
Moi en yogi : la méditation

Moi en yogi : la méditation

Roxane Chouinard -