0

4 trucs pour se trouver un premier emploi d’adulte

Il ne vous reste qu’une dernière session avant d’entrer sur le marché du travail ou vous venez tout juste d’obtenir votre diplôme? Félicitations! Qu’arrivera-t-il ensuite? Pas de panique, vous n’êtes pas seules dans cette galère, je le suis moi-même! Les études sont importantes, on nous le dit souvent. Par contre, on ne nous donne pas vraiment des conseils éclairants pour la recherche d’emploi. C’est pourquoi je tenterai de fournir quelques trucs pour faciliter cette étape stressante de la vie de jeune adulte.

 

Se bâtir une petite expérience pendant les études

Bon, ce conseil s’adresse particulièrement à celles qui sont encore à l’école. Cherchez les babillards dans votre cégep, votre université ou votre centre de formation professionnelle. Vous verrez probablement plusieurs offres d’emploi ou de demande d’aide dans plusieurs domaines. Donnez votre nom à toutes les notes qui vous semblent appropriées. Vous ne perdrez rien, même si vous essuyez un refus. Ça vous donnera dans le pire des cas une expérience pour donner sa candidature. Dans le cas d’une réponse positive, ne changez pas d’avis si vous trouvez finalement que ce petit travail ne correspond pas à vos attentes au premier regard. Donnez-vous une chance d’apprendre!

 

Faire un peu de bénévolat

Ce type de travail ne sert pas uniquement à mieux dormir le soir. Bon, c’est vrai que c’est gratifiant de faire sa BA, je le concède. Mais les futurs employeurs voient aussi le bénévolat d’un bon œil sur un CV: ça démontre un dévouement de la part du candidat. Le bénévolat constitue une superbe carte de présentation des chercheurs d’emploi, puisque ça prouve que vous ne travaillez pas uniquement pour le salaire. Vous n’avez toutefois pas besoin de faire du bénévolat qui est en lien direct avec votre domaine d’études. Ça aide aussi, mais vous n’êtes pas obligés de vous limiter à ça.

 

Se bâtir un réseau

Qu’est-ce que j’entends par là? Eh bien, la recherche d’emploi fonctionne beaucoup mieux avec un réseau rempli de gens qui œuvrent dans votre domaine ou qui connaissent beaucoup de monde eux-mêmes. Pour vous bâtir ce réseau, je vous conseille de vous ouvrir un compte LinkedIn si ce n’est déjà fait. Peut-être que quelqu’un connaît quelqu’un qui travaille dans une entreprise où il manquerait une personne pour occuper un poste pour vous. Qui sait?

 

Envahir le marché caché

Saviez-vous que les offres d’emploi affichées sur le web ou dans les journaux ne constituent que 15% du marché de l’emploi? Cela veut dire que la majeure partie des offres se font à l’intérieur des entreprises. Pour ce faire, le bottin téléphonique est un outil indispensable. Vous recherchez dans la table des matières les entreprises susceptibles d’avoir besoin de vos services. Vous appelez ensuite et demandez de parler au responsable du domaine qui vous concerne. Par exemple, si vous voulez devenir une conseillère en communication, vous demandez à parler au responsable des communications de l’entreprise. Je sais, c’est gênant d’appeler à l’improviste, mais à force de persévérance, vous risquez d’avoir des résultats.

 

Bonne recherche!

 

Pour trouver ta voie, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires

tags:
Virginie Marceau Stagiaire en rédaction, avec un baccalauréat en littérature et bientôt un autre en rédaction professionnelle. Diplômée de l'Université Laval