All time BetterBe Branchez-vous Carrières

À toutes les mamans

Par Geneviève Gauthier – le dans Famille
À toutes les mamans, les recrues comme les vétérantes, je vous dédie ces quelques mots.

À toutes les mamans

Lorsque j’étais petite, ma mère me disait toujours qu’elle m’aimait inconditionnellement. Elle insistait sur le mot inconditionnellement. Elle me demandait, est-ce que tu comprends, quand je dis que je t’aime inconditionnellement? Je disais oui, pour ne pas la décevoir, mais elle voyait bien que je ne saisissais pas ce que voulait dire ce grand mot.

Je suis maintenant rendue grande, mais ces mots, je les ai toujours gardés avec moi. Ils ne m’ont jamais quitté. Aimer sans condition.

Toutes les mamans ne sont pas parfaites. Elles ont leurs blessures, leurs cicatrices. Elles font du mieux qu’elles peuvent avec ce qu’elles ont. Elles se trompent, elles ont honte alors qu’elles ne devraient pas. Elles se trouvent face à des difficultés auxquelles elles ne sont pas préparées. Une maman, c’est une professionnelle de l’improvisation, ça retombe vite sur ses deux pieds, ça règle des problèmes à longueur de journée.

Une maman, ça pleure en silence et ça nous envoie la main, le visage illuminé de fierté, dans les compétitions de natation. Ça signe nos dictées bourrées de fautes en nous disant que la prochaine fois, on sera meilleure et que déjà, on est meilleure qu’elle. Ça se lève de bonne heure pour préparer le déjeuner, ça s’achète un café pour survivre au froid d’un matin de février à l’aréna.

Une maman, ça essuie des larmes, ça brosse des cheveux, ça console et ça dit que tout va bien aller. Ça nous fait une place dans son lit quand on a fait un cauchemar. Ça nous berce en murmurant de jolies notes.

Chaque femme ne doit pas être une maman pour réussir sa vie, c’est une conception biaisée que l’on a de penser que le destin d’une femme, c’est d’avoir des enfants. Mais tout le monde a eu une maman. Une maman, c’est bien plus qu’un lien de sang. Une maman, c’est la personne qui prend soin de toi, qui t’écoute, qui t’aime, qui te berce quand tu as de la peine.

Une maman, ça te trouve belle. Ça s’inquiète toujours un peu. Ça te trouve intelligente, ça te dit que tu iras loin, ça te dit que tu es extraordinaire. Une maman, ça a souvent raison. Elle ne voudrait jamais qu’on souffre, notre maman. Ni qu’on ait froid ou qu’on ait faim. Ça nous prépare des repas quand on lui rend visite à la maison pour qu’on puisse en amener et en faire congeler. On repart toujours de chez notre maman avec les mains pleines, comme des écureuils au mois de novembre qui finissent leurs provisions pour l’hiver. De la soupe, des cretons, de la lasagne, de la sauce à spaghetti, des muffins, des brioches; on est «greyé» pour la fin du monde.

Une maman, ça a le goût d’aller te défendre quand tu te fais agacer à l’école. Ça te dit des trucs comme: «Fais-toi s’en pas, ils sont justes jaloux de toi.»

Une maman, quand vient le temps de t’apprendre à conduire, ça fait des petits cris en s’accrochant au dash de l’auto comme si chaque manœuvre allait vous précipiter vers un accident certain.

Ça nous dit d’ouvrir notre cœur même si ça sait qu’on va finir par avoir mal. Ça sait que l’amour ça fait mal, mais ça nous convainc que ça vaut la peine, ça l’espère que personne ne nous fera du mal. Une maman, c’est un ange habillé en vêtements amples et confortables, coiffé d’un chignon en broussaille le dimanche matin. Une maman, ça s’oublie toujours un peu pour ses enfants. Et ça ne les oublie jamais.

Les mamans n’ont pas besoin d’une journée spéciale, elles sont des travailleuses de l’ombre. Elles sont, aux yeux de leurs enfants, spéciales à longueur d’année. Elles ne se reposent jamais. Elles travaillent à temps plein, elles sont sur appel 24H/24, 365 jours par année.

Mais à toutes les mamans, aujourd’hui, permettez-moi de vous dire merci. Merci pour toutes ces heures bénévoles, merci pour tous ces sacrifices.

Et par-dessus tout, merci pour l’amour sans condition.

Continuez votre lecture

On a toujours besoin de maman

On a toujours besoin de maman

Julie Tremblay -
Maman à l’école

Maman à l’école

Nerds -
Maman, je me souviens…

Maman, je me souviens…

Éliza Lafond -
À toi grand-maman, parce que ça fait déjà un an

À toi grand-maman, parce que ça fait déjà un an

Joanie Hébert -
Maman à temps plein, en famille une semaine sur deux

Maman à temps plein, en famille une semaine sur deux

Mélissa Lavoie -
À toi qui hésites à devenir maman

À toi qui hésites à devenir maman

Papa à tout faire

Papa à tout faire

Audrey X -
Bruel de toutes les couleurs au FEQ

Bruel de toutes les couleurs au FEQ

Nerds -
Papa, tu n’es peut-être pas le plus fort, mais…

Papa, tu n’es peut-être pas le plus fort, mais…

Marilyne Jetté -
Maman, aide-moi!

Maman, aide-moi!

Anne-Sophie Roy -
Merci à toi, pour ton honnêteté

Merci à toi, pour ton honnêteté

Audrey X -
Maman, j’ai pas le loyer, mais j’ai fait des crêpes!

Maman, j’ai pas le loyer, mais j’ai fait des crêpes!

Ève Landry -
Les démons dans mon esprit

Les démons dans mon esprit

Éliza Lafond -
Cher futur chum qui n’a pas connu ma mère

Cher futur chum qui n’a pas connu ma mère

Éliza Lafond -
Les amis, ça sauve des vies!

Les amis, ça sauve des vies!

Éliza Lafond -