All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Lettre à une future enseignante

Par Eve Bilodeau – le dans Carrière, Psycho
À toi qui te retrouveras devant une trentaine d’élèves, devant ceux qui n’auront qu’une constante envie de fuir devant l’apprentissage que tu voudras leur fournir. Aux déséquilibres parfois flagrants qui borderont ta classe, laissée à toi même devant une foule d’enfants et d’adolescents en quête de réponses aux plus grandes questions de la vie. À toi qui devras remplir le vide dans les yeux qui porteront en eux l’incompréhension, le doute, l’ennui. Sache que malgré tout, tu as une place importante dans une société en constant renouvellement.

Lettre à une future enseignante

Tu auras le devoir de donner sans compter, sans attentes. Étudiant dans le domaine, je n’ai nul besoin de me rappeler que je ne révolutionnerai pas le monde de l’enseignement, mais que j’y apporterai tout ce dont j’aurai à donner. Je suis une personne passionnée et j’ai bien l’intention de le faire vivre à nos adultes de demain, encore innocent devant l’inconnu qui s’offre à eux. Tu porteras en toi le pouvoir de l’éducation et la beauté du savoir. C’est précieux que de devoir livrer confiance et authenticité.

Pour être bien honnête, je ne pensais jamais avoir le courage de me retrouver devant une classe ou, mélangé entre troubles d’apprentissage et refus de coopération, je serais confronté à moi-même. J’admirais tous ceux qui avaient eu assez de persévérance pour dédier leur carrière à de nombreuses remises en question. Est-ce par souci de fibre maternelle ou pour satisfaire la soif du savoir? Pour le moment je ne pourrais confirmer. Ce dont je suis certaine par exemple, c’est que j’admirais toute la détermination et le détail qu’ils apportaient dans la vie des étudiants. Je savais qu’entre les quatre murs d’une école je vivrais des émotions fortes, des hauts, des bas, mais surtout de la passion. Je pense que nous y sommes dédiés, par la voie d’une recherche infinie de nouveaux défis.

À toi, future enseignante. Tu dois être consciente de la tache ardue et difficile de cette profession dans notre société actuelle. Des classes difficiles, de longues heures de travail impressionnantes et peu reconnues. Être enseignant, c’est rebâtir à zéro en septembre et laisser partir ce que tu as peaufiné pendant 10 mois, une fois juin venu. Soumise à une certaine spontanéité, voir peut-être même une impulsivité, je sais que du haut de tes nombreuses années universitaires, tu n’auras peut-être pas le bagage nécessaire pour faire face à la réalité scolaire. Ça va prendre du temps, de l’observation et de l’écoute. Tu devras écouter tes élèves et tes limites.

Tu devras accepter de ne pas avoir réponse à tout et qu’il y en aura toujours pour ne pas aimer ta façon de fonctionner. Avant tout, tu devras être fière de ce que tu livreras, toi qui accompliras un emploi parfois inhumain qui ne laisse pas beaucoup de place pour l’erreur. Un de tes plus grands devoirs sera de valoriser la jeunesse à une époque où celle-ci est beaucoup trop souvent sous-estimée. Ton âme se consolera des réussites et des échecs qui te pousseront à offrir encore plus. Ce ne sera pas une tâche facile que de parfois t’ouvrir et te confronter à des situations délicates. Tu pourras être fière de te lever chaque matin afin d’embellir quelques quotidiens, toujours avec un bagage un peu plus complet. Tu n’auras jamais fini d’être surprise.

Continuez votre lecture

Lettre à mon corps

Lettre à mon corps

Karine Boileau -
Je suis sortie toute seule

Je suis sortie toute seule

Émilie Lalonde -
Les 5 commandements du sac

Les 5 commandements du sac

Nerds -
Vouloir (se) plaire à tout prix ?

Vouloir (se) plaire à tout prix ?

Mélissa Lavoie -
J’ai dû tout recommencer, merci à la vie!

J’ai dû tout recommencer, merci à la vie!

Félix Bernier -
Lettre à la distance

Lettre à la distance

Nerds -
Lettre ouverte à mon père célibataire

Lettre ouverte à mon père célibataire

Éliza Lafond -
Valise ou pack sac: «peser» le pour et le contre

Valise ou pack sac: «peser» le pour et le contre

Lettre à celui qui ne la lira jamais

Lettre à celui qui ne la lira jamais

Tanya Gélinas -
De Moscou à Pékin, petit train va loin

De Moscou à Pékin, petit train va loin

Nerds -
Quoi manger avant et après ton entraînement

Quoi manger avant et après ton entraînement

Ethel Gutierrez -
Ode aux enseignants qui ont marqué ma vie

Ode aux enseignants qui ont marqué ma vie

Camille St-Germain -
10 choses stupides que tu fais pour ton kick

10 choses stupides que tu fais pour ton kick

Nerds -
Devenir la meilleure version de soi-même une case à la fois

Devenir la meilleure version de soi-même une case à la fois

Julien Marchand -
Comment mon statut d’étudiante a tué ma personnalité

Comment mon statut d’étudiante a tué ma personnalité