All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Vivre son temps des Fêtes et non le subir

Par Noémie Ferland – le dans Temps des Fêtes
Noël approche et sa grande vague de stress aussi. Entre le magasinage pour trouver le parfait cadeau pour un 4e échange (même en sachant très bien que celui que tu vas recevoir n'en sera pas à la hauteur) et l'organisation des soirées pour faire plaisir à tout le monde, y'a de quoi se prendre la tête.

Mais depuis quand c’est supposé être stressant, passer de bons moments en famille et entre amis? Se rassembler pour profiter du temps ensemble, c’est pas ça l’essentiel?

Pourtant, c’est fou comme on y associe tout plein d’obligations.

En réfléchissant comme ça, je comprend les gens qui se mettent à détester Noël. Parce que c’est fâchant. C’est fâchant le sentiment d’être obligé de débourser des centaines de dollars (même si ça fait toujours plaisir d’offrir un présent). Tout ça pour acheter des objets qui, la plupart du temps, ne sont réellement pas nécessaires. (Je vous épargne le discours sur le matérialisme, mais pensez-y!)

Et je comprends encore plus les gens qui détestent Noël, parce que je réalise qu’on se fait imposer un paquet d’artifices qui n’ont même plus rapport avec ses vraies valeurs. 

d8dae144cdbd4b2e1eafd77d1d24d23eCrédit : Country Living

Malgré tout, j’aime Noël d’amour, même avec les tournants que la société lui a fait prendre, parce que je n’ai plus les mêmes attentes.

Quand j’y pense, mes souvenirs les plus chers ne sont pas reliés aux réveillons sans fin, ni aux plus beaux cadeaux: ils sont reliés à des traditions toutes simples et qui font mon bonheur à chaque année, comme me réveiller le matin du 25 décembre et déjeuner avec des restants de biscuits de la veille ou encore passer la journée en pyjama à jouer à Mario Kart sur la Nintendo 64 avec mon frère.

Ces petits moments là, ils débarquent sans attentes, qu’on soit le 23 décembre ou le 7 janvier (allô Beau Dommage), ils font du bien, pis maudit que ça résume bien l’esprit des Fêtes.

Alors j’crois qu’il faut aborder Noël avec toute l’authenticité qui nous habite, quitte à se fendre en 2 au lieu d’en 4, et éviter de se rendre malade en prenant une 3e portion de patates pilées pour faire plaisir à matante Thérèse.

Dire non, refuser de participer à un échange cadeau ou même à un party tout court parce qu’on en a tout simplement pas envie, c’est correct, pis c’est ça être authentique. C’est de cette manière-là qu’on s’offre des vrais moments, dignes d’être des souvenirs.

Et surtout, il faudrait juste apprendre à vivre le temps des fêtes, et non le subir. Il faudrait apprendre à s’offrir du temps, pour mieux saisir la simplicité du moment présent.

Ça fait que chez nous, on a décidé qu’on gardait nos sous pour se préparer le meilleur des repas, parce que de toute façon, les meilleures anecdotes se racontent mieux autour d’un verre de vin que d’un sapin.

(Pis en passant, ces fameux petits instants de bonheur sans attentes, sont là les 364 autres jours de l’année aussi, j’dis ça comme ça!)

Plus de temps des fêtes

La Cuvée d’hiver : un cadeau original à offrir pour Noël 2017

La Cuvée d’hiver : un cadeau original à offrir pour Noël 2017

Audrey-Ann Heafy-Saucier -
Le Salon des métiers d’art 2017, l’endroit parfait pour tes cadeaux de Noël!

Le Salon des métiers d’art 2017, l’endroit parfait pour tes cadeaux de Noël!

Émilie Bossé -
Le Collectif des Fêtes d’UNLEASH

Le Collectif des Fêtes d’UNLEASH

Kim Bélisle -

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Netflix Canada: nouveautés disponibles en juillet 2019

Marie-Pier Hamon -