All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La mixologie : quand « art » rime avec « bar »

Par Nerds – le dans Cuisine

En ce début décembre, en pleine fin de session universitaire, il n’y a pas que toi et moi qui sommes dans le jus. Émilie Bazinet, l’une des 19 finalistes montréalaises du concours national de mixologie MadeWithLove, elle, l’est littéralement. Elle doit concevoir un cocktail avec l’alcool qui lui a été assigné, le rhum Appleton dans son cas, pour séduire 5 juges et plus de 1000 personnes.

10834677_10152377424692271_239481734_o

Photo par Jean-Sebastien Michel / Alambika

Comme ma collègue nerdie Raphaelle Dubé l’évoquait dans son article couvrant les qualifications de septembre passé, MadeWithLove a été créé dans le but de rendre plus accessible et de faire connaître l’art de la mixologie. Lors de la finale montréalaise, qui aura lieu dans un peu moins d’une semaine, le 15 décembre, à la Société des Arts Technologiques, deux prix seront décernés : celui des juges et celui du public (lors des autres compétitions du genre, les juges sont les seuls évaluateurs). Les cocktails seront examinés selon plusieurs critères : le goût, bien sûr, mais aussi la présentation visuelle et la technique.

De plus, une nouveauté cette année, chacun de ceux-ci doivent créer une bouchée associé à leur cocktail. Les deux gagnants auront la chance d’affronter les finalistes de Vancouver, Winnipeg, Calgary, Halifax, Québec et Toronto à la finale nationale, qui se tiendra dans la Ville-Reine. Le prix ultime de la compétition? Un voyage pour aller parfaire son art dans un autre pays.

548212_491090894239965_948915556_n

Source: MadeWithLove

J’ai donc rencontré Émilie Bazinet la semaine dernière dans le cozy Toi, Moi et Café de l’avenue Laurier. Après m’avoir brièvement exposé l’origine de la mixologie, qui prend racine en ce temps où les bitters étaient utilisés pour soigner les gens, la jeune femme m’a parlé de son parcours dans l’industrie de la gastronomie et des buvettes. Ainsi, à la suite d’un cours de bar professionnel et d’une formation à l’ITHQ en service, Émilie s’est lancée dans ce monde en travaillant au Jockey, dans Rosemont. Selon ses dires, c’est l’aspect communicationnel du contact avec les clients et le fait de créer une expérience culinaire pour eux qui l’ont tout de suite séduite.

10818760_10152377424727271_587434664_n

Puis, Émilie a participé à plusieurs séminaires et compétitions organisés par les grandes compagnies de spiritueux, comme la « mademoiselle Cointreau », par exemple. Elle m’a confié qu’il est très important dans ce milieu d’être autodidacte, de s’informer constamment pour s’inspirer et progresser dans la maîtrise de son art. C’est alors qu’elle travaillait à l’Assommoir que la mixologue a participé aux qualifications de MadeWithLove. Lors des deux années précédentes, elle s’était déjà impliquée au sein de la logistique et avait voyagé avec l’équipe pratiquement partout. C’est la première année où la jeune femme passe «de l’autre côté du bar» et qu’elle se présente comme une des concurrentes.

10818993_10152377425222271_1916425743_n

Source: MadeWithLove

Lorsque j’ai reçu le communiqué de presse de la part de la responsable des relations médias de la soirée, j’ai été surprise de constater qu’il y avait seulement 3 filles, sur les 19 personnes participant à la finale. À ce sujet, Émilie m’a révélé que c’est un milieu dans lequel il est encore difficile pour une femme, même en 2014, d’acquérir et de conserver une crédibilité. Selon elle, c’est plus ardu, car il faut se constituer un personnage, une identité forte de bartender. La compétition est féroce, les femmes devant faire encore plus leurs preuves dans ce monde qui joue des coudes. Malgré tout, gageons que l’ardeur à la tâche et la détermination d’Émilie sauront porter fruit! D’ailleurs, parlant de fruits, voici la recette du cocktail « valeur sûre » d’Émilie, qui travaille maintenant au North End, sur De la Roche au coin de Rosemont.

df06ca01fd09e005_Bramble-Cocktail

« Bramble »

– 1 once de gin

– 1 once de Chambord (liqueur de framboises)

– 1 demi-once de jus de citron

– un peu de sucre

– glace concassée

Mélanger tous les ingrédients et savourer!

Si tu cherches une façon originale de fêter la fin de session et le début des vacances des Fêtes, MadeWithLove est tout indiqué! Il est important de souligner que malgré l’aspect compétitif de la soirée, le tout se déroule dans une atmosphère conviviale, axé tout autant sur le plaisir des consommateurs que des mixologues. Ces derniers sont tous des amis du métier et s’entraident énormément à travers le processus. Alors, il reste encore des billets en vente ici et ce, pour moins cher que peut te coûter une soirée de beuverie dans la plupart des bars! Santé!

Par Amélie Hubert-Rouleau
Collaboratrice spontanée

Tu veux que ton texte soit publié sur lesnerds.ca? Voici comment:
Soumettre un texte spontané

Vidéo récente
- Cuisine

6 restos montréalais où manger de vrais bons bols de ramens

Plus de cuisine

5 cafés-librairies où bouquiner en buvant une boisson chaude à Montréal

5 cafés-librairies où bouquiner en buvant une boisson chaude à Montréal

Alexandra Nadeau-Gagnon -
De Montréal à Vancouver, voici nos bars cachés préférés!

De Montréal à Vancouver, voici nos bars cachés préférés!

Marie-Pier Hamon -
5 restos pas chers et bons où aller manger à Montréal

5 restos pas chers et bons où aller manger à Montréal

Marie-Pier Hamon -

Populaires

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

J’avais 18 ans et je pensais que c’était ça, l’amour

Kim Bélisle -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
À toi avec qui ça n’a pas marché…

À toi avec qui ça n’a pas marché…

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.