All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

À toi qui es décédé du cancer

Par Nicolas Sipak – le dans Bien-être

Jeudi 14 janvier 2016, 16h22. Fin de journée au travail. J’ouvre un fichier que je mettais de côté depuis un certain temps. C’était ma liste d’idées d’activités à proposer pour l’année à venir, pour l’entreprise pour laquelle je travaille. Je cherchais un organisme auquel on pourrait s’associer, puis j’ai pensé à Relais pour la vie. 16h25, j’écris mon courriel pour avoir plus d’informations. 16h26, je pèse sur le bouton « Envoyer ». 16h27, ma boss sort de son bureau : «René Angélil est décédé». Il y a de drôles de coïncidences dans la vie.

Celine-Dion-family-1

Tu sais René, je sais qui tu es, mais je ne pourrais pas dire que je te connais beaucoup. Même que je ne pourrais pas nommer en détails les grandes lignes de ta vie professionnelle ou le nom de tes enfants sans chercher sur Internet. Par contre, il y a une chose qui me permet d’affirmer que je me rapproche de toi et de tes proches qui va bien au-delà de tout cela. Le cancer.

J’avais 5 ans quand j’ai appris que mon frère avait le cancer, une tumeur maligne au cerveau. À cet âge-là, je ne peux pas dire que je comprenais tout ce qui se passait, mais je savais que ça n’allait pas bien. Ni pour mon frère, ni pour mes parents. Ça l’a changé pour toujours, mais il s’en est sorti. Décembre 2002, mon frère a mal à la tête un matin. Je le sentais. Le p’tit kid de 12 ans en moi le ressentait. Il avait le même sentiment que 7 ans plus tôt. C’était le cancer qui revenait : tumeur bénigne au cerveau. Une fois de plus, ça l’a changé pour toujours, mais il s’en est sorti. Octobre 2015, c’est au tour de mon père. Tumeur cancéreuse. Il s’en est sorti. Mais il y a aussi eu un grand-père que je n’ai jamais connu qui est parti avant même ma naissance qui ne s’en est pas sorti. On a été chanceux quand même dans cette malchance. Mais ça n’est pas le cas pour toutes les familles qui voient l’un des leurs partir.

Je le sais c’est quoi. Pour la personne, mais encore plus en tant que proche.

Diagnostic, combat, traitement, rémission, récidive, combat, traitement, combat, rémission. Et parfois non. C’est sans compter toutes les journées où tu ne te sentais pas bien et où tu voyais tes proches ne pas se sentir bien.

Source: www.celinedion.com
Source: celinedion.com

Ça nous change. Ça créé un vide qui ne pourra jamais être remplacé. Ça nous fait réaliser les choses précieuses de la vie. C’est quelque chose que l’on n’accepte pas ou très difficilement. C’est injuste. C’est beaucoup de choses. C’est pour cela que je souhaite t’envoyer un message.

Je te souhaite de reposer en paix. Et aussi, j’offre mes sympathies à tes proches, à Céline et à tes enfants. Surtout à tes enfants. Sache René qu’au bout de ce tunnel, toute une vie les attend. Ils vont grandir, apprendre, évoluer et tu vas en être fier. Ils vont apprendre à te connaître d’une manière différente en cours de route, mais ils vont apprendre à te connaître quand même. Leur vie a changé pour toujours, on ne peut le nier, mais sache René qu’ils vont être corrects, tes enfants.

« It’ll never be alright, but it’ll be okay. » – Oprah Winfrey

Source : Etsy
Source : Etsy

Plus de bien-être

Le pouvoir de la gratitude

Le pouvoir de la gratitude

Découragement et démotivation: la honte?

Découragement et démotivation: la honte?

Être un bon leader: mode d’emploi

Être un bon leader: mode d’emploi

Populaires

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

Ce que tu dois savoir avant de tester le microblading

9 secrets bien gardés de la Baie-des-Chaleurs

9 secrets bien gardés de la Baie-des-Chaleurs

10 idées d’activités le fun à faire avec tes amies sans te ruiner

10 idées d’activités le fun à faire avec tes amies sans te ruiner