All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Je t’aime de toute mon indépendance

Par Eve Bilodeau – le dans Bien-être, Psycho, Sexe
Tu ne pourras pas le cacher bien longtemps. L’indépendance et toi avez tissé un lien serré avec les années. Bien avant d’être en couple, tu as voulu apprendre à être bien avec toi. Il comprendra rapidement que ça peut prendre beaucoup de temps avant que tu t’attaches. Ce n'est pas relié à des échecs amoureux refoulés ou à un manque de confiance, mais plutôt à tes convictions et ta vision d’une relation solide et harmonieuse.

Tu t’assumes en tant que personne à part entière et tes multiples périples à la conquête de l’amour t’ont confirmé que tu ne recherches pas quelqu’un afin de combler un vide dans ta vie ou de former un tout à deux. Tu recherches plutôt une personne qui pourra t’aider à évoluer, comme tu le feras en retour.

Pour toi, l’indépendance est le signe d’une relation soudée. C’est le premier signe de confiance que tu peux offrir. La possibilité de vivre un bout de chemin chacun de son côté, en sachant tout de même que lorsque le mot «amour» surgit dans une conversation, c’est à ton complice que tu penseras en premier.  Comme le dit la citation suivante: «Je ne connais point d’autre bonheur que de vivre indépendant avec ceux qu’on aime.».

Ton estime ne doit pas dépendre entièrement de ce que l’autre pense, ni se construire au fil d’une relation. C’est ce qui te rend vulnérable à l’amour. Si la seule estime qu’on possède provient uniquement de l’opinion des autres, c’est à contre-courant avec le bonheur que tu bâtiras une pénible perception de toi-même. Tu en demanderas toujours plus, devenant toujours un peu plus sensible, anxieuse et seule.

Tu n’as pas envie que ta relation s’épuise, que tu arrives à bout de souffle, prisonnière de vos habitudes routinières. Devoir subir un amour qui ne te ressemble point, qui t’étouffe et qui ne te permet pas de t’accomplir de façon singulière. Non pas parce qu’il manque d’amour, seulement parce que tu as besoin de respirer.

Tu as besoin de ressentir qu’il ne dépend pas de toi pour s’épanouir, mais qu’ensemble vous pouvez toujours aller plus loin. Que vous construisez quelque chose de solide. Tu as besoin de ressentir que sa présence te permet de devenir une meilleure personne et d’en apprendre davantage tous les jours. Avant tout, c’est un réel besoin de savoir que le temps ne te file pas entre les doigts et que tu ne perds pas des années précieuses à te confiner dans des moments vides de sens. Tu ne seras probablement jamais rassasié de tes accomplissements et tu accorderas sûrement beaucoup de temps à ton emploi, tes études et tes amis. C’est probablement difficile à comprendre au début, les signes de désir sont probablement faibles, mais ils existent.

Tu lui promets que la place que tu lui accorderas sera précieuse. Une place qui n’est que très rarement conquise.  Même s’il arrivera que plusieurs jours séparent vos moments ensemble, la spontanéité et les surprises existeront sans limites.

Tu l’aimes dans toute ton indépendance.

Continuez votre lecture

Je t’aime de toute mon insécurité

Je t’aime de toute mon insécurité

Eve Bilodeau -
Le jour où mes parents ont compris mon besoin de voyager

Le jour où mes parents ont compris mon besoin de voyager

Marie-Joëlle Pratte -
Je t’aime, mais je te quitte

Je t’aime, mais je te quitte

Nerds -
Je t’aime de toute mon innocence

Je t’aime de toute mon innocence

Eve Bilodeau -
Mon ex, celui avec qui je ne suis jamais sortie

Mon ex, celui avec qui je ne suis jamais sortie

Laurence Nguyen -
Toutes ces opportunités que j’ai manquées pour dire je t’aime

Toutes ces opportunités que j’ai manquées pour dire je t’aime

Charles L'Heureux -
Je m’aime avant tout

Je m’aime avant tout

Chloé Néron -
Rappelle-moi qui je suis

Rappelle-moi qui je suis

Eve Bilodeau -
À toi qui passe la soirée toute seule

À toi qui passe la soirée toute seule

Marilyne Jetté -
Je t’aime, mais capote pas avec ça!

Je t’aime, mais capote pas avec ça!

Je t’aime moi non plus

Je t’aime moi non plus

Mélissa Lavoie -
Je ne t’aime pas, à la prochaine

Je ne t’aime pas, à la prochaine

Mon cactus est mort, je t’aime

Mon cactus est mort, je t’aime

Julien Marchand -
L’excuse facile du manque de temps

L’excuse facile du manque de temps

Beaucoup d’indépendance

Beaucoup d’indépendance

Stephanie Bureau -