All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

L’entrepreneuriat conscient

Par Sarah Lussier – le dans Bien-être
Il y a deux ans, j’ai décidé que je démarrais un projet d’entreprise. Depuis toujours, mon rêve était de devenir entrepreneure. Je désirais plus que tout créer mes projets et en vivre. Je voulais m’épanouir, grandir, et laisser un héritage dans le monde. Je voulais être le seul capitaine de mon navire. Je voulais le diriger et l’amener à bon port. Peu importe les difficultés et le temps que le voyage prendra, c’est une conviction profonde.

Quand je suis entrée dans le monde des affaires, je n’y connaissais rien. Toutefois, j’étais bien entourée, puis j’ai du jugement et un gros bon sens. Très vite, on me disait «Il faut que tu fasses des ventes et toujours plus de ventes!» «Il faut que tu sois meilleure que les autres, la top!» «La compétition est féroce, dépêche-toi de te lancer!»

J’aime fonctionner lorsqu’on me challenge, mais là, ce n’était pas agréable. En fait, c’était de la pression et non un challenge, pour moi. Je suis écœurée qu’on compare toujours tout: les entreprises, les projets, les produits et services, et même les entrepreneurs pour savoir qui est meilleur que l’autre.

J’ai décidé que je n’allais pas faire les affaires comme le monde des affaires le dicte si bien à tout entrepreneur qui commence en entrepreneuriat. Non! J’avais le goût de faire les choses à mon rythme, à ma façon, à mon image. Je trouve qu’il manque beaucoup d’humanité dans le monde des affaires, parfois.

Comment concilier?

Comment concilier le profit et le bien de tout un chacun? Comment concilier enjeux sociétaires et solutions innovantes? Comment concilier performance, compétition et humanité? Comment concilier progrès et quête de sens?

C’est à ce moment que je me suis dirigée vers le slow entrepreneuriat. L’entrepreneuriat conscient. Durable. Humain. Ce type d’entrepreneuriat me collait bien à la peau. Curieusement, une grande proportion d’entrepreneures femmes vont vers l’entrepreneuriat conscient. Coïncidence? Je ne sais pas, à vous d’en juger.

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat conscient?

C’est l’action de créer de la richesse consciemment par la stratégie de créer une entreprise durable. C’est un type d’entrepreneuriat qui vise la pleine conscience et la pleine présence des entrepreneurs dans leur entreprise, dans un modèle d’affaires bienveillant, différent, humain et présent.

En entrepreneuriat conscient, on choisit de faire grandir notre entreprise, et nous évoluons nous-mêmes davantage au rythme qui nous convient véritablement. On mise sur nos valeurs, et on définit soi-même sa définition du succès, sans tenir compte de la définition inculquée comme le fameux rêve américain!

Il y a ceux qui respectent les règles, ceux qui les transgressent et ceux qui les changent. À vous de voir dans quel camp vous voulez être! J’ai décidé d’être dans le dernier; les règles du jeu ne m’allaient pas vraiment.

Penser aux autres et pas juste à soi-même

L’entrepreneuriat conscient est un nouveau concept dans le monde des affaires, mais pour les dernières générations comme les milléniaux, il est plus connu. Plusieurs jeunes entrepreneurs veulent faire les affaires autrement, et cela se reflète dans leur modèle d’affaires et leur organisation.

En entrepreneuriat conscient, on mise sur des projets engagés et porteurs de sens, tout en étant rentable et compétitif sur le marché. En fait, on veut redonner la place à l’humain dans tout le processus décisionnel d’un projet entrepreneurial.

«Agis comme si la maxime de ton action devait être érigée par ta volonté en loi universelle de la nature.»

– Emmanuel Kant

L’entrepreneur conscient n’a pas d’ambition que pour son portefeuille, mais pour une plus grande cause qui aura plus d’impact que juste sur sa propre vie et sur celles des membres de son équipe. Pour tout dire, il va toujours plus loin dans sa réflexion. Par exemple, au lieu de simplement regarder dans ses états financiers combien il a vendu de ses produits ou services, il va plus loin en se demandant quel message a-t-il transmis aux autres avec ses produits ou services. La variable L’autre est importante, ce qui est bien différent de la variable stéréotypée Chacun pour soi.

Quelques conseils

Si vous êtes entrepreneurs et que ce type d’entrepreneuriat vous interpelle, voici des conseils pour vous aider:

  1. Dressez la liste de vos valeurs;
  2. Prenez le temps de répondre aux questions suivantes:
    1. Qu’est-ce que vous aimez?
    2. Qu’est-ce que vous voulez laisser comme empreinte/héritage dans le monde?
    3. Qu’est-ce que vous trouvez injuste?
    4. Sur quoi avez-vous toujours eu le goût de vous rebeller/de faire autrement?
  3. Écrivez votre définition du succès. Ensuite, ciblez les mots-clés qui vous guideront dans la mission de votre projet;
  4. Définissez votre projet, votre entreprise, en quelques mots seulement.

En entrepreneuriat conscient, on encourage les entrepreneurs à créer une entreprise à leur image en ayant un projet qui a du sens, qui favorise la créativité et qui a des retombées positives sur la communauté afin d’aider son prochain.

Un entrepreneur conscient, dans cette avenue, prendra à cœur sa santé et celles de ses employés. Il se connaîtra mieux, cultivera la bienveillance et le respect. En affaires, un entrepreneur a tous les chapeaux, toutes les responsabilités. C’est excessivement exigeant, alors l’entrepreneur a la responsabilité d’être plus conscient de lui-même, et ensuite aussi des autres. Pour ce faire, quand tout va vite dans le brouhaha du quotidien, on encourage la patience, la règle des 24 heures, ou peu importe le nom sous lequel vous la connaissez. Ce qu’on entend par là, c’est qu’un entrepreneur n’est pas obligé de toujours prendre une décision rapidement, sur le vif. En entrepreneuriat conscient, on encourage davantage l’entrepreneur à s’arrêter pour réfléchir et prendre le temps de bien analyser, autant la situation que lui-même (ses ressentis) et les autres, avant de prendre une décision. De cette manière, il ou elle sera en meilleure posture pour prendre une décision éclairée, et donc, judicieuse pour toute l’organisation.

 

Alors, est-ce que l’entrepreneuriat conscient vous interpelle? Si oui, allez-y! Faites autrement et inspirez les autres gestionnaires à changer en conscience, eux aussi, en adoptant des habitudes de gestion pour le mieux de tous!


Crédit photo de couverture: Tyler Franta | Unsplash

Plus de bien-être

Pardonner: la voie de la libération

Pardonner: la voie de la libération

Je juge donc je suis

Je juge donc je suis

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Le respect, cette «loi» qui se fait entendre

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Le meilleur des descriptions Tinder pour rire ou pleurer de découragement

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument

Top 5 des podcasts québécois à écouter absolument