All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

L’anxiété, parlons-en!

Par Stéphanie Allard – le dans Bien-être

Aujourd’hui, j’aimerais aborder un sujet un peu tabou dans notre société, l’anxiété. Et par anxiété, je ne parle pas d’un petit stress avant un examen ou de crises d’angoisse en situations exceptionnelles. Non, je parle de l’angoisse qui se vit au quotidien et qui nous pourrit sournoisement la vie. Démystifions les troubles anxieux qui affectent près de 12% de la population. 

L’anxiété, ça mange quoi en hiver?

À la base, l’anxiété n’est pas une mauvaise chose. Il s’agit d’un mécanisme de défense en situation de danger. C’est lorsque cette sensation de peur n’est plus temporaire et n’est plus en lien avec une situation dangereuse que ça se corse. On peut différencier l’anxiété normale d’un véritable trouble anxieux lorsque celle-ci cause une souffrance personnelle et affecte notre fonctionnement au quotidien.

On retrouve plusieurs symptômes liés à ce trouble, dont : une anxiété excessive, un sentiment de peur et d’inquiétude, des comportements d’évitement et de compulsion. Et il y en a bien d’autres, tant physique que psychologique.

Il y a plusieurs facteurs pouvant expliquer le développement de ce trouble chez quelqu’un. Par exemple, notre instinct, notre tempérament, notre environnement, la chimie du cerveau, la génétique et un traumatisme peuvent en être la cause. Il n’y a pas une cause, mais plutôt un ensemble de facteurs.

Qui peut faire de l’anxiété?

N’importe qui! Environ 12% de la population en souffre, quoi que les femmes ont deux fois plus de chance d’en souffrir. Et c’est le trouble de la santé mentale qui affecte le plus les enfants. C’est donc bien plus commun qu’on pourrait le croire et c’est pourquoi il est important d’en parler.

Petite mise au point!

Souffrir d’anxiété, ce n’est pas être fou! Point! Merci! C’est un trouble et ce trouble, il se soigne très bien. De très nombreuses ressources sont à votre disposition si vous en ressentez le besoin. Par exemple, il y a des psychologues dans les écoles, dans les CSSS, les hôpitaux, les centres d’appels, etc. Et non, il n’y a aucune crainte à les consulter ni aucune honte à avoir. Il est faux de croire qu’ils vont vous gaver de pilules et vous enfermer. Ils sont là pour vous aider à trouver des solutions, quels que soient votre problème et son niveau.

118H

Pas de panique

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais dès que je regarde des symptômes sur internet, je suis certaine d’avoir toutes les maladies du monde. Si vous ressentez parfois de l’anxiété, vous ne souffrez pas nécessairement d’un trouble anxieux. Dieu sait que la vie peut être stressante parfois, particulièrement à l’adolescence. Il y a plein de choses que vous pouvez faire pour vous détendre en période de stress : des exercices de respiration, de la méditation, du dessin, du sport, etc. N’importe quelle activité qui demande de la concentration et qui vous permet de prendre une pause. Chacun a sa technique et aucune n’est meilleure qu’une autre.

Si au contraire, vous croyez que votre mal est plus profond, je vous invite à consulter. Ne restez pas coincé avec un trouble qui vous pourrit la vie. Laissez-vous la chance de guérir et d’être heureux.

Et surtout, faites attention à vous!

*Je ne suis malheureusement pas une experte sur le sujet. Mais eux, oui. Consultez-les!

      – La fondation des maladies mentales
         http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/la-maladie-mentale.html?t=&i=3

      – L’Ordre des psychologues du Québec
         https://www.ordrepsy.qc.ca

      – Phobie-Zéro
         http://www.phobies-zero.qc.ca

**Merci à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas pour les informations sur le sujet.
http://www.douglas.qc.ca/info/troubles-anxieux

Vidéo récente
- Bien-être

- Comment Savoir Si Ton Corps Subit Les Effets De L’anxiété ?

Plus de bien-être

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

5 trucs pour te faire un budget comme un.e vrai.e adulte responsable

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Le sexe écolo, pour avoir du plaisir sans polluer la planète

Alexandra Nadeau-Gagnon -
10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

10 livres pour démystifier la sexualité humaine dans toute sa splendeur

Marilou LeBel Dupuis -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
L’histoire des pas amoureux

L’histoire des pas amoureux

Stephanie Bureau -