All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Comment survivre à la vingtaine

Par Camille St-Germain – le dans Chroniques

Comment survivre à la vingtaine, c’est loin d’être quelque chose que nous avons appris à l’école. On a tous été lancé dans le monde des adultes sans savoir comment s’y prendre et on a tous dû s’en sortir. Avoir 22 ans, ça n’a absolument rien à voir avec la chanson de Taylor Swift. C’est peut-être facile quand t’es une pop star internationale, que tu fais des millions, que tout le monde est à tes pieds et que tu es blonde, grande et mince comme elle…

Mais avoir 22 ans, c’est se réveiller un matin, environ deux semaines avant ladite date où tu atteindras cet âge maudit, et se mettre à douter de tout. Absolument tout. Ton choix d’études pour ton baccalauréat, ton choix de carrière qui viendra après, le choix de ton style vestimentaire, ton choix d’emploi étudiant, ton choix d’opinion politique, ta saveur préférée de crème glacée et j’en passe.

taylorswift

Je me suis réveillée un matin et, tout bonnement, je n’étais plus sûre de rien. Je me disais que j’étais officiellement une adulte et que je devais agir comme tel. Que tôt ou tard de grandes responsabilités me tomberaient sur la tête: payer un loyer (éventuellement, je suis encore chez mes parents pour l’instant, beaucoup trop paumée), me trouver des contrats dans mon domaine (en théâtre, ils se font rares), entretenir mes relations avec mes amis à long terme, entretenir ma relation de couple à long terme, m’acheter une maison, avoir des enfants, réussir à me payer un peu de nourriture quand même. Je me suis mise à angoisser et à me dire que je n’y arriverais jamais.

Après ce matin-là, j’ai réalisé que j’étais en train de vivre la plus grande crise existentielle jamais vécue à ce jour. D’ailleurs, plus de deux mois plus tard, je m’en sors tout juste… Tenter de rester positive alors que toutes les nouvelles choses de la vie me font peur, c’est quasi impossible. Quand je serai plus avancée dans la vingtaine, j’aurai sûrement surmonté cette angoisse constante (ou pas), mais pour l’instant, c’est autre chose et je crois que nous devrons tous y passer.

Alors, petit mot entre vous et moi, ne vous faites pas d’idée sur vos 22 ans, ça va être terrible et vous n’y pouvez rien. J’ai décidé que j’arrêtais de penser à mon futur d’adulte et que je me planifiais des activités pour enfant. Le jour de mon 22e anniversaire, je suis allée jouer au Laser Quest en grosse gang et c’était le meilleur jour de ma vie d’adulte. Faites comme moi, amusez-vous au lieu d’avoir peur.

Plus de chroniques

Dénoncer, une décision difficile

Dénoncer, une décision difficile

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Comprendre le mouvement «Black Lives Matter»

Ma marraine la bonne fée

Ma marraine la bonne fée

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Camille St-Germain

Petit bout de personne qui a de l’enthousiasme à revendre. Un brin mélodramatique. Un brin artiste. Amoureuse des montages, des animaux et d’Harry Potter. Ses cheveux bleus définissent environ 50% de qui elle est.