All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Parce qu’on n’est jamais vraiment prêt à devenir parent

Par Kim Bélisle – le dans Bien-être
Quand on apprend qu'une petite chose pousse dans notre bas ventre, il est difficile de ne pas se sentir au paroxysme de l'émotivité. Parfois même, on ne comprend plus nos émotions. On est souvent confronté à un mix de sentiments où se côtoient la peur, la joie, le stress... et l'amour. Ce drôle d'amour que l'on ressent pour cet être encore jamais rencontré. Cependant, on reste toujours pris au dépourvu, parce que même si l'on aimerait être le mieux préparé au monde, il est impossible de réellement comprendre ce nouveau rôle qu'est d'être parent. On n'est jamais prêt.

Moi, j’étais livrée à moi-même (j’ai eu l’aide de ma famille, mais quand même) à la naissance de mon Charlie. J’ai donc retenu quelques trucs qui m’ont bien servi depuis maintenant trois ans et demi (important de ne pas oublier la demie, haha)!

14276390_292982291072519_1931459068_nKim Bélisle

Le guide Mieux-Vivre

ÇA, c’est la bible du nouveau parent. Il n’y a aucun mode d’emploi pour un enfant, mais ce livre permet de se trouver quelques points de repère par rapport à l’évolution de votre enfant. On y aborde l’allaitement, le blues post-partum, le rôle du père, le rôle de la mère, l’introduction des aliments ainsi que divers signes pour reconnaître les maladies infantiles. Il y a aussi des instructions en cas d’étouffement qui sont vraiment indispensables. Je n’avais pas eu d’indications à ce sujet lors de mon séjour à l’hôpital, j’ai donc trouvé ça plus que pratique.

L’instinct

On parle souvent d’instinct féminin, d’instinct maternel… c’est vrai. Évidemment, ça s’applique aux hommes aussi. Il est important de s’écouter, toujours. Personne ne connait mieux votre enfant que vous-même. Et ce, même si vous allez à sens inverse que ce que les autres vous ont conseillé. Il y aura toujours des gens pour vous juger; le monde des parents est impitoyable. Tout le monde croit savoir ce qui est mieux pour l’enfant des autres. Ça sonne terrible comme ça, mais c’est vrai. Une juge l’autre parce qu’elle allaite; l’autre parce qu’elle n’allaite pas; l’autre parce qu’elle fait manger les carottes avant les pommes… D’interminables débats, explications et jugements vous attendent. Mais hey, ce n’est tellement pas grave. L’important, je répète, est de vous faire confiance.

Naître et grandir

Je m’en sers encore comme référence. Ce site web est bien construit, il guide bien et on peut y trouver l’avis de plusieurs spécialistes sur diverses étapes de la croissance de l’enfant. De plus, on y trouve des idées de bricolages, de repas, d’activité d’éveil ainsi que des trucs pour aider notre enfant à bien se développer. Il donne accès à plusieurs outils comme la fameuse courbe de croissance, un convertisseur de température, un calculateur de date prévue d’accouchement… Parce qu’il y a aussi une section du site concernant la grossesse. Le site est très user-friendly et je conseille à tous les parents d’aller y faire une visite!

Articles incontournables

Pour moi, si un jour j’ai un nouveau bébé, les articles que je me procurerai sans faute sont: un porte-bébé ergonomique (parce que c’est parfois pas mal plus pratique que la grosse poussette, surtout dans les transports en commun), des biberons de formes naturelles (ayant la forme d’un sein, finalement) puisque j’aimerais encore allaiter, beaucoup de petites couvertures pour bien l’emmailloter, un moniteur pour bébé bien simple (pas besoin de l’écran HD; dépense inutile…), un coussin d’allaitement, un tire-lait, des couches lavables (j’aimerais beaucoup! Je ne l’ai pas fait pour Charlie, je ne m’y connaissais pas bien. Cependant, c’est bon pour l’environnement, c’est joli et super pratique!), un exerciseur, un moïse (pour garder le bébé dans la chambre des parents pendant 3-6 mois) et beaucoup de petits contenants pour faire mes propres purées!

Le conseil le plus important : EN PROFITER

Profitez de chaque seconde. Que ce soit pendant la grossesse, ou après. N’ayez pas peur de lui donner le plus de bisous et de câlins possible. N’ayez pas peur de vous coucher par terre à ses côtés et de jouer avec lui/elle. Il ne faut pas avoir peur de lui chanter des chansons même si vous n’avez pas la voix d’un chanteur. L’amour que vous allez vivre en est un que vous n’avez jamais expérimenté auparavant; un de ceux faisant sorte qu’on sait que l’on pourrait facilement donner notre vie pour ce petit bout de personne. Avoir un enfant, c’est l’équivalent de voir un morceau de soi se détacher et grandir de lui-même. S’épanouir, tomber, se relever. Et malheureusement, il est impossible de freiner sa croissance… Chaque matin, quand je dois aller le porter à la garderie, mon coeur se serre. Il ne pleure plus, depuis le temps, mais je n’ai jamais envie de le quitter.

J’ai profité de mon congé de maternité, mais j’en aurais voulu plus; et vous en voudrez plus. Parce qu’au départ, on ne réalise pas ce qui se passe. On ne réalise pas que lentement, nous devenons réellement une maman et un papa. Une fois que nous avons finalement pris conscience de cet énorme changement, on ne veut plus se départir de ce rôle qui nous fait, nous aussi, grandir comme jamais.

Qui aurait pu croire que l’on avait autant de place dans le coeur?

Continuez votre lecture

Je n’ai pas peur d’avoir des enfants

Je n’ai pas peur d’avoir des enfants

Karine Boileau -
À toi qui hésites à devenir maman

À toi qui hésites à devenir maman

Je ne serai jamais une maman

Je ne serai jamais une maman

Ève Landry -
10 signes qu’il veut vraiment une relation sérieuse

10 signes qu’il veut vraiment une relation sérieuse

Mon p’tit bonheur, c’est toi!

Mon p’tit bonheur, c’est toi!

Joanie Hébert -
À la petite dans ton bedon

À la petite dans ton bedon

Nerds -
Jamais sans mon meal prep: même quand on manque de temps

Jamais sans mon meal prep: même quand on manque de temps

Hot Yoga: qu’est-ce que c’est et est-ce que c’est pour toi?

Hot Yoga: qu’est-ce que c’est et est-ce que c’est pour toi?

Nerds -
Mon père n’est pas Superman et je l’aime

Mon père n’est pas Superman et je l’aime

Noémie Ferland -
La fois où il m’a dit qu’il n’aimait pas ses parents

La fois où il m’a dit qu’il n’aimait pas ses parents

Alice Gaudreau -
Jamais sans mon meal prep: spécial salades

Jamais sans mon meal prep: spécial salades

Premier appart : est-ce que mes parents avaient raison?

Premier appart : est-ce que mes parents avaient raison?

Sarah Leblanc -
Le polyamour ou aimer plus qu’une personne à la fois

Le polyamour ou aimer plus qu’une personne à la fois

Mon premier contact avec la DivaCup

Mon premier contact avec la DivaCup

Quand changer d’idée n’est pas synonyme d’échec

Quand changer d’idée n’est pas synonyme d’échec

Melina Geremia -