All time BetterBe Branchez-vous Carrières

L’impact des emplois étudiants, trop souvent sous-estimé

Par Laurence Lécuyer – le dans Carrière
On a tous commencé au même endroit. Nos parents nous donnaient quelques petites tâches (trop souvent ménagères) et, en échange, on recevait quelques dollars. Parfois, pour les chanceux, c’était un billet bleu. Lorsqu’on gagnait la confiance de nos géniteurs et qu’on était promu à des tâches plus complexes,  on se voyait passer du billet avec monsieur Laurier à celui de madame la reine Elizabeth.

L’impact des emplois étudiants, trop souvent sous-estimé

De corvée en corvée, nous avons acquis de l’expérience en ce qui a trait à laver les salles de bain, tondre la pelouse et faire d’innombrables nettoyages de vaisselle. Puis, est venu le temps où nos parents ont décidé que nous devions aller chercher un vrai emploi. Armé de notre premier CV, qui était trop souvent qu’une simple copie de celui de notre grande sœur, et de nos quasi inexistantes expériences de travail, l’aventure de la recherche d’un emploi à temps partiel débutait. À cette époque, nos parents nous disaient des phrases comme : « Avec un emploi, tu vas apprendre la vraie vie! » Aujourd’hui, je comprends parfaitement ce qu’ils voulaient dire.

Quand je repense à mes petits boulots étudiants, je réalise toute la richesse de ceux-ci.  Il serait cliché de dire que ces emplois m’ont fait grandir, mais c’est un peu ça quand même.

Le passage de la vie d’adolescent à celle de jeune adulte est rempli de questionnements et de recherche d’identité. On cherche à se comprendre, à se connaître et à découvrir qui nous sommes.  On sous-estime trop souvent ces premiers emplois qui nous forgent le caractère et les idées. Prenez une fille timide et introvertie, puis donnez-lui le rôle de monitrice de camp de jour. Elle va peut-être adorer ou détester, mais dans les deux cas, elle va apprendre à faire sa place et à sortir de son inconfort. Prenez un garçon qui a de la difficulté à parler en public et offrez-lui un poste au service à la clientèle. Il va possiblement aimer ou maudire son emploi, mais dans les deux cas, il va apprendre le sens de la répartie (en demeurant poli puisque le client a toujours raison!). Ces jobs d’étudiants sont une école en soi qui aident chaque personne à développer ses capacités au maximum, d’où leur importance.

Aujourd’hui, ayant toujours un emploi étudiant, j’essaie d’observer d’un point de vue extérieur, tous les bénéfices que j’en retire. Malgré les nombreux moments où la motivation de se réveiller pour aller travailler après une soirée arrosée est difficile à trouver, il y aura toujours ces raisons pour lesquelles on se lève ces matins-là. Ces personnes qui nous donnent le sourire parce qu’elles ont le même visage magané que nous le lundi matin. Ces personnes avec qui les soirées pour se changer les idées se transforment en séance d’anecdotes sur les clients désagréables. Ces personnes qu’on n’aurait jamais connues sans ces emplois. Je suis maintenant reconnaissante envers ces emplois de m’avoir donné de l’expérience alors que je n’en possédais pas, de m’avoir façonné la personnalité et de m’avoir offert des collègues de travail qui seront si difficile de quitter.

Continuez votre lecture

La campagne et ses multiples beautés (trop) souvent oubliées

La campagne et ses multiples beautés (trop) souvent oubliées

Laurence Lécuyer -
À nos humains favoris

À nos humains favoris

Laurence Lécuyer -
Le Team Building

Le Team Building

Nerds -
4 trucs pour se trouver un premier emploi d’adulte

4 trucs pour se trouver un premier emploi d’adulte

Virginie Marceau -
NomadTALKS : Le rendez-vous des voyageurs dans l’âme !

NomadTALKS : Le rendez-vous des voyageurs dans l’âme !

Marie-Joëlle Pratte -
L’huile de palme, l’ennemi numéro 1 de l’alimentation?

L’huile de palme, l’ennemi numéro 1 de l’alimentation?

3 trucs pour intégrer l’activité physique au bureau

3 trucs pour intégrer l’activité physique au bureau

Kapria-Jad Josaphat -
Les belles années de la vie d’adulte

Les belles années de la vie d’adulte

Annick Gendron -
Sors-tu vraiment de ta zone de confort?

Sors-tu vraiment de ta zone de confort?

Laurence Lécuyer -
Recherche d’emploi : L’art de se créer de l’expérience

Recherche d’emploi : L’art de se créer de l’expérience

Annick Gendron -
Changer de domaine, oui mais comment? 

Changer de domaine, oui mais comment? 

Valérie Martel -
L’amitié dans la vingtaine, ça change

L’amitié dans la vingtaine, ça change

Sophie Prévost -
Les meilleurs sites pour la recherche d’emploi

Les meilleurs sites pour la recherche d’emploi

Sarah Dufresne -
Quand vivrons-nous?

Quand vivrons-nous?

Delphine Nicodeme -
Le pouvoir des mots

Le pouvoir des mots

Eve Bilodeau -