All time BetterBe Branchez-vous Carrières

Tu te souviens quand tu allais clubber?

Par Julie Morisset – le dans Divertissement, Restos et bars
Ton envie de danser se fait entendre et, rapidement, tes vieux souvenirs remontent à la surface et te donnent une petite envie de repartir à l'aventure. Te souviens-tu de ces folles nuits dans les...clubs? 

Tu te souviens quand tu allais clubber?

1- Les déplacements

La première chose qu’on faisait lorsqu’on organisait une soirée en ville, c’était choisir la ou les personnes qui seraient derrière le volant. On choisissait donc la fille wild qui faisait des parallèles les yeux fermés pour se rendre en ville. Pour revenir, généralement, personne ne se portait volontaire et c’était avec une bonne partie de Roche-papier-ciseaux qu’on décidait qui n’aurait pas le droit de perdre le contrôle.

Arrivait 3 heures du matin, généralement le moment où on trouvait notre conducteur désigné en train de profiter de la dernière tournée de tequila pendant le last call. C’est à ce moment que tu comprenais que tu finirais probablement ta soirée dans un McDonald le temps qu’une personne redevienne responsable.

 2- L’alcool

Tu courrais vers le bar pour aller te chercher un drink. Tu avais déjà hâte de goûter à ton rhum & coke qui te faisait rêver depuis le matin. Tu attendais, attendais, attendais…finalement, le barman s’approchait et tu avais la chance de commander ton verre. Il te le glissait et tu apprenais au même moment que ton lunch de la veille avait coûté moins cher que ce que tu étais sur le point de consommer. Ta consommation à la main, tu prenais une gorgée pour réaliser que ce n’était pas ce que tu avais commandé.

Plus tard, ton verre était vide, parce qu’il l’était trop souvent. Tu avais encore soif, donc tu te dirigeais à nouveau vers le bar. Tu attendais, attendais, attendais…le barman arrivait et tu lui redemandais un rhum & coke en précisant que tu voulais du rhum brun et pas du Jack. Ta consommation à la main, tu prenais une gorgée : beurk, il était trop fort.

3- Ton argent

Tu apportais toujours 40 $ pour ta soirée en te disant que tu pourrais t’acheter quelques verres, mais tu apportais tout de même ta carte débit pour avoir une certaine liberté en cas d’urgence (malgré le manque de fonds dans ton compte). Tu te réveillais le lendemain matin et il te restait un 5 $ fripé dans le fond de ta poche. Fiou, tu n’avais pas tout dépensé. Dans la journée, lorsque tu faisais un tour sur ton compte de banque, tu réalisais que tu avais retiré de l’argent pendant la soirée, que le ATM avait ajouté des frais irraisonnables et que tu allais devoir manger des toasts pendant encore une autre semaine…jusqu’à la prochaine soirée.

 4- Le après

 Tu rentrais à 4 h am après avoir mangé un bon BigMac et avoir bu la totalité d’un litre d’eau. Tu avais à peine pris le temps de te déshabiller (t’enlevais tes pantalons avec tes pieds uniquement), tu avais seulement laissé tomber ta tête sur ton oreiller. Ta chambre avait fait 3-4 tours dans ta tête avant que tu puisses t’endormir.

Le désert qui te servait de bouche t’avait réveillé subitement à 8 heures, ta tête était une bombe qu’on ne pouvait désamorcer et ton BigMac était volontaire pour sortir de ton corps. Tu rampais vers la salle de bain, tu avais du mascara jusqu’au menton, les yeux gonflés et, malgré ton brossage de dents, tu sentais encore le rhum de la veille…En fait, c’est ce que ta boss t’avait dit au travail. C’est à ce moment que tu te disais : « Ce soir, je prends ça tranquille! » Yeah right!

5- Les photos

Toutes tes amies de fille et toi aviez pris un temps fou pour vous préparer; coiffure, robe, maquillage, chaque détail était important. Rendues sur place, la musique était tellement bonne que vous vous étiez lancées sur la piste de danse et vous aviez dansé comme des déchaînées. Venait le moment où vous décidiez de prendre une photo de groupe en action; une prise, deux prises et puis trois et quatre…enfin, c’était la bonne! Vous étiez fières, donc vous l’aviez mise sur Facebook. Le lendemain, en ouvrant votre téléphone, vous aviez vu cette photo « parfaite » : QUECÉ ÇA! Les cheveux défaits, la robe qui montrait un peu trop votre brassière, les duck faces, ce n’était pas votre meilleure finalement…

Finalement, vous souvenez-vous de vos soirées? Je suis certaine que vous pouvez trouver 3 ou 4 photos pour vous aider à vous rappeler. Malgré tout, ce sont de bons souvenirs!

Continuez votre lecture

Les 5 raisons qui te donnent envie de retourner vivre chez tes parents

Les 5 raisons qui te donnent envie de retourner vivre chez tes parents

Julie Morisset -
Vivre sans attentes

Vivre sans attentes

Mélissa Lavoie -
Tu te sens feeling? Breeze!

Tu te sens feeling? Breeze!

-
5 cocktails revisités pour ouvrir ta terrasse

5 cocktails revisités pour ouvrir ta terrasse

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Tu vas t’en remettre, je te le promets

Quand toute te lâche

Quand toute te lâche

Ève Landry -
Baltic Club: quand entrepreneuriat et amour vont de pair

Baltic Club: quand entrepreneuriat et amour vont de pair

Sophie Prévost -
#sorrynotsorry : Tu fais zéro pitié

#sorrynotsorry : Tu fais zéro pitié

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Punir votre ami(e) qui «swipe» votre galerie de photos

Punir votre ami(e) qui «swipe» votre galerie de photos

-
Quand ton plan A ne fonctionne pas

Quand ton plan A ne fonctionne pas

Cynthia Lauzé -
Le futur fascinant et inquiétant de la réalité virtuelle

Le futur fascinant et inquiétant de la réalité virtuelle

Alexandra Nadeau-Gagnon -
Ce texte ne parle pas de « ma génération »

Ce texte ne parle pas de « ma génération »

Julien Marchand -
5 trucs pour éviter un hangover

5 trucs pour éviter un hangover

Eve Bilodeau -
5 activités à faire la semaine quand tu travailles le week-end

5 activités à faire la semaine quand tu travailles le week-end

Émilie Bossé -
4 bars speakeasy parfaits pour une soirée mémorable

4 bars speakeasy parfaits pour une soirée mémorable

Claudia Beaudry -