All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

À moi, que j’ai perdu au fil du temps

Par Nerds – le dans Bien-être, Sexe
Dans la vie, il n’y a rien qui m’énerve plus que les phrases déjà toutes faites. Pourtant aujourd’hui, cette phrase ne m’a jamais paru aussi vraie : « Avant d’être bien avec autrui, il faut apprendre à être bien avec soi-même. »

À toi qui t’es perdu à travers les années, à travers tes relations et tes obligations. Sans vraiment t’en rendre compte, tu t’es mis à l’écart de ta propre vie. T’as préféré te concentrer sur des relations qui battaient de l’aile, sur ton travail ou sur un quelconque projet qui t’animait. Tu n’as pas écouté ta petite voix intérieure, celle qui te disait que quelque chose clochait, que tu n’étais pas à la bonne place.

A photo by Oscar Keys. unsplash.com/photos/AmPRUnRb6N0Unsplash

Il y a 2 ans, j’ai rencontré un garçon. Le genre de rencontre auquel tu ne t’y attends vraiment pas. Tu croises cette personne comme ça, par hasard, dans un party de fin de session, t’es amanché tout croche et tu ris parce que t’as trop bu. La personne te plaît, les conversations filent, le premier baiser vient naturellement et sans t’en rendre compte, l’amour se pointe le bout du nez. Sans vraiment savoir dans quoi on s’engageait, on s’est insérés l’un l’autre dans nos vies respectives. On était jeunes et naïfs, on pensait que s’aimer suffisait pour être heureux à deux.

Erreur.

Nous sommes devenus dépendants l’un de l’autre. Ses pensées étaient constamment dirigées vers moi. Il me disait qui être. Moi j’étais devenue un tapis. J’oubliais qui j’étais, je le mettais en priorité dans ma vie et je voulais qu’il fasse de même. On est devenus frustrés. Frustrés de ne plus être le couple parfait du début. Frustrés de ne plus pouvoir communiquer aussi aisément, frustrés de voir à quel point notre relation avait changé. On cherchait la perfection du début, mais elle n’existait plus.

Les obstacles sont arrivés et on n’arrivait pas à les surmonter. Un blocage nous empêchait de renouer les liens. La rupture nous apparaissait comme la seule issue possible.

A photo by NASA. unsplash.com/photos/whDrFMucHkcUnsplash

C’est là qu’après bientôt 2 ans de chamboulement, j’ai réalisé que je m’étais mise de côté. Mise de côté comme lorsqu’on met de côté un vêtement que l’on n’est pas sûr d’aimer. Qu’on hésite longtemps à savoir si on va revenir l’acheter avant la fermeture du magasin. Eh bien, je me suis oubliée quelque part au fond d’une tablette, entre deux appartements et quelques jobs étudiantes.

On s’est perdu dans notre couple, mais aussi individuellement. Je n’aimais plus notre relation et il n’aimait plus la fille qu’il avait en face de lui. Il faut dire que je ne la reconnaissais pas non plus; ma vie tournait autour des autres, de lui,  j’étais dans le brouillard quant à moi-même. Je me suis déconnectée de mes émotions, car j’avais peur de ce qui allait arriver. On avait espoir qu’avec le temps, les choses allaient se replacer. Mais ce n’est pas le temps qui crée les changements, c’est les actions. Pour ce faire, on devait prendre le temps de s’en parler et arrêter de fuir nos problèmes.

On a parlé. Ça a fait mal au début, mais ça a fait du bien par la suite. On a arraché le plaster, rouvert la plaie pour la guérir comme du monde, cette fois, avec le bon onguent. On est convaincu qu’il nous reste plein d’expériences à vivre, plein de choses à apprendre. On a décidé de continuer ensemble, mais cette fois sans nous perdre individuellement. En amour, il ne devrait jamais y avoir de game, ce n’est que la rencontre de deux âmes qui veulent se partager leurs expériences et s’en créer de nouvelles.

unplashperdre5Unsplash

Cela dit, aujourd’hui est le commencement du moment où je me mets en priorité dans ma vie. Fini le déni, fini le refoulement et fini les regrets. Je le fais pour moi. Je n’oublie pas, mais j’en retire des leçons. Nos émotions, elles ne sont pas là pour être cachées, niées ou changées. Elles sont là pour être exprimées et c’est ça le plus beau. Oui, nous avons tous des démons qui nous envahissent parfois de trop près, mais voilà une belle occasion d’apprendre à les connaître. Ce n’est qu’en les acceptant qu’ils finiront par disparaître, nous permettant ensuite de cohabiter avec le bonheur.

Et peut-être qu’après, je partagerai ce bonheur avec toi.

Vidéo récente
- Bien-être

Devrais-tu essayer l'entraînement HIIT?

Plus de bien-être

Apprendre à dire non: une habitude aux multiples bienfaits

Apprendre à dire non: une habitude aux multiples bienfaits

Nerds -
Top 5 des meilleures chaînes YouTube pour t’entrainer à la maison

Top 5 des meilleures chaînes YouTube pour t’entrainer à la maison

Nerds -
Les 5 meilleures chaînes YouTube pour faire du yoga à la maison

Les 5 meilleures chaînes YouTube pour faire du yoga à la maison

Nerds -

Populaires

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Mon avis sur le lifting colombien des fesses

Marie-Pier Hamon -
Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Jessica Dussault -
Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Vernis à ongles: les tendances printemps-été 2019 que tu dois essayer

Nerds -

Nerds

Des plus belles destinations voyage aux bars à découvrir en passant par des tranches de vie de toutes sortes, l'équipe de Nerds te propose quotidiennement du contenu de qualité, divertissant et à l'image de la jeune femme épanouie que tu es.