All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

J’ai finalement fait mon coming out

Par Kim Bélisle – le dans Amour, Bien-être, Psycho, Sexe
Une phrase de Safia Nolin m'a marquée récemment; une phrase qui tourne tellement sous le sens. Ça ressemblait à: «J'espère qu'un jour nous n'aurons même plus à faire de coming out.» Quand tout le monde pourra être ce qu'il veut, sans avoir à s'annoncer ou à se justifier. Sans avoir peur des réactions à l'annonce de leur orientation sexuelle.

Malheureusement, nous n’en sommes pas encore là. L’ouverture d’esprit est difficile à acquérir, c’est un processus qui est long. Cependant, depuis les dernières années, quelques pas ont tout de même été faits dans la bonne direction, notamment quant à l’égalité des droits et libertés.

Certaines de mes amies ont eu à faire un coming out et elles ont chaleureusement accepté de me partager leur expérience et de donner quelques conseils à ceux et celles qui auraient à passer par la même étape.

Une de ces amies était en fait, une de mes meilleures amies au secondaire. À ce moment-là, elle n’avait pas encore fait son coming out. Comme le reste de notre groupe, elle parlait de garçons et vivait diverses expériences hétérosexuelles. Elle m’a confié que durant cette période, elle avait déjà commencé à se questionner sur l’attirance qu’elle ressentait envers des femmes, de temps à autre. Si elle n’en parlait pas, c’est qu’elle ne voulait pas qu’on la voie comme une personne «anormale».  Cependant, à 18 ans, elle a commencé à beaucoup sortir dans le Village. J’imagine qu’elle devait s’y sentir bien, pouvant être complètement elle-même. Nous avions nos doutes sur son orientation sexuelle, mais nous avons préféré attendre qu’elle soit prête à nous en parler. Elle a commencé par en parler avec son père, qui a bien réagi et éventuellement, à nous. Puis, à sa mère. Elle dit avoir eu de la chance parce qu’elle n’a pas eu de réponse négative.

Son meilleur conseil pour quelqu’un n’étant pas encore sorti du placard: Fonce! Entoure-toi de gens en qui tu as confiance et vis ta vie. Tu n’en as qu’une. Tes vrais amis et ta famille vont toujours être là pour toi.

Il y a environ deux ans, une autre de mes amies est tombée amoureuse d’une fille avant même d’en avoir parlé à qui que ce soit. Pourtant, tout s’est fait naturellement. Sa famille et ses amis l’ont laissée explorer ses émotions. Elle a eu un peu plus peur lorsqu’il a été temps d’en faire part à ses connaissances d’université. Elle allait passer trois années avec elles et ne voulait pas se saboter en leur disant qu’elle était homosexuelle. Mais, elle s’est lancée! Maintenant, elle n’a plus besoin de vivre le stress de cacher qui elle est, réellement.

Selon son expérience, il n’y a jamais de moment parfait pour faire ce genre d’annonce de toute manière. L’important est de le faire quand tu te sens prêt et à l’aise avec la personne que tu es. Aime-toi. Plus tu auras honte de toi, plus les jugements des autres t’affecteront. Sois fier! Just be yourself. Il s’agit de trouver des gens à qui tu peux parler et à qui tu t’identifies. Ce ne sera pas nécessairement facile. Mais rien n’est plus beau que de vivre en étant complètement soi-même.

Si tu ressens le besoin de te confier, plusieurs ressources, telles que  Gai écoute, Gris Québec et AlliéEs  sont aussi disponibles afin de t’aider dans ton cheminement.

Vidéo récente
- Amour

- 5 Des Pires Tendances Dating

Plus d'amour

Es-tu victime de stashing dans ton couple?

Es-tu victime de stashing dans ton couple?

Marie-Pier Hamon -
Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Tout savoir sur la dépendance affective pour s’en sortir!

Marie-Pier Hamon -
Le serendipidating, une autre tendance désagréable

Le serendipidating, une autre tendance désagréable

Nerds -

Populaires

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Tout abandonner pour réaliser ses rêves en Gaspésie

Julien Benca -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Glamping: 5 endroits au Québec où passer une nuit pas plate

Nerds -